Nozawa Onsen

village japonais

Nozawa Onsen
野沢温泉村
Nozawa Onsen
Hôtel de ville de Nozawa Onsen
Drapeau de Nozawa Onsen
Drapeau
Administration
Pays Drapeau du Japon Japon
Région Chūbu
Préfecture Nagano
Code postal 389-2502
Démographie
Population 3 622 hab. (2013)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 36° 55′ 22″ nord, 138° 26′ 26″ est
Superficie 5 795 ha = 57,95 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : préfecture de Nagano
Voir sur la carte administrative de Préfecture de Nagano
City locator 14.svg
Nozawa Onsen
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte administrative du Japon2
City locator 14.svg
Nozawa Onsen
Géolocalisation sur la carte : Japon
Voir sur la carte topographique du Japon2
City locator 14.svg
Nozawa Onsen
Liens
Site web http://www.vill.nozawaonsen.nagano.jp/

Nozawa Onsen (野沢温泉村, Nozawa-Onsen-mura?) est un village situé dans la préfecture de Nagano, sur l'île de Honshū, au Japon.

Vue d'un onsen, à Nozawa onsen.

Culture locale et patrimoineModifier

La station d'hiver du Nozawa Onsen Snow Resort est située dans le village d Nozawa Onsen. Nozawaonsen est situé dans la région montagneuse du nord-est de la préfecture de Nagano, à environ une heure de route de Nagano. Au sud, il borde Kijimadaira le long de la crête de Mont Kenashi. À l’ouest le Shinano-gawa, le plus long fleuve du Japon, qui forme une frontière du village avec la ville d’Iiyama. Le village du nord et de l’est Sakae (Nagano). L’altitude de Nozawaonsen varie de 300m au-dessus du niveau de la mer au niveau le plus bas, à environ 600m dans le village, et 1650m au sommet du mont Kenashi.


ClimatModifier

La ville a un climat caractérisé par des étés chauds et humides, et des hivers froids (Classification de Köppen 'Cfa'). La température annuelle moyenne à Nozawaonsen est de 9,6 °C. La pluviométrie annuelle moyenne est de 1534 mm, le mois de septembre étant le plus humide. Les températures sont les plus élevées en moyenne en août, à environ 22,9 °C, et les plus basses en janvier, à environ -2,9 °C.ref>Nozawaonsen climate data/ref>

HistoriqueModifier

La région actuelle de Nozawaonsen faisait partie de l’ancienne Province de Shinano. Le nom "Yuyama Village" (湯 山 村?, , allumé "village de source chaude") apparaît dans le milieu de l'Époque de Kamakura records, bien que selon la légende locale les sources chaudes ont été découvertes au VIIIe siècle par le moine Gyōki[1]. Selon les enregistrements datés de 1870, il y avait 24 auberges dans la région, avec 24 863 visiteurs pour des cures thermales.

Le village de Toyosato a été créé le avec la mise en place d'un système de municipalités modernes. Toyosato a fusionné avec le village de Takano pour former le village de Zuiho le . Une partie du village de Zuiho a fusionné avec la ville d'Iiyama le , et la portion restante est devenue Nozawaonsen le .

Le village a accueilli l'événement Jeux olympiques d'hiver de 1998 biathlon.

L'économie de Nozawaonsen est basée sur l'agriculture et le tourisme saisonnier.

ÉducationModifier

Nozawaonsen possède une école primaire publique et un collège public gérés par le gouvernement du village. Le village n'a pas de lycée.

TransportModifier

Chemin de ferModifier

  • Le village n'a pas de service ferroviaire direct pour les passagers.

La gare la plus proche est celle d'Iiyama, située à environ 25 minutes de route et desservie notamment par la ligne Shinkansen Hokuriku. Un service de bus est géré par le village qui coïncide avec les horaires des Shinkansen[2].

Relations internationalesModifier

Attractions localesModifier

Spécialités culinaires localesModifier

  • Nozawana (légume mariné)
  • Oyaki Manjū (boulettes cuites à la vapeur sur onsen eau)
  • Shinshu Soba
  • Pommes
  • Légumes de montagne
  • Bière (fabriquée par l'Anglo Japanese Brewing Company) [4]

Attractions culturellesModifier

Il y a 18 trésors culturels désignés [5] dans le village; le dosojin matsuri est un trésor culturel national (désigné comme Patrimoine culturel du Japon y, en ) tandis que les autres, dont un cèdre vieux de trois cents ans par le sanctuaire principal, sont désignés par le village.

Nozawaonsen Fire FestivalModifier

Le festival le plus important du village est le Nozawaonsen Fire Festival (野 沢 温泉 の 道 祖 神祭 り, Nozawaonsen no dōsojin matsuri?) qui a lieu tous les [6],[7],[8]; il fait partie d'une culture nationale d'honorer les divinités populaires et en particulier Dōsojin

Il s'agit d'un événement de trois jours, l'élément le plus visible étant la bataille pour incendier un sanctuaire en bois à trois étages (社 殿 shadan ) le soir du [9]. On ne sait pas quand le festival a commencé, mais les enregistrements de 1863 suggèrent qu'il était déjà bien établi à cette époque.

Le festival est organisé par des hommes du village âgés de 40, 41 et 42 ans; il y a donc une période de trois ans où chaque villageois de sexe masculin est étroitement associé au festival. Ils sont dirigés par un maître charpentier choisi pour son expérience. L'autre groupe impliqué est les hommes de 25 ans du village. Les âges de 42 et 25 ans sont des âges malchanceux, ou des âges où un nettoyage spirituel est nécessaire, et sont appelés yakudoshi. La participation à l'événement est un rite de passage obligatoire pour tous les hommes vivant dans le village, qu'ils soient nés ou non dans le village, et est également un moyen de créer des liens et des relations.

Une partie de l'importance du festival est de célébrer les garçons nés au cours de l'année précédente, et les familles chanceuses créeront des mâts totémiques (初 灯籠 Hatsuakarikago ). Ce sont des structures élaborées de 9 à 10 m de hauteur en forme de parapluie, faites de chêne en bas et de cèdre en haut. Le blason familial se trouve au sommet du poteau. La couche suivante est constituée de carillons éoliens, et la couche inférieure se compose de longues bandes de papier avec des charmes et des souhaits écrits par des parents et des amis. La structure est faite à l'automne et exposée à l'extérieur de la maison à partir du . Le , elle est transportée sur le terrain du festival du feu, où elle fera partie de la conflagration finale.

Le bois qui fera le shadan est choisi, coupé et ramené de la montagne au village au cours de l'automne précédent. Le , le hêtre du Japon est traîné du domaine skiable de Hikage à travers le village, le , par des équipes de villageois scandant des «yakudoshi». Sake est remis aux spectateurs.

Le shadan est construit toute la journée le 14 et jusqu'au début de l'après-midi le 15. Debout sur 10m de haut et 8m de large, la construction peut être dangereuse donc le travail se fait en silence et sans souci. Pas de clous ni de fils

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Liens externesModifier