Olga Lepechinskaïa

Olga Vassilievna Lepechinskaïa (en russe : Ольга Васильевна Лепешинская) est une danseuse russe et soviétique, née dans une famille noble à Kiev le , morte le dans son appartement de Moscou[1].

Olga Lepechinskaïa
Image dans Infobox.
Olga Lepechinskaïa.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 92 ans)
MoscouVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Nationalités
Formation
Activités
Période d'activité
Depuis Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique
Distinctions
Prix StalineVoir et modifier les données sur Wikidata
Liste détaillée
Prix Staline
Médaille du Mérite au travail de la Grande Guerre patriotique
Médaille de Vétéran du Travail (en)
Médaille pour la Défense de Moscou
Médaille commémorative du 850e anniversaire de Moscou (en)
Artiste d'honneur de la RSFSR (d)
Artiste du peuple de la RSFSR (en)
Médaille du centenaire de la naissance de Lénine (en)
Médaille du 800e anniversaire de Moscou (en)
Ordre du Drapeau rouge du Travail
Ordre du Mérite pour la Patrie - 2e classe
Ordre de la Révolution d'Octobre
Ordre de Lénine
Ordre du Mérite pour la Patrie - 3e classe
Ordre du Mérite patriotique d'or
Artiste du peuple de l'URSS
Ordre de l'Insigne d'honneur
Ordre du drapeau de la république populaire de Hongrie (en)Voir et modifier les données sur Wikidata

BiographieModifier

Olga Lepechinskaïa avait été admise à l'école du Bolchoï en 1925 après un premier échec. Une fois son diplôme obtenu en 1933, elle intégra immédiatement les ballets pour y danser pendant trente ans, jusqu'en 1963. Celle que la rumeur considérait comme la ballerine favorite de Joseph Staline fut quatre fois lauréate du prix Staline, la plus haute récompense artistique de l'époque. Elle s'était produite devant les soldats sur le front durant la Seconde Guerre mondiale.

Devenue première danseuse, Olga Lepechinskaïa interpréta notamment Kitri dans Don Quichotte, Tao Hoa dans Le Pavot rouge, Jeanne dans La Flamme de Paris, Aurore dans La Belle au bois dormant et Macha dans Casse-noisette.

Elle épousa Leonid Raïkhman (en) (1908-1990), un général du NKVD, dont elle divorça, puis, en 1956, le général Alexeï Antonov, mort en 1962. Après avoir quitté la scène, la danseuse se tourna vers l'enseignement du ballet classique, travaillant aussi bien en Union soviétique qu'en Occident, à Rome, Tokyo, Vienne et Munich.

Elle est enterrée au cimetière de la Présentation (Moscou).

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :