Olivier Faure (historien)

historien français
Olivier Faure
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Dir. de thèse

Olivier Faure, né en 1953, est un historien français.

Il est professeur d'histoire contemporaine à l'université Lyon III Jean Moulin.

Spécialiste de l'histoire de la santé et de la protection sociale[1], il est membre de l'équipe RESEA (REligions Sociétés Et Acculturation)[2] du laboratoire de recherche historique Rhône-Alpes (LARHRA). L'équipe est dirigée par Bernard Hours.

BiographieModifier

Olivier Faure passe l'agrégation en 1976, puis enseigne pendant 5 ans dans le secondaire[3]. Il soutient une thèse de 3e cycle en 1980[4], puis une thèse d'État en 1989[5] sur la médicalisation de la société dans la région lyonnaise[6]. Il poursuit ensuite sa carrière universitaire, devenant professeur à l'université Blaise-Pascal de Clermont-Ferrand en 1991, puis à l'université Jean-Moulin de Lyon en 1994[3]. Il est professeur émérite depuis le .

PublicationsModifier

  • Genèse de l'hôpital moderne, Paris/Lyon, CNRS/Presses universitaires de Lyon, 1982
  • Les Français et leur médecine au XIXe siècle, Paris, Belin, 1993
  • Histoire sociale de la médecine en France XVIIIe-XXe siècle, Paris, Économica, 1994
  • Religion et enfermements (XVIIe XXe siècles), avec Bernard Delpal, Rennes, PUR, 2005, 240 p.
  • Les nouvelles pratiques de santé : Acteurs, objets, logiques sociales (XVIIIe-XXe siècles), avec Patrice Bourdelais, Paris, Belin, 2005
  • Les cliniques privées. Deux siècles de succès[7], avec la collaboration de Dominique Dessertine, Presses Universitaires de Rennes, collection « Histoire », 2012
  • Et Samuel Hahnemann inventa l'homéopathie : la longue histoire d'une médecine alternative, Paris, Aubier, 2015, 393 p.
  • La mutualité de la Loire face aux défis, Saint-Étienne, PUSE, 2005, 320 p. (collectif)

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier