Olivier Desbordes

réalisateur français

Olivier Desbordes, né à Paris, est un metteur en scène de théâtre et d’opéra français, créateur du Festival d'Art Lyrique de Saint Céré.

Olivier Desbordes
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité

Depuis , il a été élu conseiller départemental PS du canton de Saint-Céré.

BiographieModifier

EnfanceModifier

Né dans le milieu du prêt à porter et de la mode (Maison Lempereur, Maison Desbordes), après avoir tenté médecine, il s’inscrit au cours Simon et obtient une licence de littérature théâtrale à Nanterre (Paris X). Il apprend les métiers du spectacle dans des théâtres parisiens : Casino, Lido, Pavillon Gabriel…[1]

Carrière artistiqueModifier

Parallèlement à ses études, il tourne un long métrage en 1975 : Requiem à l’aube. Il intègre en 1978 l’équipe du Palace où il organise évènements et performances avec Paolo Calia, Jenny Bel'Air et Patrice Gouron (qui deviendra son scénographe et éclairagiste)[2].

Pendant plusieurs années, il participe à des événements autour des créateurs de mode, des chanteurs et artistes comme Jean-Paul Goude, Karl Lagerfeld, Paloma Picasso, Tom Waits et Maurice Béjart.

En 1981, il crée le Festival de Saint-Céré[3] et y développe ses créations lyriques tout en y invitant des metteurs en scène comme Jean-Luc Boutté ou Ariel Garcia-Valdès. En 1985,c’est la fin du Palace, à la disparition de Fabrice Emaer, il se consacre exclusivement à la mise en scène d’opéras et crée Opéra Éclaté, structure de décentralisation lyrique, puis collabore avec l'Opéra de Québec, les Opéras de Nantes, Massy et Besançon avec des mises en scène dont Tosca ou Le Roi malgré lui avec Natalie Dessay[4],[5].

Entre 1996 et 1998, il a été conseiller artistique à la programmation lyrique de l'Opéra de Massy et y participe à la programmation et à la création des opéras.

En hiver 1998-99, Opéra Éclaté reçoit du Ministère de la Culture le label de « Compagnie Nationale de Théâtre Lyrique et Musical ».

En décembre 1999, Olivier Desbordes crée en France, à l'Opéra de Massy, Le Lac d'Argent, conte musical de Kurt Weill sur un livret de Georg Kaiser, précédant une tournée nationale avec Michel Fau, Francine Bergé et Éric Perez.

Il a créé en avril 2001 à l'Institut Français de Marrakech le spectacle Une Carmen Arabo-Andalouse qui sera joué plus de deux cent fois au Maroc et en Tunisie. En 2003, L'Opéra de Quat'Sous au Théâtre Silvia Monfort à Paris et au Grand Théâtre de Dijon.

Il est amené à diriger l’Opéra de Dijon (Duo Dijon) de 2001 à 2007. C’est là, avec le CDN, qu’il crée de nombreuses œuvres ignorées du public français notamment sur la période allemande de « la République de Weimar » (Lac d’argent, Es liegt in der Luft, Neues von Tage, etc.).

Avec Michel Fau, il reprend en 2011 la suite de Marcel Maréchal à la tête du Festival de théâtre de Figeac[6].

Il a accompagné de nombreux jeunes artistes lyriques comme Éric Perez, Dalila Khatir, Christophe Lacassagne, Serenad Uyar ou Éléonore Pancrazi et des metteurs en scène dont Michel Fau,Robert Cantarella, Benjamin Moreau ou Régis Santon[7].

En 2013, il met en scène Le Malentendu d'Albert Camus avec Francine Bergé (prix d'honneur du jury des palmarès du théâtre 2013) et Farida Rahouadj[8].

En 2014, il met en scène la comédie musicale Cabaret avec Samuel Theis et Nicole Croisille[9] qui connaît un véritable triomphe en France, il a mis en scène également cette année là le Voyage dans la Lune en coproduction avec l’Opéra de Fribourg et Lucia di Lammermoor.

En 2019, lui et sa sœur Catherine sont faits chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres par Jacques Toubon à la salle royale de l'église de la Madeleine[10].

Carrière politiqueModifier

Il est élu député suppléant d'Huguette Tiegna en 2017[11].

