Omicron Persei

étoile multiple de la constellation de Persée
ο Persei
Atik
Description de cette image, également commentée ci-après
Image d'Atik avec l'amas ouvert IC 348 en-dessous d'elle.
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 03h 44m 19,132s[1]
Déclinaison 32° 17′ 17,69″[1]
Constellation Persée
Magnitude apparente 3,83

Localisation dans la constellation : Persée

(Voir situation dans la constellation : Persée)
Perseus IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral B1III + B2V (A)
Variabilité Ellipsoïdale[2]
Astrométrie
Distance 1 000−1 600 al
(300−500 pc)
Caractéristiques physiques

Autres désignations

Atik, ο Per, 38 Per (Flamsteed), HR 1131, BD+31 642, HD 23180, HIP 17448, SAO 56673, WDS J03443 +3217AB[1]

Omicron Persei (en abrégé ο Per) est une étoile multiple de la constellation de Persée. Elle porte le nom traditionnel Atik (également Ati, Al Atik, dérivé de l'arabe « l'épaule »).

Le nom d'Atik a été officialisé par l'Union astronomique internationale le [3].

Omicron Persei est un système triple. Omicron Persei A est une binaire spectroscopique constituée d'une géante bleue de type spectral B1III et d'une étoile bleu-blanc de la séquence principale de type B2V orbitant l'une autour de l'autre en 4,4 jours. C'est également une variable ellipsoïdale. Omicron Persei B, la troisième étoile, est une composante optique distante d'une seconde d'arc[4]

AmbiguïtéModifier

Certaines sources, dont le logiciel Starry Night, un atlas[5] et un site internet[6] attribuent le nom 'Atik' à Zeta Persei au lieu de Omicron Persei.

Dans la fictionModifier

Elle est connue pour avoir sa huitième planète gouvernée par le despote Lrrr, dans la série Futurama.

RéférencesModifier

  1. a b et c (en) * omi Per -- Double or multiple star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. (en) N. N Samus', E. V. Kazarovets et al., « General Catalogue of Variable Stars: Version GCVS 5.1 », Astronomy Reports, vol. 61, no 1,‎ , p. 80-88 (DOI 10.1134/S1063772917010085, Bibcode 2017ARep...61...80S, lire en ligne)
  3. (en)IAU Catalog of Star Names
  4. (en) P. P. Eggleton et A. A. Tokovinin, « A catalogue of multiplicity among bright stellar systems », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 389, no 2,‎ , p. 869–879 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2008.13596.x, Bibcode 2008MNRAS.389..869E, arXiv 0806.2878, lire en ligne)
  5. (en) James, and Tirion, Wil Mullaney, The Cambridge Double Star Atlas, Chart 7, Cambridge, UK, University Press, Cambridge, , 148 p. (ISBN 978-0-521-49343-7, lire en ligne)
  6. Your Sky Object Catalogue: Named Stars

Liens externesModifier