Ouvrir le menu principal
Deux rangées de panneaux photovoltaïques situés en hauteur, avec deux voitures garées sur le parking dessous.
Une ombrière de parking.

Une ombrière est une structure destinée à fournir de l’ombre, constituée d'une surface horizontale ou oblique en hauteur et de ses supports.

Sommaire

Usage pour les culturesModifier

Certaines cultures sont réalisées sous ombrière car les plantes ne supportent pas un éclairage solaire direct, par exemple le vanillier[1].

Usage énergétiqueModifier

Le plan horizontal (ou oblique) fournissant l'ombre peut être constitué de panneaux photovoltaïques produisant de l'électricité sous l'effet du rayonnement solaire. Des parkings peuvent ainsi être équipés pour optimiser l'usage du terrain[2], voire couvrir une partie de la consommation électrique des commerces fournissant le stationnement.

Combinaison des deux usagesModifier

Article détaillé : Agrivoltaïque.

Les deux usages agricole et énergétique peuvent être combinés sur des installations agrivoltaïques. Le système permet alors de réduire le besoin en eau des plantes et de les protéger d'un ensoleillement trop important, tout en produisant de l'électricité[3].

RéférencesModifier

  1. Hélène Benezet, Emmanuelle Picard, Bertrand Côme, Michel Grisoni, Françoise Leclercq Le Quillec, Olivier Gambin et Eric Jeuffrault, « Les virus du vanillier à la Réunion : un frein au développement de la culture sous ombrière », Phytoma-La Défense des Végétaux, no 526,‎ , p. 40-42.
  2. Nadine Polombo, Jimmy Lebeau, Jérôme Mansons, Boris Ponel, Stéphane Renaud et et al., « Les paysages de l’énergie : Aide à la décision pour l’implantation d’unités photovoltaïques dans le PNR du Haut-Languedoc », SIG 2009 Conférence Francophone ESRI,‎ , Energies renouvelables 1-22 (lire en ligne).
  3. Article partenaire Enedis, « L’Agrivoltaïque, comment ça marche ? », sur latribune.fr, (consulté le 16 novembre 2018).