Ouvrir le menu principal

Oliver Jeffers

auteur et illustrateur d'ouvrages pour la jeunesse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jeffers.
Oliver Jeffers
Oliver Jeffers.JPG
Naissance
Nationalité
Activités
Formation
Lieu de travail
Distinction
Nestlé Smarties Book Prize (en) ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Oliver Jeffers, né en 1977 à Port Hedland (Australie), est un artiste britannique, originaire d'Irlande du Nord. Il est l'auteur et illustrateur de plusieurs ouvrages de littérature jeunesse.

BiographieModifier

Oliver Jeffers est diplômé en communication visuelle de l'Université d'Ulster, en Irlande du Nord.

Il a obtenu plusieurs prix, et par deux fois l'Irish Children's Book des Irish Book Awards, en 2007 et 2012.

En 2017, il est lauréat du prestigieux Prix Fiction de la Foire internationale du livre jeunesse de Bologne[1], pour l'ouvrage A Child of Books (L'Enfant des livres) qu'il a réalisé avec Sam Winston.

ŒuvreModifier

Auteur et illustrateurModifier

Recueil en français
  • Il était une fois un petit garçon : trois histoires (recueil comprenant : Comment attraper une étoile ; Perdu ? Retrouvé ! ; On rentre à la maison - Trad. de : "How to catch a star" ; "Lost and found" ; "The way back home") Kaléidoscope, 2009

IllustrateurModifier

  • (en) Noah Barleywater runs away de John Boyne, ill. Oliver Jeffers, 2011
    • Noé Nectar et son voyage étrange, Gallimard Jeunesse, 2012 (traduction de Catherine Gibert)
  • The day the crayons quit de Drew Daywalt (en), ill. Oliver Jeffers
  • The terrible thing that happened to Barnaby Brocket de John Boyne, ill. Oliver Jeffers
    • Barnabé ou La vie en l'air , Gallimard Jeunesse, 2014 (traduction de Catherine Gibert)
  • The boy who swam with piranhas de David Almond, ill. Oliver Jeffers
    • Le garçon qui nageait avec les piranhas , Gallimard Jeunesse, 2015 (traduction de Diane Ménard)
  • (en) Imaginary Fred, texte de Eoin Colfer, illustrations de Oliver Jeffers, 2015
  • The day the crayons came home de Drew Daywalt (en), ill. Oliver Jeffers
  • The crayons' book of colours de Drew Daywalt (en), ill. Oliver Jeffers
  • The crayons book of numbers de Drew Daywalt (en), ill. Oliver Jeffers

RécompensesModifier

  • How to catch a star a obtenu le CBI book awards merit en 2004 et était sélectionné pour les Booktrust awards en 2005[3].
  • Lost and found a obtenu le Blue Peter book of the year en 2006 et la Médaille d'or Nestlé en 2005[4].
  • The incredible book eating boy a obtenu le Irish picture book of the year en 2007[5] des Irish Book Awards.
  • The great paper caper était sélectionné pour les Roald Dahl awards en 2008[6].
  • The heart and the bottle a obtenu le British book design award en 2010[7].
  • Up and down était sélectionné pour les CBI awards en 2011[8].
  • This Moose Belongs to Me obtient l'Irish Children's Book des Irish Book Awards[9] en 2012. Olivier Jeffers avait déjà obtenu ce prix en 2007.
  • A Child of Books (L'Enfant des livres) qu'il a réalisé avec Sam Winston, obtient le Prix Fiction de la Foire internationale du livre jeunesse de Bologne 2017[1].
  •   Prix des libraires du Québec section Jeunesse 2017[10] pour Le Garçon qui nageait avec les piranhas, qu'il a illustré, sur un texte de David Almond.
  • Here We Are: Notes for Living on Planet Earth fait partie des 10 meilleurs ouvrages jeunesse 2017 du journal The Times[11]

AutresModifier

Autour du groupe U2Modifier

  • La pochette du single Ordinary Love (2013) de U2 est une peinture de Nelson Mandela faite par Oliver Jeffers[12].
  • Le film Films of Innocence, en 2014, est une mise en image des différents titres de Songs of Innocence du groupe U2 réalisée par de nombreux artistes tels que d'Oliver Jeffers, Robin Rhode ou encore Mode 2.

DocumentationModifier

  • (en) Neither here nor there : the art of Oliver Jeffers, sous la dir. de Richard Seabrooke, préface de Richard Seabrooke, introduction de Mac Premo, Berlin, Gestalten, 2012

Adaptation de son œuvreModifier

  • Lost and found, court métrage britannique de Philip Hunt, designer et animation Amandine Pecharman, musique de Max Richter, production : Sue Goffe, distribution : Studio AKA, 2008 - durée 25 min. - d'après son ouvrage éponyme paru en 2005, et traduit sous le titre Perdu ? Retrouvé ! Prix Viktor Kubal (meilleur film d'animation) à la Biennale d'animation de Bratislava (BAB) 2010[13].

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it) « Vincitori della Fiera del Libro per Ragazzi 2017 », sur Biblioteca salaborsa, (consulté le 17 décembre 2017)
  2. Fiche de l'album, sur le site de l'éditeur, Gallimard Jeunesse.
  3. « Picture Books, How to catch a star », sur www.oliverjeffers.com (consulté le 17 décembre 2017)
  4. (en) « Lost and found », sur www.oliverjeffers.com (consulté le 17 décembre 2017)
  5. (en) « The incredible book eating boy », sur www.oliverjeffers.com (consulté le 17 décembre 2017)
  6. (en) « The great paper caper », sur www.oliverjeffers.com (consulté le 17 décembre 2017)
  7. (en) « The heart and the bottle », sur www.oliverjeffers.com (consulté le 17 décembre 2017)
  8. (en) « Up and down », sur www.oliverjeffers.com (consulté le 17 décembre 2017)
  9. Rosita Boland, « Banville wins novel of year at awards », The Irish Times,‎ (lire en ligne)
  10. Lauréats du Prix jeunesse des libraires du Québec, site ricochet-jeunes.org.
  11. (en) « The Top 10 Young Adult and Children's Books of 2017 », journal The Times du 21 novembre 2017.
  12. (en) « Ordinary Love on Vinyl », sur U2.com,
  13. (en) Archives des lauréats de la BAB, site officiel bibiana.sk.

Liens externesModifier