Olympique du Kef

club tunisien de football
Olympique du Kef
Logo du Olympique du Kef

Généralités
Fondation
Couleurs Rouge et noir
Stade Stade du Kef
(9 000 places)
Siège Cité olympique
Boîte postale 22
Le Kef
Championnat actuel Ligue III
Président Drapeau : Tunisie Riadh Moualhi
Entraîneur Drapeau : Tunisie Imed Ayari
Palmarès principal
National[1] Championnat de Tunisie de deuxième division (6)
Championnat de Tunisie de troisième division (1)

Maillots

Kit left arm acm home 0910.png
Kit body acm home 0910.png
Kit right arm acm home 0910.png
Kit shorts adidasonwhite.png
Kit socks.png
Domicile
Kit left arm acm away 0910.png
Kit body acm away 0910.png
Kit right arm acm away 0910.png
Kit shorts adidasonwhite.png
Kit socks.png
Extérieur
Kit left arm shoulder stripes black shirt half.png
Kit body acm third 0910.png
Kit right arm shoulder stripes black shirt half.png
Kit shorts adidaswhite.png
Kit socks.png
Neutre

L'Olympique du Kef (arabe : أولمبيك الكاف) est un club tunisien de football fondé en 1922 et basé dans la ville du Kef.

Il évolue durant la saison 2014-2015 en Ligue II avant d'être promu durant une saison en Ligue I. Il joue au stade du Kef qui a une capacité de 9 000 places.

HistoireModifier

Début du football au KefModifier

En 1914, les colons français créent la Française du Kef qui se contente de disputer des matchs amicaux avant de s'affilier officiellement en 1923. Ses premiers licenciés sont tous Français : Léon Chalanconnet, Esprit Latour, Marcel Sudrao, Octave D'Ortole, Louis Donarche, Paul Bousquel, Cyprien Alcoffe, Jean Ponties, Yves Ollivier, Paul Petit, Paul Lebegue et Henri Bernais[2]. Le club évolue au sein du district de la Medjerda à côté de la Medjerda Sport de Medjez el-Bab, du Sporting Club de Tabarka, de l'Union sportive de Souk El Arbâa, du Stade sportif de Bou Arada, du Club sportif des cheminots de Gaâfour, de l'Étoile bleue de Ghardimaou, du Football Club de Sbeïtla et des deux équipes de Souk El Khemis (Union sportive khemissienne et Jeunesse sportive musulmane khemissienne).

Il arrive difficilement à subsister et ses meilleurs joueurs le quittent régulièrement. Les journaux de l'époque citent Sayes et Ben Ghazi qui ont rejoint l'Espérance sportive de Tunis et Magid, Bernasconi et Robert Guerand qui ont évolué au Racing Club de Tunis.

En 1922, les Tunisiens créent leur propre association, l'Étoile sportive du Kef (ESK), association nationaliste et purement tunisienne par la volonté de Brahim Ben Moussa. Elle compte pratiquer deux sports : le football et le cross[3]. Toutefois, la nouvelle équipe, confrontée à l'hostilité de l'administration coloniale, est obligée de se contenter de quelques rencontres amicales face à des équipes voisines (Tébessa, Souk Ahras, Tabarka, etc.). En effet, les Français vont l'éclipser en dotant la Française du Kef d'un terrain complètement équipé[3].

