Ouvrir le menu principal

Loubatières (Nouvelles Éditions)

éditeur
(Redirigé depuis Nouvelles Éditions Loubatières)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Loubatières.

Logo de la maison d'édition
Repères historiques
Création 1988 (ancienne sté)
Dates clés 20-09-2001 immatriculation de la nouvelle société
Disparition 05/12/2017 liquidation judiciaire
Fiche d’identité
Forme juridique Société à responsabilité limitée

SIREN 439 222 159

Statut Éditeur indépendant
Siège social Carbonne (France)
Dirigée par Maxence Fabiani (19/01/2005)
Spécialités Patrimoine, histoire
Collections Archives remarquables, Métiers, histoire et patrimoine, Au temps des Trente Glorieuses, Libre parcours
Langues de publication Français
Diffuseurs GEODIF
Site web www.loubatieres.fr
Données financières
Chiffre d'affaires 236 200 € en 2015

comptes récents non disponibles

Les Nouvelles Éditions Loubatières sont une maison d’édition indépendante française qui se consacre essentiellement à l’histoire et au patrimoine.

Elle a été en activité de 1988 à 2017.

Sommaire

HistoireModifier

Les Éditions Loubatières ont été crées en 1988.

La société a été placée en liquidation judiciaire le 6 juin 2001[1].

Les Nouvelles Éditions Loubatières[2] ont été créées en 2001 à Toulouse, dans la suite des Éditions Loubatières dont elles ont repris le fonds. Les Éditions Loubatières avaient vu le jour en 1977 avec la publication par Francis Loubatières (1944-2016), dirigeant de la Carterie occitane, d'un reprint de l’album consacré au Languedoc des Voyages pittoresques et romantiques dans l'ancienne France du baron Taylor et Charles Nodier. Suivirent des ouvrages – bandes dessinées, romans et essais – consacrés à l’histoire et au patrimoine, signés entre autres par Anne Brenon, Jean Clottes, Joseph Delteil, Gérald Forton, Claude Marti, Charles Mouly, Jean-Claude Pertuzé, Hippolyte Romain, Michel Roquebert, Marie Rouanet, Yves Rouquette

Depuis leur création en 2001, les Nouvelles Éditions Loubatières sont dirigées par Maxence Fabiani, éditeur à Toulouse depuis 1991. La maison d’édition publie douze à quinze titres par an et porte aujourd'hui le regard partout où les hommes ont une histoire à raconter, l’histoire ou leur histoire[3]. Les auteurs sont historiens, géographes, ethnologues, météorologues, physiciens, photographes, archivistes, architectes, écrivains… : Chantal Alibert, Marianne Bastid-Bruguière, François Bordes, Thibaut Boulay, Maryse Carraretto, Pascale Casanova, Jean Catalo, Quitterie Cazes, Jules Celma, Georges Chaluleau, Pierre Citerne, Joël Collado, Charles Daney, Alain Falvard, Mathieu Flonneau, Marie-Élise Gardel, Pascal Jacob, Pierre Le Coz, Stéphane Lévin, Robert Marconis, Violette et Juanito Marcos, Jean-Loup Marfaing, Progreso Marin, Àlvar Martínez Vidal, Jean-Marc Olivier, Claudine Pailhès, Rémy Pech, Jean Ramière, Christophe Raynaud de Lage, Laure Teulières, Laurence Turetti, Bernard Vavassori, Jean-Christophe Vincendon, Sylvain Vondra…

Les Nouvelles Éditions Loubatières sont diffusées par GEODIF (groupe Eyrolles) et distribuées par Sodis. Leur racine ISBN est 978-2-86266.

La société nouvelle a été mise en liquidation judiciaire en 2017.

CollectionsModifier

Les Nouvelles Éditions Loubatières développent plusieurs collections.

La collection Archives remarquables est constituée de beaux livres dédiés aux fonds d’archives. Chaque ouvrage met en valeur les documents les plus remarquables d’un fonds particulier – national, départemental, municipal ou issu d’une entreprise – et donne la parole aux archivistes[4] qui en ont la charge.

La collection Métiers, histoire et patrimoine propose de découvrir un univers professionnel depuis les prémices jusqu’à nos jours. Des spécialistes de chaque sujet sont sollicités afin de rendre accessibles à tous les arcanes d’une profession[5].

La collection Au temps des Trente Glorieuses explore ces années qui, de 1945 à 1975, ont vu la France se transformer plus vite et plus profondément que jamais auparavant. Consacré à des sujets particuliers (la mode, l'automobile, les loisirs, le confort moderne…), ou à des territoires (une ville, un département, une région…), chaque ouvrage met en valeur la créativité, le dynamisme économique, l’évolution des modes de vie qui ont fait la singularité des Trente Glorieuses.

Ces trois collections présentent une iconographie abondante et originale, fidèlement reproduite, qui constitue, en tant que telle, un niveau de lecture à part entière.

Enfin, la collection d’essais et documents Libre parcours donne la parole à des personnalités singulières. Historiens, ethnologues ou témoins, tous ont en commun d’être sortis des sentiers battus pour agir librement, différemment[6].

La maison d’édition publie également des ouvrages hors collections, notamment dans le domaine de l’architecture et du paysage, de l’archéologie ou des arts.

RéférencesModifier

  1. « identité et liquidation de la première société », sur www.societe.com (consulté le 27 juin 2019)
  2. « identité et liquidation de la seconde société », sur www.societe.com (consulté le 27 juin 2019)
  3. « Bocage bourbonnais et Saint-Pourçain dans Carnets de Campagne | Nouvelles Éditions Loubatières », sur www.loubatieres.fr (consulté le 5 novembre 2015)
  4. « Les trésors des Archives départementales de l'Ariège aux éditions Loubatières », sur ariegenews.com (consulté le 4 novembre 2015)
  5. « La météo / France Inter », sur France Inter (consulté le 4 novembre 2015)
  6. « On m’avait dit que c’était impossible – Pascale Casanova sur France 3 | Nouvelles Éditions Loubatières », sur www.loubatieres.fr (consulté le 4 novembre 2015)

AnnexesModifier