Officier (homonymie)

page d'homonymie d'un projet Wikimédia

Un officier est une personne détenant une position d'autorité dans une organisation hiérarchisée. Cette position peut être purement honorifique.

Domaine militaireModifier

Domaine ecclésiastiqueModifier

Les abbayes avaient quatre officiers claustraux : le prieur, l'aumônier, le chambrier et le trésorier. Le prieur, depuis la mise en commende, était le véritable chef du monastère. L'aumônier était chargé de servir les pauvres .

Selon la règle de saint Benoît, les officiers d'un monastère sont l'abbé, un prieur, élu par les religieux, parfois assisté ou suppléé par un sous-prieur, un cellérier, appelé aussi procureur, un maître des novices, complétée par de nombreux autres officiers : sacristain qui est également chantre, trésorier, infirmier, aumônier.

Dans l'ordre des chartreux, on nomme officiers les religieux qui occupent un emploi ou office de Prieur, Procureur, Coadjuteur, ils ne sont pas cloîtrés. Le supérieur d'une chartreuse n'est pas abbé, mais simplement Prieur, il se fait aider dans son administration, pour le spirituel par le Vicaire et pour le temporel par le Procureur qui est aidé parfois par le Coadjuteur chargé de recevoir les hôtes étrangers[1].

Le général des Chartreux gouverne l'ordre avec des collaborateurs qu'on appelle officiers : le vicaire, le scribe, le sous-scribe, le procureur de la Grande Chartreuse ou « courrier », le coadjuteur.

AéronautiqueModifier

Marine marchandeModifier

Titres honorifiquesModifier

AutresModifier

  • Officier traitant, membre des services de renseignement chargé de recruter et de traiter des agents

FranceModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

RéférencesModifier

  1. Société de statistique de Marseille d'histoire de d'archéologie de Marseille et de Provence, « Provincia : bulletin de la Société de statistique de Marseille », sur Gallica, (consulté le )

Voir aussiModifier