Okuni et Gohei

film de Mikio Naruse (1952) d'après une pièce de Jun'ichiro Tanizaki
Okuni et Gohei
Titre original お国と五平
Okuni to Gohei
Réalisation Mikio Naruse
Scénario Toshio Yasumi
Acteurs principaux
Sociétés de production Tōhō
Pays d’origine Drapeau du Japon Japon
Genre Drame
Jidai-deki
Durée 91 minutes
Sortie 1952


Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Okuni et Gohei (お国と五平, Okuni to Gohei?) est un film japonais réalisé par Mikio Naruse et sorti en 1952.

SynopsisModifier

Okuni est une belle femme issue d'un milieu riche. Par amour, elle s'était promise à un jeune samouraï, Tomonojo, mais la famille lui avait imposé de se marier avec le riche Iori. Fou de jalousie, Tomonojo a tué Iori et pris la fuite. Tenus par le code social de venger Iori, Okuni et Gohei son humble serviteur sont partis sur les routes dans le but de retrouver Tomonojo et de venger leur maître commun. Au cours de ce voyage, on voit Okuni tomber malade, être soignée par Gohei. Entre eux les barrières sociales peu à peu s'estompent et un sentiment amoureux non réellement dit s'installe...

Autour du filmModifier

Okuni et Gohei est un des rares jidai-geki tourné par Mikio Naruse, lui qui est considéré comme un maître du shomingeki. Le film est adapté d'une pièce en un acte de Jun'ichiro Tanizaki écrite en 1921. Par rapport à la pièce, Toshio Yasumi et Mikio Naruse ont développé l'intrigue de l’attirance entre Okuni et Gohei[1].

Fiche techniqueModifier

Distribution artistiqueModifier

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Catherine Russell, The Cinema of Naruse Mikio: Women and Japanese Modernity, Duke University Press, , 484 p. (ISBN 9780822388685, lire en ligne), p. 222