ParcoursModifier

En 1945, l'Étoile sportive du Kef renaît sous le nom de la Jeunesse sportive keffoise avec le soutien et la sollicitude du Néo-Destour, alors qu'un groupe de colonisateurs crée l'Association sportive keffoise (ASK)[3]. En 1946, l'ESK, qui a repris ses activités après la Seconde Guerre mondiale, adopte le nom d'Olympique du Kef, alors que l'ASK disparaît faute de moyens. L'Olympique s'engage officiellement tout en accueillant les rescapés de la Française du Kef. Dès sa première saison, en 1947-1948, il remporte le championnat de 5e division (poule Medjerda) contre une autre équipe keffoise, la Jeunesse sportive keffoise. L'équipe est alors constituée comme suit : Azzouz - Taïeb, Smith - Viengeot, Auger, El Hédi - Willy, Kaddour, Italo Perin, Luzeo et Abdallah[4]. En 1948, l'équipe acquiert plus de force en fusionnant avec la Jeunesse sportive keffoise[3] et en devenant la seule équipe de la ville. Cependant, l'élan de Horts Wunsche, Naceur Hajjouni, Ridha Mechri, Mohamed Gomri, Noureddine Chedly, Taïeb Romdhan, Mohamed Essalah, Ezzedine Ben Hassine, Mohamed Ben Abdallah et Tahar Béji est stoppé par l'arrêt des compétitions en 1952. L'équipe déclare forfait lors de la reprise du championnat en 1953-1954 et se trouve obligée de tout reprendre à zéro. Elle le fait si brillamment qu'elle réalise un excellent parcours en coupe de Tunisie en 1956, avec le gardien de but Mohamed Tahar Ben Ammar, alias Gayoum, et les joueurs Ahmed Mansour, Noureddine Ben Jilani, Ali Ben Ahmed, Georges Biolchini, Abdellatif Ghord, Ridha Mechri et Charles Bernasconi. Elle accède pour la première fois en division nationale en 1958. Le comité directeur qui a favorisé cette accession est le suivant :

  • Abdelhamid Béji : président ;
  • Charles Bernasconi et Kaddour Goudil : vice-présidents ;
  • Ahmed Rehouma : secrétaire général ;
  • Mokhtar Ben Arfa : secrétaire général adjoint ;
  • Elie Allali : trésorier ;
  • Hassen Trad : trésorier adjoint ;
  • Noureddine Ben Jilani, Hamadi Haj Salem, Mahmoud Ben Salah, Noureddine Ben Chedly, Salah Guelmami, Lakhdar Trad, Jacob Allali et Hédi Nemlaghi : assesseurs ;
  • Angelo Scinto : directeur sportif.

Palmarès et bilanModifier

PalmarèsModifier

Compétitions nationales Compétitions amicales

Le meilleur classement de l'équipe en coupe de Tunisie est la demi-finale en 1996.

Bilan saison par saisonModifier

Saison Ligue I Ligue II Ligue III Ligue IV Points Journées Victoires Nuls Défaites Buts marqués Buts encaissés Meilleurs buteurs
1993-1994 12e 20 26 07 06 13 22 36 Imed Ayari (8 buts)
1994-1995 6e 25 26 09 07 10 29 32 Mourad Chebbi (11 buts)
1995-1996 12e 26 26 06 08 12 22 45 Imed Ayari (6 buts)
1996-1997 14e 11 26 02 05 19 13 47 Farouk Jenhaoui (5 buts)
1997-1998 8e 06 14 01 03 10 05 17 Tarek Touhami (3 buts)
1998-1999 5e 24 14 08 00 06 15 10 Jonas Ogandaga (4 buts)
1999-2000 8e 25 22 07 04 11 28 30 Imed Ayari (9 buts)
2000-2001 10e 25 22 06 07 09 18 24 Mourad Chebbi (5 buts)
2001-2002 9e 24 22 07 03 12 23 34 Mohamed Mraïhi (4 buts)
2002-2003 9e 25 22 06 07 09 22 27 Mohamed Mraïhi (7 buts)
2003-2004 11e 20 22 04 08 10 21 30 Imed Ayari et Mourad Chebbi (4 buts)
2004-2005 14e 21 26 05 06 15 24 33 Khaled Ben Chaâban (9 buts)
2005-2006 1re 63 26 19 06 03 48 22 Khaled Ben Chaâban (17 buts)
2006-2007 3e 40 26 11 07 08 30 24 Bilel Ferchichi (11 buts)
2007-2008 11e 29 26 06 11 09 21 28 Bilel Nasri (12 buts)
2008-2009 9e 30 26 07 09 10 23 29 Didier Taïwo et Anis Gharbi (5 buts)
2009-2010 10e 30 26 08 06 12 29 34 Didier Taïwo (7 buts)
2010-2011 13e 30 26 07 09 10 23 26 Mohamed Ayfia (4 buts)
2011-2012 1er 53 30 15 08 07 37 29 Adnen Labidi (6 buts)

