Ouvrir le menu principal

Olympiades (métro de Paris)

station du métro de Paris
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olympiades.

Olympiades
Quai de la station.
Quai de la station.
Localisation
Pays France
Ville Paris
Arrondissement 13e
Coordonnées
géographiques
48° 49′ 37″ nord, 2° 21′ 59″ est

Géolocalisation sur la carte : 13e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 13e arrondissement de Paris)
Olympiades

Géolocalisation sur la carte : Paris

(Voir situation sur carte : Paris)
Olympiades
Caractéristiques
Voies 2
Quais 2
Zone 1
Transit annuel 6 886 845 (2013)
Historique
Mise en service
Gestion et exploitation
Propriétaire RATP
Exploitant RATP
Code de la station OLY
Ligne(s) (14)
Correspondances
Bus RATP (BUS) RATP 62 64 83

Olympiades est une station de la ligne 14 du métro de Paris, située dans le 13e arrondissement de Paris.

SituationModifier

La station est établie en souterrain, au croisement de la rue de Tolbiac et de la rue Nationale.

HistoireModifier

La station est ouverte au public le 26 juin 2007, lors du prolongement de la ligne 14 depuis Bibliothèque François-Mitterrand. C'est la 9e et dernière station ouverte sur la ligne.

La station Olympiades est prévue dès le début du projet Meteor en 1989 (sous la dénomination « Tolbiac - Nationale »[1]) dans le cadre d'une liaison entre Saint-Lazare et Maison Blanche. Pour des raisons budgétaires, la ligne 14 ne fut ouverte au public en 1998 qu'entre les stations Madeleine et Bibliothèque François-Mitterrand. Néanmoins, le gros œuvre fut réalisé afin de constituer un petit atelier de maintenance pour les rames de la ligne à la place de la station actuelle.

Finalement, le prolongement de la ligne 14 à la station Olympiades fut décidé et financé. Les travaux de construction débutèrent en mai 2001 et durèrent six ans afin de reporter l'atelier au-delà de la station actuelle — impliquant le creusement d'un nouveau site de maintenance et d'un nouveau tunnel de 680 m de long, mono-tube et recevant les deux voies de circulation au gabarit urbain —, de créer et d'aménager la station proprement dite et de permettre l'exploitation commerciale du tronçon Bibliothèque François-Mitterrand - Olympiades. Le chantier fut retardé de près d'une année à la suite d'un affaissement de terrain dans la cour de l'école Auguste-Perret, rue Auguste-Perret, le 15 février 2003, causé par le percement du tunnel, mais également à cause de problèmes sur certains automatismes.

Initialement prévue en juin 2006, l'inauguration de la station eu lieu le 25 juin 2007 à 18h30[2],[3] ; la mise en service s'effectua le 26 juin dès l'ouverture du réseau[4].

La station tire son nom de l'ensemble d'immeubles situé au cœur du 13e arrondissement, à l'est de la station Tolbiac de la ligne 7. Le nom choisi a d'ailleurs provoqué des tensions entre la RATP, la Ville de Paris et le Comité national olympique et sportif français (propriétaire du nom) ; un accord début juillet 2006 a permis de trouver un compromis sur l'utilisation de cette marque déposée dans le cadre restreint du transport public.

En 2011, 7 245 724 voyageurs sont entrés à cette station[5]. Elle a vu entrer 6 886 845 voyageurs en 2013, ce qui la place à la 45e position des stations de métro pour sa fréquentation[6].

Services aux voyageursModifier

AccèsModifier

L'accès aux quais se fait par un puits comportant trois niveaux, le premier pour la vente de billets, le deuxième comme mezzanine autorisant une vue sur les voies et le troisième au niveau des quais. Les niveaux sont reliés par des escaliers et des escalators allant d'un côté à l'autre du puits vertical[7].

QuaisModifier

L'architecture de la station a été confiée au cabinet d'architectes ar.thème associés, suivant les principes définis par Bernard Kohn pour l'ensemble de la ligne 14 dès 1991. Olympiades est donc conforme aux autres stations de la ligne tant par le choix des matériaux (voûtes en béton clair, bois sur les plafonds, etc.) que l'éclairage et une hauteur sous plafond et des quais plus larges que la moyenne du métro parisien. Cependant, à l'instar justement des autres stations, elle possède quelques touches qui lui sont propres et définissent son identité visuelle, telles que l'éclairage orange diffusé sur son tympan oriental.

IntermodalitéModifier

La station Olympiades est en correspondances avec les lignes 62, 64 et 83 du réseau de bus RATP à l'arrêt « Olympiades ».

Les arrêts des lignes 62 et 83 s'appelaient initialement « Tolbiac - Nationale » et furent renommés en prévision de l'ouverture de la station de métro. La ligne 64 fut créée le 23 avril 2007[8].

À proximitéModifier

La station Olympiades dessert un quartier densément peuplé du sud parisien, mal desservi par le métro et constituant en partie le quartier asiatique de Paris. Elle dessert également le centre Pierre-Mendès-France, centre universitaire rattaché à l'université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, l'UFR Géographie, Histoire, Sciences de la Société et l'UFR Sciences sociales de l'université Paris 7 Denis-Diderot, l'école supérieure de journalisme de Paris et le lycée Claude-Monet.

ProjetModifier

Le prolongement de la ligne 14 au-delà de la station Olympiades a d'abord été évoqué, via la station Maison Blanche, par une reprise d'une des branches sud de la ligne 7. Finalement, le projet du Grand Paris Express prévoit le prolongement de la ligne 14 jusqu'à l'aéroport d'Orly avec un arrêt à la future gare Villejuif - Institut Gustave-Roussy à Villejuif, en correspondance avec la ligne 15 circulaire.

Lors de ce prolongement de la ligne 14 au sud jusqu’à Orly, Olympiades deviendra donc, vers 2024, une station de passage.

Dans ce cadre, il est prévu de créer un accès secondaire à l’est de la station en construisant un accès mécanisé à la montée et à la descente entre le niveau mezzanine et le trottoir. Le débouché sera situé sur le trottoir pair de la rue de Tolbiac, à l'emplacement d'une issue de secours existante qui sera déplacée. Cet aménagement devrait être achevé en décembre 2019[9].

Le réaménagement de l'accès principal a été achevé, fin 2018, en se voyant doté d’un nouvel escalier fixe sur le trottoir de la rue de Tolbiac, à l’ouest de l’accès principal. Cet escalier fixe a été implanté entre la salle des billets et la voirie[10].

  Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Article connexeModifier

Liens externesModifier