Olivier de Benoist

humoriste français
Olivier de Benoist
Description de cette image, également commentée ci-après
Olivier de Benoist en 2012.
Nom de naissance Olivier Marie Emmanuel de Benoist de Gentissart
Surnom ODB
Naissance (45 ans)
Reims (Marne, France)
Nationalité Drapeau : France Française
Profession Humoriste
Autres activités Comédien
Site internet http://www.olivierdebenoist.com

Olivier de Benoist, né le à Reims, est un comédien, humoriste et magicien français.

BiographieModifier

FamilleModifier

Olivier Marie Emmanuel de Benoist de Gentissart[1], appelé Olivier de Benoist, est un membre de la famille de Benoist de Gentissart, l'une des familles contemporaines de la noblesse belge, originaire du Hainaut, reconnue noble en France[2]. Il a six frères[3]. Son épouse, Caroline Menand, et lui ont quatre enfants[3].

CarrièreModifier

Après une formation de juriste, il change de voie et se tourne vers le monde du spectacle[4]. Formé au studio Pygmalion[5], il fait ses débuts en jouant le spectacle de Bruno Belvaux créé par Benoît Poelvoorde Modèle déposé[5]. Ce premier succès l'encourage à écrire sa première pièce Né sous X en 2003[6] puis une parodie des émissions de téléréalité Loft Sorry[7],[8] en 2004.

À partir de 2005, il s'attèle à l'écriture de son one man show et joue Haut débit[9], Très haut débit puis Très très haut débit[10] dans lesquels il mêle sketch et tours de magie[11]. Le , il passe pour la première fois à la télévision sur la chaîne France 4 dans l'émission Pliés en 4 : le show ou il joue le sketch Discours de mariage.

Le , il est le premier candidat de l'émission On n'demande qu'à en rire sur France 2 [12] et devient une des vedettes de l'émission en ayant le plus grand nombre de passages de tous les candidats après Jérémy Ferrari[11],[13]. Le , il participe à l'épreuve « commis d'office » dans l'émission On a tout révisé.

Il joue le rôle d'un gendarme dans le téléfilm, Carmen, diffusé sur France 3 le [4],[13]. Il tourne également un spot publicitaire pour le Comité départemental de tourisme de la Loire. Il est pendant tout l'été 2011 sur Europe 1 dans l'émission de Laurent Cabrol L'Air du temps pour une chronique humoristique[14]. En , il participe à L'Émission pour tous sur France 2[15].

À partir du , il est aux côtés de Stéphane Bern dans l'émission Code Promo sur France 2. Le , le compte YouTube Copycomic, un anonyme amateur de stand-up, publie une vidéo comparant une blague d'Olivier de Benoist issue d’un sketch  fait dans On n'demande qu'à en rire en 2010 avec un mot antérieur issue d’un épisode des Simpsons et qu'il estime être un emprunt[16].

En , Olivier de Benoist entame ses dernières dates de tournée de son spectacle 0/40 qui aura été joué 235 fois en tournée. Il propose un nouveau spectacle, intitulé Le petit dernier, à partir de .

On n'demande qu'à en rireModifier

GénéralitésModifier

Le , il a été le premier humoriste à passer dans l'émission, comme le rappelle souvent Laurent Ruquier.

C'est l'humoriste à avoir fait le plus de passages durant la saison 1 avec 50 passages (54 en comptant les passages d'été).

Lors de son 29e passage, il obtient 19/20 de la part des téléspectateurs (en duo avec Kev' Adams).

Son meilleur score est de 99 points qu'il obtient le . Il détenait également le record du nombre de passages dans l'émission jusqu'au , lors du 68e sketch de Jérémy Ferrari. Il n'en était alors qu'à 67 passages.

