Ouvrir le menu principal

Olivier de La Poëze

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille de La Poeze.
Olivier de La Poëze
Olivier Charles Marie, Comte de La Poëze.png
Fonctions
Député
-
Conseiller général de la Vendée
-
Chambellan
Maire de Sainte-Hermine (d)
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 60 ans)
ToursVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Famille
Autres informations
Propriétaire de
Distinction

Olivier Charles Marie, comte de La Poëze[1], est un député français, né le à Nantes et mort le à Tours.

BiographieModifier

Fils de Charles-Henri-Marie, vicomte de La Poëze, et de Caroline-Prudence de La Ville de Férolles des Dorides, il fut chambellan de Napoléon III, tandis que son épouse, née de La Rochelambert, était dame d'honneur de l'impératrice Eugénie.

Il est conseiller général de la Vendée pour le canton de Saint-Fulgent ; depuis 1858, il fut élu député au Corps législatif dans la 3e circonscription de la Vendée, le 1er juin 1863, par 20,199 voix sur 20,827 votants, et fut réélu, le 24 mai 1869.

Dévoué à l'Empire, La Poëze soutint la politique du gouvernement et vota pour la guerre contre la Prusse. Il quitta la vie publique après la chute de Louis-Napoléon Bonaparte.

Héritier du château de Sainte Hermine[2], il partagea sa vie entre la Vendée et Paris (il résidait 119 avenue des Champs-Elysées[3]).

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. [1] Le Mémorial diplomatique, dix-neuvième année, par Edouard Simon, 1882
  2. De châteaux en logis, itinéraires des familles de la Vendée, Les archives de Guy de Raignac, tome V page 62, Editions de Bonnefonds
  3. [2] Les Grands Corps de l'Etat, Corps Législatif 1863-1869, biographie des députés par Félix Ribeyre