DirectionsModifier

FestivalModifier

2011 - 2018 : Festival de théâtre de Figeac

1981 - 2018 : Festival d'art lyrique de Saint Céré

Théâtre/OpéraModifier

2014-2017 : CNPTTM [Centre National de Production de Théâtre et Théâtre Musical] de Saint Céré

2001 - 2007 : Duo Dijon

1981-2014 : Théâtre de l'Usine de Saint Céré[12]

CompagnieModifier

1987 - : Opéra Eclaté[13]

SpectaclesModifier

Metteur en scèneModifier

Lyrique[14]Modifier

Théâtre musical / Théâtre[15]Modifier

  • 2015 : Une femme à sa fenêtre de Feydeau et Délire à deux de Ionesco, Festival de Théâtre de Figeac
  • 2014 : Cabaret (comédie musicale),  Domaine d'O à Montpellier, Festival de Théâtre de Figeac, Festival de Saint-Céré. Tournée Opéra Éclaté.
  • 2013 : Le Malentendu d'Albert Camus, Festival de Théâtre de Figeac
  • 2012 : Lost in The Stars de Kurt Weill (Création en France), Festival de Théâtre de Figeac
  • 2011 : Jeu de Massacre avec le groupe Triphase (Création), Festival de Saint-Céré
  • 2010 : Neues Vom Tage de Hindemith (Création en France), Opéra de Dijon
  • 2009 : Es Liegt In Der Luft de Spoliansky (Création en France), Festival de Saint-Céré
  • 2009 : Berlin années 20 ! (La revue des Grands Magasins), Festival de Saint-Céré[16]
  • 2006 : Les Petites Noces (Beaumarchais/Mozart), Centre dramatique de Dijon, Opéra de Dijon
  • 2005 : Le Brave Soldat Schweik de Kurka, Opéra de Dijon (en collaboration avec Eric Perez)
  • 2004 : Cabaret Interlope (Création), Théâtre Silvia Monfort
  • 2003 : Le Lac d'Argent de Kurt Weill, avec Michel Fau et Francine Bergé, Centre Dramatique de Dijon / Théâtre Silvia Monfort
  • 2003 : L'Opéra de quat'sous de Kurt Weill, Festival de Saint-Céré (en collaboration avec Eric Perez)
  • 2002 : Café Chantant, Marrakech
  • 1999 : Le Lac d'argent de Kurt Weill (Création en France), Opéra de Massy
  • 1996 : Voyage à St Germain, Castres
  • 1994 : Music Hall, La Fête Continue ! Festival de Saint-Céré
  • 1990 : L'Opéra de quat'sous de Kurt Weill avec Anna Prucnal, Ibos Tarbes

FilmographieModifier

  • 1976 : Requiem à L'aube (écriture et réalisation), sortie à Paris en [17],[18]

DécorationModifier

Olivier Desbordes est chevalier des Arts et Lettres[19].

Notes et référencesModifier

  1. http://www.spectacles.fr/artiste/olivier-desbordes/presentation/
  2. « Patrice Gouron », sur Les Archives du Spectacle (consulté le )
  3. « Accueil - Festival de Saint-Céré », sur Festival de Saint-Céré (consulté le ).
  4. « Tournées - Les Tournées », sur Les Tournées (consulté le ).
  5. « Cinq questions à Olivier Desbordes | Forum Opéra », sur www.forumopera.com (consulté le )
  6. Propos recueillis par Laëtitia Bertoni, « Olivier Desbordes : «C'était formidable» », La Dépêche,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  7. http://www.spectacles.fr/artiste/olivier-desbordes/
  8. « Le Malentendu », sur Les Archives du Spectacle (consulté le )
  9. « Cabaret », sur Les Archives du Spectacle (consulté le )
  10. « Chevalier des arts et des lettres. Olivier Desbordes rend un vibrant hommage à Saint-Céré et au Lot », sur actu.fr (consulté le )
  11. « Victoire pour Huguette Tiegna et Olivier Desbordes son suppléant – Le Petit Journal », sur www.lepetitjournal.net (consulté le )
  12. « Théâtre de l'Usine », sur Les Archives du Spectacle (consulté le )
  13. « Opéra Éclaté », sur Les Archives du Spectacle (consulté le )
  14. « Olivier Desbordes », sur Les Archives du Spectacle (consulté le )
  15. « Olivier Desbordes, metteur en scène », sur www.operabase.com (consulté le )
  16. « Data BNF - Notice Olivier Desbordes - Berlin années 20 ! »
  17. « Olivier DESBORDES », sur Premiere.fr (consulté le ).
  18. « Requiem à l'aube (1977) », sur www.unifrance.org (consulté le )
  19. http://www.culturecommunication.gouv.fr/Ministere/Les-services-rattaches-a-la-Ministre/Section-des-distinctions-honorifiques2/Arretes-de-Nominations-dans-l-ordre-des-Arts-et-des-Lettres/Nomination-ou-promotion-dans-l-ordre-des-Arts-et-des-Lettres-janvier-2011

Liens externesModifier