Olivier Guyotjeannin

médiéviste, archiviste et diplomatiste français

Olivier Guyotjeannin, né le à Suresnes, est un enseignant-chercheur, historien et archiviste français. Directeur d'études de l’École nationale des chartes, il y est professeur d’histoire des institutions, diplomatique et archivistique médiévales depuis .

BiographieModifier

FormationModifier

Olivier Guyotjeannin est admis premier sur dix-huit à l'École nationale des chartes à l'issue du concours d'entrée de 1977[1]. Il y obtient le diplôme d'archiviste paléographe en 1981 après avoir soutenu une thèse d'établissement intitulée La seigneurie des évêques de Beauvais et de Noyon (Xe siècle-début du XIIIe siècle). Major de sa promotion, il reçoit le prix Auguste Molinier « destiné à récompenser la meilleure thèse »[2].

Carrière professionnelleModifier

Olivier Guyotjeannin commence sa carrière de conservateur d'archives par un séjour de quatorze mois à Saint-Pierre-et-Miquelon, pendant lesquels il réorganise les archives de cet archipel qui est alors un département d'outre-mer depuis 1976. Il publie en 1986 un livre sur cette première expérience professionnelle[3],[4].

Il est ensuite membre de l’École française de Rome de 1983 à 1986. De retour en France, il est nommé à Paris aux Archives nationales où il participe à la conception et l'organisation du leur centre d'accueil et de recherche (CARAN).

En 1988, il est élu à la chaire d’histoire des institutions, diplomatique et archivistique du Moyen Âge à l’École des chartes, où il succède à Robert-Henri Bautier.

De 1995 à 2005, il dirige la revue scientifique Bibliothèque de l'École des chartes[5].

En 2010, il devient président de la Commission internationale de diplomatique.

PublicationsModifier

OuvragesModifier

  • Saint-Pierre-et-Miquelon, Paris, L’Harmattan, , 139 p..
  • "Episcopus et comes". Affirmation et déclin de la seigneurie épiscopale au nord du royaume de France : Affirmation et déclin de la seigneurie épiscopale au nord du royaume de France (Beauvais-Noyon, Xe siècle-début XIIIe siècle), Genève, Droz, coll. « Mémoire et documents de l’École des chartes (LXXV) », , 314 p. (ISBN 978-2600045339).
  • Salimbene de Adam : Un chroniqueur franciscain, Turnhout, Brepols, coll. « Témoins de Notre Histoire, 5 », , 344 p. (ISBN 978-2-503-56363-3, DOI 10.1484/M.TH-EB.5.106398).

ManuelsModifier

  • Archives de l'Occident : Tome 1. Le Moyen Age (Ve-XVe siècle), Paris, Fayard, , 800 p. (ISBN 9782213029917).
  • Avec Jacques Pycke et Benoît-Michel Tock, Diplomatique médiévale, Turnhout, Brepols, coll. « L’Atelier du médiéviste, 2 », (réimpr. 1995, 454 p. et 2006, 486 p.), 442 p. (ISBN 978-2-503-52351-4).
  • Les Sources de l'histoire médiévale, Paris, LGF, coll. « Livre de Poche », , 383 p. (ISBN 978-2253905516).
  • Avec Françoise Vielliard, Conseils pour l’édition des textes médiévaux : Fasc 1. Conseils généraux, Paris, coll. « Orientations et méthodes », , 175 p. (ISBN 978-2735508174).
  • Conseils pour l’édition des textes médiévaux : Fasc 2. Actes et documents d’archives, Paris, coll. « Orientations et méthodes », , 265 p. (ISBN 978-2735506996).

DécorationsModifier

Notes et référencesModifier

  1. « Chronique. École des chartes », Bibliothèque de l'École des chartes, no 135 (2),‎ , p. 436 (lire en ligne, consulté le ).
  2. « Chronique. École des chartes », Bibliothèque de l'École des chartes, no 139 (2),‎ , p. 366-367 (lire en ligne, consulté le ).
  3. Marie-Antoinette Monier, « Compte rendu. Guyotjeannin (Olivier) : Saint-Pierre et Miquelon », Bibliothèque de l'École des chartes, no 289,‎ , p. 247-248 (lire en ligne, consulté le ).
  4. Marie-Antoinette Monier, « Compte rendu. GUYOTJEANNIN, Olivier, Saint-Pierre et Miquelon. Paris, L’Harmattan, 1986. 139 p. », Revue d'histoire de l'Amérique française, no 41 (4),‎ , p. 593–595 (DOI https://doi.org/10.7202/304619ar, lire en ligne, consulté le ).
  5. Marc Smith, « La Bibliothèque de l'École des chartes entre traditions chartistes et nouvelle économie de la recherche », sur perspectivia.net, .
  6. Décret du 13 juillet 2019 portant promotion et nomination

Liens externesModifier