OLM (studio)

studio d'animation japonais

OLM, Inc.
株式会社オー・エル・エム
logo de OLM (studio)

Création (26 ans)[1]
Personnages clés Toshiaki Okuno (ja) (président)[1]
Forme juridique Kabushiki gaisha[1]
Siège social Wakabayashi, Setagaya, Tokyo[1]
Drapeau du Japon Japon
Actionnaires Imagica Group (87.06%)
Activité Médias et divertissement
Produits Séries, courts et longs métrages d'animation japonaise[1]
Société mère Imagica Group Inc. (ja)
Filiales
  • OLM Digital,
  • OLM Music,
  • OLM Ventures,
  • OLM Asia SDN BHD,
  • Viracocha
Effectif 216 ()[1]
Site web olm.co.jp/

OLM, Inc. (株式会社オー・エル・エム, Kabushiki Gaisha Ōeruemu?), abréviation d'Oriental Light and Magic, est un studio d'animation japonais fondé en .

HistoireModifier

Le studio OLM est fondé en par Toshiaki Okuno (ja) et Shūkichi Kanda (ja), respectivement producteur chez O.B Planning et Studio Pastel ainsi qu'avec les animateurs Kunihiko Yuyama, Naohito Takahashi, Yuriko Chiba, Takaya Mizutani, Kazuaki Mōri et d'autres.

Le studio produit sa première série télévisée, Ai tenshi densetsu Wedding Peach (ja), un magical girl, ainsi que plusieurs OAV dès . La même année, une section s'occupant de la 3D est créé : OLM Digital[1]. En 1997, le studio produit la première série de la saga Pokémon, adaptation d'un jeu vidéo sur Game Boy, qui se retrouve bien vite la série phare du studio. La Team Ota se concentre uniquement sur l'adaptation télévisée, tandis que la Team Iguchi et très vite la nouvelle Team Wasaki s'occupe des autres séries du studio. Quant à la Team Koitabashi, elle se concentre quasi-uniquement (à part quelques OAV) à la production des films dérivés Pokémon. Le studio sort quelques OAV hentai à la fin des années mais finit par arrêter la production d'OAV en , format de moins en moins à la mode. Une nouvelle team apparaît au début des années  : Iwasa, qui produira quelques séries qui visent un public plus âgées mais sera dissoute après . Quant à la Team Ota, elle délègue la production de la série Pokémon à Iguchi en et finit par être dissoute.

De nouvelles teams sont créés après  : Miyagawa chargé de l'animation dans les films live-action notamment dans ceux de Takashi Miike et Kamei chargé de la production de films d'animation autre que adapté de Pokémon.

Le , un accord de base a été signé avec Imagica Robot Holdings (ja) (IRH), auquel il a été annoncé que le studio deviendrait une filiale à partir du . IRH a acquis les actions de différents actionnaires dont notamment ceux de Toshiaki Okuno, pour détenir 51,33% du studio afin d'en faire sa filiale[2].

Transition vers l'animation numériqueModifier

Avec la création de OLM Digital en , le studio introduit la production numérique avec notamment la coloration numérique et la prise de plan servant de compositing à un stade relativement précoce au sein de l'industrie de l'animation japonaise. Au départ, l'utilisation de production numérique était limitée à certaines parties comme les animations des génériques (dits opening et ending) de Pokémon, la série. La série télévisée diffusée en Ah! My Mini Goddess est leur première œuvre à être produite numériquement. Vers le milieu des années , OLM a commencé à introduire des dessins numériques à l'aide des logiciels de Toon Boom, dont une team en est spécialement formée et a produit le mini corner « Performer Communication » (パフォーマー通信?) dans le 12e épisode de Pokemon XYZ (diffusé le sur TV Tokyo)[3]. Par ailleurs, le logiciel ToonBoom Harmony est principalement utilisé pour la production de la série télévisée de 13 épisodes Pikaia!! (ja), diffusée en , et qui est en outre une tentative de collaboration avec des studios qui introduisent activement les dessins numériques tels que Graphica (ja) et Signal.MD[4].

OrganisationModifier

OLM possède une organisation à plusieurs niveaux : OLM proprement dit possède 216 employés[1] et regroupe quatre départements : production, direction, animation et 2D (qui s'occupe de la peinture digital et de la photographie)[5]. L'autre section est OLM Digital qui possède quant à lui 180 employés et 2 départements : 3D, et Recherche & Développement[6].

Le studio possède une filiale, Viracocha, de 12 employés, qui s'occupe de la promotion des titres du studio[1].

Début , OLM Digital a conclu un partenariat avec le studio américain d'infographie Sprite Animation Studios[7].

En , OLM ASIA SDN BHD est créée en tant que filiale en Malaisie et qui s'occupe des dessins numériques et de la finition[8],[9].

