Oksana Khvostenko

biathlète ukrainienne

Oksana Khvotsenko
Image illustrative de l’article Oksana Khvostenko
Contexte général
Sport Biathlon
Période active 1996-2011
Biographie
Nationalité sportive Drapeau : Ukraine Ukrainienne
Nationalité Ukraine
Naissance (43 ans)
Lieu de naissance Tchernihiv, RSS d'Ukraine (Drapeau de l'URSS Union soviétique)
Taille 1,67 m
Poids de forme 60 kg
Club Dynamo Chernihiv, SC Ukraina
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Championnats du monde 0 2 2
Coupe du monde
(épreuves indiv.)
1 1 3

Oksana Khvostenko (en ukrainien : Оксана Хвостенко), née le à Tchernihiv, est une biathlète ukrainienne. Ayant participé à deux reprises mais sans succès aux Jeux olympiques d'hiver, elle compte à son palmarès quatre médailles mondiales dont deux en épreuve individuelle, ainsi qu'une victoire en Coupe du monde.

CarrièreModifier

L'Ukrainienne fait sa première apparition en Coupe du monde en à l'occasion d'un sprint disputé à Östersund (Suède). C'est au sein du relais national ukrainien qu'elle monte sur son premier podium international en à Lake Placid : le quatuor ukrainien, composé par ailleurs de Tetiana Rud, Olena Petrova et Olena Zubrilova, y termine second derrière le quatuor norvégien. Elle participe pour la première fois aux Championnats du monde à la fin de la saison mais ne se distingue guère. Elle marque ses premiers points grâce à une 13e place obtenue lors de l'épreuve d'ouverture de la saison 2000-2001. Sélectionnée dans la délégation ukrainienne à l'occasion des Jeux olympiques d'hiver de 2002, elle n'obtient qu'une 29e place sur l'individuel. Lors des Mondiaux 2003, Oksana Khvostenko obtient sa première médaille dans un grand rendez-vous en terminant deuxième de l'épreuve du relais, épreuve remportée par les biathlètes russes. Elle obtient par ailleurs la dixième place lors de l'individuel.

La biathlète enlève son premier podium individuel en Coupe du monde sur un individuel organisé à Hochfilzen en . Auteur d'un sans faute, elle termine troisième d'une épreuve dominée par les Allemandes Andrea Henkel et Martina Glagow. Régulièrement dans les dix premières, elle remporte son premier succès le lors d'une mass start se tenant à Pokljuka. Auteur d'un tir parfait, elle devance l'Allemande Kati Wilhelm et la Slovène Tadeja Brankovic. Réalisant un nouveau podium lors de l'ultime étape de la saison 2006-2007 organisée en Russie, elle achève l'hiver au neuvième rang mondial, le meilleur classement de sa carrière. Plus discrète lors de la saison suivante, elle décroche pourtant une médaille de bronze lors des Championnats du monde 2008 d'Östersund. Troisième du sprint derrière l'Allemande Henkel et la Russe Albina Akhatova, l'Ukrainienne obtient sa première médaille mondiale à titre individuel. Elle en décroche une seconde quelques jours plus tard en terminant troisième sur l'individuel derrière la Russe Ekaterina Iourieva et l'Allemande Martina Glagow. Le dernier jour des Championnats du monde, elle est lancée en seconde position lors du relais féminin. Auteur d'un sans faute, elle conserve cette seconde place et obtient sa troisième médaille lors de ces Mondiaux.

Lors des Mondiaux de 2011, elle et ses partenaires terminent deuxième du relais derrière l'Allemagne. Mais au test anti-dopage Khvostenko est contrôlée positive à l'éphédrine, et les Ukrainiennes doivent alors rendre la médaille d'argent qui revient à l'équipe de France, tandis que la Biélorussie récupère le bronze. Khvostenko se trouve sanctionnée d'une suspension d'un an seulement, l'IBU considérant comme valable la thèse de la prise d'un médicament par l'athlète[1],[2],[3]. Ayant annoncé sa retraite sportive, l'Ukrainienne ne reviendra cependant pas à la compétition[4].

Vie privéeModifier

Oksana Khvotsenko se marie en 2001 avec le biathlète Vyacheslav Derkach, avec qui elle a eu deux enfants[5].

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Épreuve / Édition   Salt Lake City 2002   Turin 2006   Vancouver 2010
Sprint - 49e 11e
Poursuite - abandon 22e
Individuel 29e 20e 8e
Mass start   - 29e
Relais - 11e 6e

Championnats du mondeModifier

Mondiaux \ Épreuve Individuel Sprint Poursuite Départ en masse Relais Relais mixte
1999
  Oslo-Holmenkollen
33e - - - -  
2002
  Oslo-Holmenkollen
JO Salt Lake City 29e JO Salt Lake City
2003
  Khanty-Mansiïsk
18e 20e 10e 27e  
2005
  Hochfilzen / Khanty-M.
9e 8e 15e 8e 7e 7e
2007
  Antholz-Anterselva
10e 16e 13e 12e 9e 10e
2008
  Östersund
    10e 21e   -
2009
  Pyeongchang
21e 34e 22e 21e Abandon 11e
2010
  Khanty-Mansiïsk
Jeux olympiques de Vancouver 6e
2011
  Khanty-Mansiïsk
- - - - - 8e

Légende :
  : Médaille d'argent
  : Médaille de bronze   : épreuve inexistante
- : n'a pas participé à l'épreuve


Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 9e en 2007.
  • 10 podiums[6] :
    • 5 podiums individuels, dont 1 victoire.
    • 5 podiums en relais, dont 1 victoire.

Classements en Coupe du mondeModifier

Saison Classement général final Individuel Sprint Poursuite Mass start
1996-1997 nc nc nc
1998-1999 nc nc nc nc
2000-2001 62e 37e nc nc
2001-2002 38e 30e 39e 41e 26e
2002-2003 41e nc 38e 35e 40e
2004-2005 33e 18e 34e 42e 23e
2005-2006 41e 28e 40e 46e
2006-2007 9e 7e 17e 14e 2e
2007-2008 16e 9e 25e 25e 8e
2008-2009 22e 10e 27e 26e 33e
2009-2010 26e 7e 27e 32e 31e
2010-2011 48e 23e 50e 55e 42e

Victoire :

Saison / Épreuve Individuel Sprint Poursuite Mass start Total
2006-2007   Pokljuka 1
Total 0 0 0 1 1

Championnats d'EuropeModifier

  •   Médaille d'or du relais en 2008.

Championnats du monde de biathlon d'étéModifier

  • Médaille de bronze de la poursuite en 2009.

Notes et référencesModifier

  1. Oksana Khvostenko contrôlée positive à l'éphédrine, ski-nordique.net, 8 juin 2011.
  2. Un an de suspension pour Oksana Khvostenko, ski-nordique.net, 11 août 2011.
  3. Bescond, Brunet, Boilley, Dorin récupèrent l'argent, ski-nordique.net, 5 septembre 2011.
  4. (en) Retired Ukrainian biathlete Khvostenko handed 1-year ban for doping, sur ria.ru, le 11 août 2011
  5. (ru) Их жизни связал биатлон, или Love story с винтовкой за плечами, sur xsport.ua, le 6 avril 2016
  6. Les podiums obtenus aux Championnats du monde comptent également pour la Coupe du monde

Liens externesModifier