Office national de la protection civile (Côte d'Ivoire)

Office national de la protection civile (Côte d'Ivoire)
Logo de l'organisation

Devise : « "Prévenir , Secourir , Former" »

Situation
Type corps constitué
Siège ONPC Cocody Lycée technique
Coordonnées 5° 21′ 15″ N, 4° 00′ 35″ O
Langue français
Organisation
Membres OIPC, ICDO
Effectifs 2200 (2021)
Dirigeant Amankou Kassi Gabin
Directeur Général Amankou kassi Gabin
(depuis )
Organisations affiliées Ministère de l’Intérieur et de la Sécurité de Côte d'Ivoire

Site web onpc-ci.org
Géolocalisation sur la carte : Côte d'Ivoire
(Voir situation sur carte : Côte d'Ivoire)
Office national de la protection civile (Côte d'Ivoire)
Géolocalisation sur la carte : Abidjan
(Voir situation sur carte : Abidjan)
Office national de la protection civile (Côte d'Ivoire)

L'Office National de la Protection Civile en abrégé ( ONPC ) est un service de secours Côte d'Ivoire dont le but est l'assistance à la population (pompiers). Le numéro d'appel d'urgence en Côte d'Ivoire est le 180 ou 0173910073. site internet : www.onpc-ci.org

L'office national de la protection civile de Côte d'Ivoire est membre de l'Organisation Internationale de Protection Civile en abrégée OIPC , en anglais International Civil Defence Organisation ICDO, depuis le 02 Avril 1981. Le Directeur général actuelle est Monsieur Amankou Kassi Gabin[1].

HistoireModifier

Dès 1961, après l’accession à son indépendance, la Côte d’Ivoire crée, le Service National de la Protection Civile ( SNPC ) par Décret n°61-137 du 15 avril 1961[2]. Ce service est placé sous l’autorité du Ministère de l’Intérieur.

En 1974, une partie de la Protection civile intègre le Ministère de la Défense par la Création du Groupement des Sapeurs-Pompiers Militaires ( GSPM ) (Décret n°74-202 du 30 mai 1974)[3].

En 1975, le SNPC devient la Direction de la Protection civile ( DPC ) par Arrêté n° 355/INT/AG/du 20 mars 1975.

En 2000, par le Décret n°2000-822 du 22 novembre 2000, la Direction de la Protection Civile devient l’Office National de la Protection Civile ( ONPC ), un établissement public national ( EPN ) placé sous la tutelle du Ministère de la Défense et de la Protection Civile.

En 2008, l’ONPC est érigé en Direction Générale (Décret n°2008-60 du 28 février 2008).

Inauguration du nouveau siège prévu le 14 décembre 2022, situé à Cocody lycée technique.

MissionModifier

L'ONPC est la structure qui a en charge la mise en œuvre de la politique du gouvernement ivoirien en matière de protection civile en Côte d'ivoire. Ses missions sont :

La mise en œuvre de la politique définie par le Gouvernement en matière de protection civile;

L'application de la réglementation en matière de protection civile;

La formation en matière de protection civile;

La prévention de risques civils;

La sensibilisation et de la formation en matière de secourisme;

L'organisation et coordination des activités de secours d'urgence en cas d'accident;

L'organisation et de la coordination des opérations de secours dans le cadre de l'action humanitaire;

L'élaboration et la réalisation des plans de secours;

La planification des secours et des équipements;

La lutte contre les feux de brousse;

Centres de Secours d'UrgenceModifier

L'Office national de la protection civile en Côte d'Ivoire comprend 30 Centres de Secours d'Urgence (CSU) qui sont:

  1. Centre de Secours d'Urgences d'Abengourou.
  2. Centre de Secours d'Urgence d'Aboisso.
  3. Centre de Secours d'Urgence d'Adzopé.
  4. Centre de Secours d'Urgence d'Agboville.
  5. Centre de Secours d'Urgence Bondoukou.
  6. Centre de Secours d'Urgence Bouaflé.
  7. Centre de Secours d'Urgence Bouna.
  8. Centre de Secours d'Urgence Boundiali.
  9. Centre de Secours d'Urgence Dabou.
  10. Centre de Secours d'Urgence Daloa.
  11. Centre de Secours d'Urgence Daoukro.
  12. Centre de Secours d'Urgence Dimbokro
  13. Centre de Secours d'Urgence Divo.
  14. Centre de Secours d'Urgence Daloa.
  15. Centre de Secours d'Urgence Duekoué.
  16. Centre de Secours d'Urgence Ferkessédougou.
  17. Centre de Secours d'Urgence Gagnoa.
  18. Centre de Secours d'Urgence Grand-Bassam.
  19. Centre de Secours d'Urgence Guiglo.
  20. Centre de Secours d'Urgence Katiola.
  21. Centre de Secours d'Urgence Man.
  22. Centre de Secours d'Urgence Mankono.
  23. Centre de Secours d'Urgence Minignan.
  24. Centre de Secours d'Urgence Odienné.
  25. Centre de Secours d'Urgence San-Pedro.
  26. Centre de Secours d'Urgence Sassandra.
  27. Centre de Secours d'Urgence Séguéla.
  28. Centre de Secours d'Urgence Soubré..
  29. Centre de Secours d'Urgence Touba.
  30. Centre de Secours d'Urgence Toumodi.

Il est prévu la mise en place d'antennes régionales qui seront à : Bouaké, Toumodi; Bouake, et Korhogo.

Notes et référencesModifier

  1. Germain Boni, « ‘‘Les pompiers civils et les pompiers militaires ont les mêmes attributions, mais ...’’ », Fraternité Matin,,‎ , p. 12, 13 (lire en ligne  )
  2. « Office National de la Protection Civile | ONPC », sur www.onpc-ci.org (consulté le )
  3. « Office National de la Protection Civile | ONPC », sur www.onpc-ci.org (consulté le )