Équipes de productionModifier

Nom Producteur Notes
Team Koitabashi (Ko) Tsukasa Koitabashi Originaires de Gallop.
Existent depuis la création du studio.
Team Wasaki (W) Nobuyuki Wasaki
Team Kamei (Ka) Yasuteru Kamei Issu de Team Koitabashi.
Team Kato Hiroyuki Kato Issu de Team Iguchi → Team Iwasa → Team Kamei.
Team Inoue Gō Inoue[a] Issu de Team Wasaki, temporairement avec la Team Iguchi.
Team Abe Isamu Abe Originaire de SynergySP.
Team Yoshioka Daisuke Yoshioka Issu de Team Iwasa → Team Wasaki.
Team Sakurai Ryōsuke Sakurai Originaire de Synergy SP.
Team Kawakita Manabu Kawakita Issu de Team Wasaki → Team Inoue.
Team Go Tsuyoshi Sawada Issu de Team Koitabashi.
Team Kojima Hiroaki Kojima Originaire de A-line (ja)diomedéa.
Team Masuda Katsuto Masuda Originaire de GonzoMAPPA.
Team Miike Misako Saka Production de live-action. Elle succède à la Team Miyagawa.
Teams dissoutes
Team Ota (O) Shōji Ōta Originaire de Pastel. Existait depuis la création du studio. Elle s'est dissoute après la production de Let's go! Tamagotchi (ja)[b].
Team Iwasa (Iw) Gaku Iwasa (ja) Création en , avant son indépendante en conduisant à la création de WHITE FOX.
Team Iguchi (I) Noriaki Iguchi Chargée de la production de Pokémon : Diamant et Perle. Elle est finalement dissoute à partir de l'épisode 136.
Team Miyagawa (M) Keisuke Miyagawa Production de live-action. Elle est dissoute suite au transfert de Miyagawa chez FCC (ja).

ProductionModifier

Séries télévisées d'animationModifier

Films d'animationModifier

OAVModifier

Séries et films liveModifier

Notes et référencesModifier

(ja)/(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu des articles intitulés en japonais « オー・エル・エム » (voir la liste des auteurs) et en anglais « OLM, Inc. » (voir la liste des auteurs).

NotesModifier

  1. Gō Inoue utilise le nom de Takashi Inoue dans le crédit du personnel.
  2. Ōta a été absent d'OLM pendant un certain temps, mais est retourné dans l'entreprise avec Inazuma Eleven GO: Galaxy. Actuellement, il est en charge des travaux collaboratifs produits avec d'autres entreprises.
  3. L'équipe de production est créditée en tant que Team 櫻.
  4. Pour les 12 premiers épisodes, l'équipe de production est créditée en tant que Team 櫻.

RéférencesModifier

  1. a b c d e f g h et i (en) « Company » (consulté le 7 août 2020)
  2. (ja) « イマジカ・ロボットHD 大手アニメ製作会社のOLMを子会社化 », sur animeanime.biz,‎ (consulté le 7 août 2020)
  3. (ja) « 先を見据えて挑む デジタル作画プロジェクト(事例『ポケットモンスターXY&Z』:オー・エル・エム) », sur cgworld.jp,‎ (consulté le 7 août 2020)
  4. (ja) Tadashi Sudo, « デジタル作画で何が変わるのか? デジタルコンテンツエキスポで現場から報告 », sur animationbusiness.info,‎ (consulté le 7 août 2020)
  5. (ja) « OLM » (version du 3 décembre 2009 sur l'Internet Archive), sur olm.co.jp
  6. (ja) « OLM Digital » (version du 1 décembre 2009 sur l'Internet Archive), sur olm.co.jp
  7. (ja + en) « About », sur spriteanimation.com (consulté le 7 août 2020)
  8. (ja) Tadashi Sudo, « OLM、マレーシアに2Dアニメスタジオ設立 デジタル作画と仕上げが中心 », sur animationbusiness.info,‎ (consulté le 7 août 2020)
  9. (ja) Machiko Nakagawa, « マレーシアで開催された「コミックフェスタ 2017」にて、OLM ASIAの北嶋秀彦さんにインタビュー:「マレーシアで独立したアニメを作れる会社にしたい」 », sur gizmodo.jp,‎ (consulté le 7 août 2020)
  10. « Wedding Peach DXOLM / OLM Digital », sur www.olm.co.jp (consulté le 13 août 2019)
  11. (en-US) Mercedes Milligan, « 'Pokémon' Series Studio OLM Open Malaysia Facility », sur Animation Magazine, (consulté le 13 août 2019)
  12. Dann Lewis, « REVIEW: BERSERK BY KENTARO MIURA », sur GrimdarkMAGAZINE, (consulté le 13 août 2019)
  13. (en) Crystalyn Hodgkins, « Atom the Beginning Anime's 1st Promo Video, Story Intro Posted : Staff, spring 2017 premiere confirmed for anime based on "birth story" for Astro Boy », sur Anime News Network, (consulté le 6 août 2019)
  14. (ja) « VANGUARD GZ : ヴァンガードGZ », sur Site officiel (consulté le 10 mai 2020)
  15. (en) Crystalyn Hodgkins, « Sony Mascot Character Gonjiro Gets TV Anime this Spring : franchise also has manga, smartphone game », sur Anime News Network, (consulté le 29 août 2019)
  16. « Bungō to Alchemist Browser Game Gets Spring TV Anime by OLM », Anime News Network, (consulté le 25 décembre 2019)
  17. « Korean Fantasy RPG App King's Raid Gets Fall TV Anime », Anime News Network, (consulté le 1er mai 2020)
  18. (ja) « 「劇場版ポケットモンスター」最新作は「ココ」、ポスター&特報公開 », sur natalie.mu,‎ (consulté le 12 août 2020)

Liens externesModifier