PersonnalitésModifier

PrésidentsModifier

EntraîneursModifier

  • 1958-1959 :   Ezzedine Ben Hassine
  • 1961-1962 :   Abderrahmane Ibrir
  • 1962-1964 :   Vincenzo Monaldi
  • 1964-1965 :   Di Benedetto[Qui ?]
  • 1965-1966 :   Vincenzo Monaldi
  • 1966-1967 :   Mauro[Qui ?]
  • 1967-1968 :   Noureddine Ben Mahmoud
  • 1968-1969 :   Mokhtar Tlili
  • 1969-1971 :   Vincenzo Monaldi
  • 1971-1972 :   Mokhtar Tlili
  • 1972-1975 :   Ammar Ben Ahmed
  • 1975-1976 :   Ozren Nedoklan
  • 1976-1977 :   Ozren Nedoklan puis   Rejeb Sayeh
  • 1977-1978 :   Ivanov[Qui ?] puis   Ayed El Kamel
  • 1978-1980 :   Béchir Ben Mime
  • 1980-1981 :   Béchir Ben Mime puis Mahmoud Ferchichi
  • 1981-1982 :   Rejeb Sayeh
  • 1982-1984 :   Hristo Panchev
  • 1984-1985 :   Noureddine Ben Ammar puis Ali Nabli
  • 1985-1986 :   Ali Nabli puis Jalel Ben Jilani
  • 1986-1987 :   Jalel Ben Jilani
  • 1987-1988 :   Jalel Ben Jilani puis   Stefan Aladzhov
  • 1988-1989 :   Stefan Aladzhov puis   Habib Khamassi
  • 1989-1990 :   Ammar Souayah puis Jalel Ben Jilani
  • 1990-1991 :   Mohamed Salah Jedidi puis Ahmed Alaya puis Habib Khamassi
  • 1991-1992 :   Béchir Ben Mime puis Rejeb Sayeh
  • 1992-1993 :   Rejeb Sayeh (intérim de Jalel Ben Jilani)
  • 1993-1994 :   Bouzid Cheniti
  • 1994-1995 :   Bouzid Cheniti puis   Mahmoud Bacha puis Mokhtar Tlili
  • 1995-1996 :   Ammar Souayah puis   Bouzid Cheniti
  • 1996-1997 :   Jalel Ben Jilani puis Mokhtar Tlili
  • 1997-1998 :   Nabil Maâloul puis Mouldi Khamassi et Mounir Ben Khemis
  • 1998-1999 :   Mokhtar Tlili puis Khaled Hosny
  • 1999-2000 :   Bouzid Cheniti puis   Mouldi Khamassi
  • 2000-2002 :   Mouldi Khamassi
  • 2002-2003 :   Abdelaziz Khrouf puis   Mounir Ben Khemis
  • 2003-2004 :   Mohamed Abed puis Mahmoud Ouertani puis Jalel Ben Jilani puis Habib Khamassi
  • 2004-2005 :   Rejeb Sayeh puis Jalel Ben Jilani
  • 2005-2006 :   Jalel Ben Jilani et Mounir Ben Khemis puis Fethi Ben Ghanem
  • 2006-2008 :   Mohamed Jelassi et Imed Ayari
  • 2008-2009 :   Ali Ben Neji puis Mourad Chebbi puis Mounir Ben Khemis
  • 2009-2010 :   Mounir Ben Khemis puis Abdeljelil Raouani puis Mourad Chebbi puis Rejeb Sayeh
  • 2010-2011 :   Jalel Ben Jilani puis Ahmed Labiodh puis Lotfi Jebali
  • 2011-2012 :   Lotfi Jebali puis Wissam Ben Khlifa
  • 2012-2013 :   Mostapha Kiwa et   Wissam Ben Khlifa puis   Tarek Touhami
  • 2013-2014 :   Imed Ayari puis Wissam Ben Khlifa
  • 2014-2015 :   Mourad Chebbi puis Mounir Ben Khemis
  • 2015-2016 :   Mounir Ben Khemis, Mourad Chebbi puis Wissam Ben Khlifa
  • 2016-2017 :   Haykel Ayari
  • 2017-202.. :   Imed Ayari

Anciens joueursModifier

Honneurs individuelsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.
  2. Cette liste des licenciés est tirée des numéros de la Dépêche tunisienne publiés entre octobre 1923 et mars 1924.
  3. a b c et d « Cinquantenaire de l'Olympique du Kef », Le Sport, 7 novembre 1972.
  4. C'est la formation qui a joué le 26 octobre 1947 telle qu'indiquée par La Dépêche tunisienne du 28 octobre 1947.