Ouvrir le menu principal

Observatoire zététique

Ne doit pas être confondu avec Cercle zététique.
Observatoire zététique
Logo de l’association
Cadre
Forme juridique Association loi de 1901
But Promotion et diffusion des méthodes et techniques de la zététique[1]
Zone d’influence France
Fondation
Fondation 2003
Identité
Siège Grenoble
Affiliation européenne European Council of Skeptical Organisations
Site web http://zetetique.fr/

L'Observatoire zététique ou OZ est une association loi de 1901 française sceptique, fondée en 2003 et siégeant à Grenoble. Il est un membre du Conseil européen des organisations sceptiques (European Council of Skeptical Organisations, ECSO)[2].

Sommaire

ButModifier

Le but de l'observatoire est la promotion et la diffusion des méthodes et techniques de la zététique (définie comme « méthode de recherche fondée sur le doute et la vérification des informations », aussi connue sous l'appellation de scepticisme scientifique)[1], le mot zététique venant du grec zêtêin et signifiant chercher[3]. L'observatoire propose diverses possibilités comme mener des investigations sur le paranormal, mettre en place des expériences pour évaluer l’existence des phénomènes réputés paranormaux, diffuser les résultats des enquêtes, fournir de la documentation, faire des conférences et des exposés sur les thèmes récurrents du surnaturel et surtout reproduire des phénomènes déclarés « impossibles ».

L'Observatoire zététique affirme qu'il maintient une approche respectueuse de la liberté des personnes de croire aux principes du paranormal, pour éviter le dogmatisme et afin de se prononcer seulement sur la validité des preuves et des raisonnements[1]. Il analyse et épluche les pseudo sciences, le paranormal, les mécanismes de l’illusion, les manipulations en tout genre, ainsi que la propagande y compris politique[4].

ActivitésModifier

L'Observatoire de zététique étudie les aspects des mécanismes de désinformation sur Internet[5].

Il publie les résultats des recherches et des dossiers en ligne, et produit un bulletin d'information mensuel, la POZ (Publication de l'Observatoire zététique)[6]. En 2008, son responsable présente ses recherches lors d'une émission sur la chaîne téléGrenoble Isère[7].

L'Observatoire de zététique étudie régulièrement les phénomènes OVNI dans la presse internationale[8]. En ce qui concerne l'affaire de Trans-en-Provence, incident en 1981 où l'on présume qu'un OVNI a laissé des traces physiques de son passage près la ville de Trans-en-Provence, l'OZ a effectué une enquête approfondie[9],[10].

En janvier 2010, l'observatoire de zététique réalise le test de la clef du vin, ustensile métallique censé modifier le vieillissement du vin, récompensé par une médaille au concours Lépine et étant breveté en Europe et aux États-Unis. Mais l'expérience démontre que cette clé semble être une escroquerie[11],[12].

Le 20 et 21 septembre 2008, l'Observatoire zététique a organisé le symposium de l'ECSO à Grenoble[2].

AccueilModifier

Vincent Brunner, journaliste aux Inrocks, déclare que « Sur des thématiques qui constituent de vrais tremplins à fantasmes, [les] sceptiques de l'Observatoire zététique offrent une intervention récurrente et précieuse (...) : ils savent remettre les choses à plat. »[13].

Notes et référencesModifier

  1. a, b et c « L'association », Observatoire zététique (consulté le 20 février 2016)
  2. a et b « Le prochain symposium de l’ECSO aura lieu à Grenoble », POZ n°37, Observatoire zététique (consulté le 17 mai 2016).
  3. Université de Nice Sophia Antipolis, Henri Broch.
  4. « L’université de Grenoble réhabilite l’art du doute », POZ n°37, lemonde.fr (consulté le 2 octobre 2016).
  5. MissaAndriana, « Le clip anti-complot de Matignon est "stigmatisant et raté" », L'Express,‎ (lire en ligne).
  6. (fr) Newsletter de l'OZ.
  7. Émission C direct du 21 avril 2008 sur TéléGrenoble Isère.
  8. Tribune de Genève, L'armée américaine enterre les ovnis Fin d'une controverse. La CIA a déclassifié un rapport mettant en cause des activités militaires là où de nombreux Américains avaient cru voir des vaisseaux extra-terrestres.
  9. D. Rossoni, E. Maillot et E. Déguillaume, Les Ovnis du CNES – 30 ans d’études officielles. (extraits du livre), (lire en ligne) Analyse critique du travail de GEPAN.
  10. (en) Éric Maillot, « Trans en Provence : le mythe de l'OVNI scientifique », Observatoire zététique (consulté le 21 février 2016) (1998 ou plus tard).
  11. Afis Science.
  12. pseudo-sciences.org de janvier 2010, Une clé testée en vain.
  13. Vincent Brunner, « Dossier Paranormal : La Série documentaire en ligne directe avec l’au-delà », Les Inrocks,‎ (lire en ligne).

Articles connexesModifier

Liens externesModifier