Olivier Piou

Olivier Piou[1], né le à Dakar (Sénégal)[2], est un homme d’affaires français, principalement connu pour avoir dirigé pendant 10 ans l’entreprise Gemalto[3],[4]. En , il devient membre du conseil d'administration d'Alcatel-Lucent[5].

Olivier Piou
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (62 ans)
DakarVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité

FormationModifier

Il est ingénieur de l’École centrale de Lyon[2] dont il est sorti en 1980[5].

CarrièreModifier

Il a ensuite travaillé chez Schlumberger, où il a débuté en 1981, puis occupé différents postes de direction[6]. Il a été nommé en 2004 à la tête de la filiale Axalto, fusionnée en 2006 avec Gemplus sous le nom de Gemalto[6].

Il a été précédemment directeur général d'Axalto (2004) et président d'Eurosmart (2003-2006)[5].

En 2006, il devient administrateur et directeur général de Gemalto. En 2013, Olivier Piou a été classé quatrième "meilleur patron" du CAC 40 par le magazine Challenges [7] et il fait partie du conseil d'administration de Alcatel-Lucent depuis .

En , Gemalto annonce le départ [8] d'Olivier Piou, remplacé par Philippe Vallée.

En mai 2019, Olivier Piou est nommé au Conseil d'Administration de TechnipFMC[9].

Autres mandatsModifier

De 2003 à 2010 il est membre du conseil d'administration de l'INRIA.

Depuis , il est "Vice Chair" du conseil d'administration de Nokia. Il était auparavant au conseil d'administration de Alcatel-Lucent

RémunérationModifier

En 2012 Olivier Piou a gagné 2,2 millions d'euros de rémunération, ce qui le positionne à la 28e des patrons du SBF 120 [10]

Prix et récompensesModifier

  • Chevalier de la Légion d'honneur

Notes et référencesModifier

  1. Cité sur le site Web www.whoswho.fr, le Who’s Who in France.
  2. a et b Who’s Who in France : Dictionnaire biographique de personnalités françaises vivant en France et à l’étranger, et de personnalités étrangères résidant en France, 42e édition pour 2011 éditée en 2010, 2270 p., 31 cm (ISBN 978-2-85784-051-0), notice « Piou, Olivier ».
  3. Classé par le Journal du net, sur le site Web www.journaldunet.com.
  4. « " Une gestion intelligente des objets "; Olivier Piou est le directeur général de Gemalto, numéro un mondial de la sécurité numérique, aujourd'hui présent dans 200 pays. », Le Monde,‎
  5. a b et c « Parcours », Le Monde,‎
  6. a et b « Son parcours, son actualité », Les Échos,‎
  7. Classement : les patrons les plus performants de 2013 (CAC 40) « Copie archivée » (version du 2 août 2016 sur l'Internet Archive), Challenges, 18 décembre 2013
  8. [1] Gemalto : La succession d'Olivier Piou se prepare
  9. « TechnipFMC nomme Olivier Piou et John Yearwood à son Conseil d’Administration | Technip FMC », sur investors.technipfmc.com (consulté le 23 juin 2020)
  10. Les salaires des patrons du SBF 120, Le Journal du net, 25 juin 2013