Ouvrir le menu principal
Indien Oglala, 1899.

Les Oglalas ou Oglala Lakota sont l'un des sept clans indiens qui forment la tribu des Lakotas. Cette entité est apparue au XVIIIe siècle[1]. Au début du XIXe siècle les Oglalas se séparent des autres Sioux Lakotas : vers 1830, ils rassemblent quelque 3 000 membres.

Oglala signifie « ils se dispersent » en langue lakota. Tashunca-Uitco (Crazy Horse) était l'un des chefs de ce clan au XIXe siècle.

Bien que né d'un père Brûlé, Red Cloud fut aussi un célèbre chef Oglala qui réussit à fédérer les sioux et organiser une résistance contre les blancs et l'armée américaine en menant ce qu'il est convenu d’appeler la guerre de Red Cloud de 1866 à 1868.

Les Oglalas ont participé à la bataille de Little Bighorn.

Les Oglalas vivent désormais dans la réserve indienne de Pine Ridge (Dakota du Sud, aux États-Unis), à la frontière avec le Nebraska et à moins de 100 km du Wyoming. C'est la deuxième plus grande réserve indienne des États-Unis. Au recensement de 2000, 15 221 Oglalas y résident et en 2008, on compte 42 357 membres de cette tribu.

HommageModifier

  • USS Oglala (CM-4), un mouilleur de mines.
  • Lance Crow Dog, héros de la série de bande-dessinée éponyme créé par Serge Perrotin, est un agent du FBI attitré aux affaires indiennes. C'est un métis dont le père est un Oglala de Pine Ridge[2].

Notes et référencesModifier

AnnexesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • William K. Powers (trad. Marie-Alix Solages), La religion des Sioux Oglala [« Oglala religion »], Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Nuage Rouge », , 294 p. (ISBN 978-2-268-01742-6, OCLC 31233847)
Un compte-rendu de lecture de l'édition originale est proposé par Louis-Vincent Thomas dans les Archives des sciences sociales de religions, année 1980, numéro 49-2, page 298 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/assr_0335-5985_1980_num_49_2_1217_t1_0298_0000_2?
  • William K. Powers (trad. Marie-Alix Solages), Yuwipi, rituel des Indiens Oglala [« Yuwipi: Vision and Experience in Oglala Ritual »], Monaco, Éditions du Rocher, coll. « Nuage Rouge », , 183 p. (ISBN 978-2-268-01745-7, OCLC 31233848)
Un compte-rendu de lecture de l'édition originale est proposé par Claude Lévi-Strauss dans L'Homme, 1983, volume 23, numéro 2, pages 126-7 : http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/hom_0439-4216_1983_num_23_2_368384?l

Voir aussiModifier