Liste des sketchesModifier

NotesModifier

  • Le , les cinq humoristes ayant obtenu au moins une fois 80 points sur 100 (Shirley Souagnon, Alain Doucet, Kev Adams, Olivier de Benoist et Les Lascars gays) ont pu jouer un extrait de leur spectacle lors d'une émission spéciale.
  • Il remporte l'émission spéciale du avec 18/20 des téléspectateurs et participe donc pendant une semaine à l'émission de radio On va s'gêner en tant que chroniqueur.
  • Il n'a participé à aucun des trois primes d'On n'demande qu'à en rire et ne participera pas à l'aventure du Casino de Paris.
  • Durant le « tournoi de l'été » de la saison 1, Olivier de Benoist termine 3e lors des qualifications avec un score de 92 points et lors de la grande finale il termine 2e ex-aequo avec un score de 17/20. Ce qui fait de lui le 2e au classement du tournoi (ex-aequo avec Garnier et Sentou et les Kicékafessa) derrière Arnaud Tsamere.
  • Le , Olivier de Benoist revient pour un 74e passage pour la 500e de l'émission. Il obtient une note de 99/100.
  • Sur la totalité de ses passages (spécial été compris), Olivier de Benoist a une moyenne de 83 points par sketch.

Bilans artistique et médiatiqueModifier

PublicationsModifier

  • Olivier de Benoist - Le Dernier Rempart face à la dictature des femmes, Tome 1, Olivier Saive (Dessinateur), Vincent Leroy (Scénario), Olivier de Benoist (Scénario), Bamboo Editions, 2012,
  • Olivier de Benoist - comprend enfin les femmes, Tome 2, Olivier Saive (Dessinateur), Vincent Leroy (Scénario), Olivier de Benoist (Scénario), Bamboo Editions, 2013.

SpectacleModifier

DVDModifier

  • Très très haut débit, France Televisions Éditions, 2012
  • Fournisseur d'excès, Studio Universal Pictures, 2015

FilmographieModifier

TéléfilmModifier

Séries téléviséesModifier

Parcours en radioModifier

  Sauf indication complémentaire ou omission, les informations mentionnées dans cette section « radio » sont sourcées plus haut, au cœur de cet article biographique.

Émissions de télévisionModifier

ApparitionModifier

Notes et référencesModifier

  1. Émission Paris, c'est fou du 21 février 2011 sur NRJ Paris ; Émission On n'demande qu'à en rire du 13 décembre 2010.
  2. Régis Valette, Catalogue de la noblesse française, Robert Laffont, 2007, p.40
  3. a et b Pierre-Yves Paque, « Le rire est dans l’excès », La Dernière Heure, .
    Vivement dimanche prochain du 21 mai 2017
  4. a et b Interview « L'émission a changé beaucoup de choses dans ma vie » dans Public no 380 du 22 au 28 octobre 2010.
  5. a et b Biographie sur le site de la FNAC.
  6. Article du 21 mars 2003 sur LePoint.fr.
  7. Article du 22 juillet 2004 dans le journal La Provence.
  8. Article du 21 août 2004 dans le journal Presse-Océan - Grand Nantes.
  9. Jeu de mots avec ses initiales ODB prononcées moitié à l'anglaise, moitié à la française : |o-dé-bee|.
  10. Gilles Médioni, « Coup de cœur pour Olivier de Benoist », L'Express, (consulté le 13 mars 2011).
  11. a et b Interview dans biendansmaregion.com.
  12. Article « C'est plus dur que la Star Ac ! », interview d'Olivier de Benoist dans Le Parisien du 6 septembre 2010.
  13. a et b Interview par trendyourself.com.
  14. Olivier de Benoist tout l'été sur Europe 1 - La bande à Ruquier.
  15. Olivier de Benoist vient défendre l’IVG (21 janvier 2014), sur www.labandearuquier.com, le 21 janvier 2014
  16. « Au voleur ! Un comique français vole une vanne d'Homer Simpson », Vanity Fair, 18 décembre 2018.
  17. « Inathèque. Télévision hertzienne. On n'demande qu'à en rire. Enregistrement 4 », sur ina.fr.
  18. [1]
  19. [2]
  20. [3]
  21. [4]
  22. a b et c [5]
  23. [6]
  24. [7]
  25. [8]
  26. [9]
  27. [10]
  28. [11]
  29. Jean-Luc Jeener, « Olivier de Benoist », sur Le Figaro, (consulté le 13 mars 2011).
  30. « Un collectif d’artistes se mobilise pour la Corne de l’Afrique ! », sur UNICEF France, (consulté le 25 novembre 2011).

Vidéo Comparative Copy Comic

Voir aussiModifier

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :