Omignon

rivière de France

l'Omignon
Illustration
L'Omignon en mai 2010.
Carte.
Cours de l'Omignon (carte interactive du bassin de la Somme)
l'Omignon sur OpenStreetMap.
Caractéristiques
Longueur 32 km [1]
Bassin 188 km2 [2]
Bassin collecteur la Somme
Débit moyen 1,05 m3/s (Saint-Christ-Briost) [2]
Nombre de Strahler 1
Organisme gestionnaire AMEVA ou «syndicat mixte d'aménagement et valorisation du bassin de la Somme[3]
Régime pluvial océanique
Cours
Source dans le bois de la Vigne
· Localisation Pontru
· Altitude 76 m
· Coordonnées 49° 54′ 24″ N, 3° 12′ 38″ E
Confluence la Somme
· Localisation Brie
· Altitude 49 m
· Coordonnées 49° 51′ 56″ N, 2° 55′ 31″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche -néant-
· Rive droite -néant-
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Aisne, Somme
Arrondissements Saint-Quentin, Péronne
Cantons Le Catelet, Vermand, Roisel, Ham, Nesle, Péronne
Régions traversées Hauts-de-France
Principales localités Vermand

Sources : SANDRE:« E6350750 », Géoportail, AMEVA[3], OpenStreetMap

L'Omignon est une rivière française des départements de l'Aisne et de la Somme, dans l'ancienne région Picardie, intégrée dans celle des Hauts-de-France, et un affluent droit de la Somme.

GéographieModifier

Il prend sa source à Pontru dans l'Aisne à l'altitude 76 mètres[4], dans le bois de la Vigne. S'orientant ouest - sud-ouest, il s'écoule à travers le Vermandois, arrose Vermand, Marteville et Villévèques (commune d'Attilly). Il atteint la rive droite de la Somme à Saint-Christ-Briost et conflue sur Brie[4], à l'altitude 49 mètres[4], dans le département du même nom (Somme) après un parcours d'environ 28,6 km[4] à 32 km[1]. Sa largeur moyenne en eau est de 5 à 6 mètres[4].

L'Institut national de l'information géographique et forestière référence aussi la liaison de l'Omignon avec le canal de Saint-Quentin, à l'altitude 88 mètres, traversant alors les communes de Pontruet et Bellenglise, comme faisant partie de son "haut-cours". Il passerait alors sous l'autoroute française A26, près des aire de l'Omignon, justement, et aire de repos de la Haute Bruyère, entre les sorties 9 et 10 de cette autoroute.

 
L'Omignon en 2010.

Communes et cantons traversésModifier

L'Omignon traverse dix-sept communes[1] et six cantons :

En termes de canton, l'Omignon prend sa source dans le canton de Bohain-en-Vermandois, traverse le canton de Saint-Quentin-1, tous les deux dans l'arrondissement de Saint-Quentin dans l'Aisne. Puis il traverse dans la Somme, les canton de Roisel, canton de Ham, canton de Nesle et conflue dans le canton de Péronne, dans l'arrondissement de Péronne.

 
Le cours de l'Omignon au XVIIIè siècle d'après la Carte de Cassini.

La Carte de Cassini ci-dessus montre l'importance qu'a eue autrefois l'Omignon. Au cours des siècles, de nombreux villages et hameaux se sont installés dans sa vallée. La pêche dans les étangs a permis aux habitants de se nourrir. Les moulins à eau (une dizaine sur sont cours dont les vestiges sont encore visibles actuellement) servirent à moudre le grain.

 
Le cours de l'Omignon sur la carte d'Etat-Major.

Bassin versantModifier

L'Omignon traverse une seule zone hydrographique « Canal de la Somme l'écluse numéro 11 Froissy à l'écluse numéro 12 Méricourt » (E635)[1][note 1].



Le bassin versant de l'Omignon est de 188 km2[2]. Les cours d'eau voisins sont au nord la Cologne, à l'est et au sud-est la Somme, au sud-ouest la Germaine et encore la Somme à l'est.

  la Cologne  
la Somme N la Somme
O    l'Omignon    E
S
la Germaine la Somme la Somme

Organisme gestionnaireModifier

L'organisme gestionnaire est l'AMEVA ou «syndicat mixte d'aménagement et valorisation du bassin de la Somme"[3]». Un SAGE ou schéma d'aménagement et de gestion des eaux est en cours d'élaboration dans le cadre de la Haute Somme[5],[6].

AffluentModifier

 
L'Omignon en 2010

L'Omignon n'a pas d'affluent contributeur référencé[1].

Rang de StrahlerModifier

Le rang de Strahler de l'Omignon est donc de un.

HydrologieModifier

Son régime hydrologique est dit pluvial océanique.

Climat de la SommeModifier

L'Omignon à Saint-Christ-BriostModifier

Le module est de 1,05 m3/s à Saint-Christ-Briost et le débit d'étiage (QMNA5) de 0,325 m3/s au même Saint-Christ-Briost, ce qui reste très confortable, puisque presque au tiers du module.

Aménagement et écologieModifier

L'Omignon a une station qualité des eaux de surface à Saint-Christ-Briost à l'aval de son cours, près de son confluent avec la Somme (fleuve).

ÉcologieModifier

L'Omigon traverse les deux étangs de Vermand et le marais de Caulaincourt qui sont riches et divers. Les herbiers les constituant sont favorables à la reproduction du brochet[7].

L'Omignon en cartes postales anciennesModifier

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Voir aussiModifier

 

Les coordonnées de cet article :

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. le SANDRE 2020 n'affiche plus les surfaces des zones hydrographiques, ni les répartition par type de terrains

RéférencesModifier

  1. a b c d et e Sandre, « Fiche cours d'eau - Omignon (E6350750) » (consulté le 16 mars 2013)
  2. a b et c « PDPG80 l'Omignon » (consulté le 10 novembre 2014)
  3. a b et c Ameva - Aménagement et valorisation du bassin de la Somme, « le bassin versant de la Somme avec affluents » (consulté le 26 novembre 2012)
  4. a b c d et e Eau Artois Picardie - Agence de l'eau, « Omignon » (consulté le 11 mai 2008)
  5. Ameva - Syndicat mixte d'Aménagement et de valorisation du bassin de la Somme, « SAGE Somme Aval et Cours d'eau côtiers » (consulté le 16 juin 2013)
  6. Gest'eau, « SAGE Haute Somme - voir plaquette au format zip » (consulté le 16 juin 2013)
  7. DIREN Picardie - direction regionale de l'Environnement, « Présentation de la znieff : Étangs de Vermand, marais de Caulaincourt et cours de l'Omignon » (consulté le 5 décembre 2008)
Ressource relative à la géographie  :