Ouvrir le menu principal

Octave Vigne

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vigne (homonymie).

Octave Vigne
Fonctions
Député du Var

(17 ans et 26 jours)
Biographie
Nom de naissance Octave Vigne
Date de naissance
Lieu de naissance Montfort-sur-Argens
Date de décès (à 78 ans)
Lieu de décès Le Thoronet
Nationalité Drapeau de la France France
Parti politique Parti socialiste
Profession Propriétaire viticulteur

Octave Alexandre Vigne, né à Montfort-sur-Argens le et mort au Thoronet , est un homme politique français.

Sommaire

BiographieModifier

Après des études à Marseille, puis à Toulon, Octave Vigne s'installe à Montfort-sur-Argens comme viticulteur.

En février 1908, il crée la première cave vinicole du Var La Montfortaise. Sous son impulsion, le Var devient en 1914 le premier département français par le nombre de coopératives[1].

L'école communale de Montfort-sur-Argens porte son nom[2].

Carrière politiqueModifier

Octave Vigne est conseiller général du canton de Cotignac en 1895 et président du conseil général du Var en 1901[3]. Après une première tentative pour être élu député en 1898, il est finalement député du Var de 1902 à 1919[4], inscrit au groupe socialiste[5]. Durant ses mandats, il s'intéresse principalement à l'agriculture varoise.

SourcesModifier

  • « Octave Vigne », dans le Dictionnaire des parlementaires français (1889-1940), sous la direction de Jean Jolly, PUF, 1960 [détail de l’édition]

À voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. Yves Rinaudo, Syndicalisme agricole de base : l'exemple du Var au début du XXe siècle, Le Mouvement social, juillet-septembre 1980.
  2. Alain Revello, Montfort : une école au nom d'Octave Vigne, Var-Matin, 22 septembre 2012.
  3. Maurice Arreckx et Charles Galfré, Un combat pour le Var : l'histoire du Conseil général (1790-1990), Éditions Édisud, 1990.
  4. Dictionnaire des parlementaires français, Éditions des Presses universitaires de France, 1960.
  5. Dictionnaire biographique du mouvement ouvrier français, Centre national de la recherche scientifique, tome 15, Éditions Ouvrières, 1977.