Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Oden (homonymie).

Oden
Image illustrative de l’article Oden
Oden

Autre nom おでん
Lieu d’origine Japon
Place dans le service Pot-au-feu
Ingrédients Gâteaux de poisson, légumes, bouillon

L'oden (おでん?) est un pot-au-feu japonais, c'est une sorte de nabe[1].

HistoireModifier

Les origines de l'oden remontent à un autre mets plus ancien : le dengaku, constitué de brochettes de tofu, de konnyaku, gelée très résistante à base de konjac, et de divers autres aliments bouillis puis enduits de pâte de soja fermentée (miso). Le plat tel qu’on le consomme actuellement au Japon a fait son apparition au cours de l’ère Meiji (1868-1912)[1].

En plus de se déguster au restaurant ou après l’avoir préparé chez soi, l'oden peut également être acheté à emporter sur un yatai (stand ambulant) ou dans un konbini (supérette). C’est la chaîne 7-Eleven qui a commencé à en vendre en 1979 et depuis, les autres chaînes ont suivi[1].

AppellationsModifier

Oden est un plat originaire de la région de Kanto, ce qui fait qu'au Japon, il est souvent appelé « ragoût de Kanto », c'est-à-dire, à Nagoya, Kanto ni (関東煮?) et dans le Kansai, Kanto daki (関東炊き?).

CompositionModifier

Un oden consiste en des ingrédients longuement mijotés dans un bouillon de type dashi, préparé avec des algues konbu, de la bonite séchée (katsuobushi) et de la sauce de soja. Les ingrédients varient en fonction des régions mais sont généralement à base de poisson et de légumes, notamment du radis blanc japonais (daikon), ainsi que des tranches épaisses de tofu frit appelées atsuage. Ils se dégustent avec de la moutarde japonaise karashi[1].

Ingrédients populairesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b c d e f g h i j k l m n o et p « « Oden » ou les délices du pot-au-feu à la japonaise », Le b.a.-ba du Japon, sur Nippon.com, (consulté le 11 décembre 2018).

Sur les autres projets Wikimedia :