Nougayork (album)

album de Claude Nougaro, sorti en 1987

Nougayork est un album studio de Claude Nougaro sorti en 1987.

Nougayork

Album de Claude Nougaro
Sortie [1]
Enregistré New York[1]
Genre Chanson française, pop rock, synthpop
Producteur Mick Lanaro[1], Sebastian Santa Maria[1], Philippe Saisse[1], Daniel Goyone[1]
Label WEA
Critique

Victoires de la musique
Meilleur album 1988

Albums de Claude Nougaro

Le disque, produit par Mick Lanaro, est réalisé par Philippe Saisse.

Historique

modifier

Remercié par Barclay en 1986 en raison de ventes insuffisantes[2],[3],[4], Claude Nougaro part pour New York avec « pour seul bagage » l'adresse de la veuve de Charles Mingus[3] (il fait d'ailleurs allusion au célèbre musicien dans la chanson Harlem, texte qu'il « pose » sur une composition de Mingus).

Sur place, il enregistre Nougayork avec des « pointures » de la musique américaine. Parmi eux : le bassiste Mark Egan, issu du jazz contemporain (premier bassiste du guitariste Pat Metheny), qui enregistre sur le titre Il faut tourner la page ; le percussionniste Trilok Gurtu (ayant par exemple enregistré avec John McLaughlin) qui intervient sur Le Petit Oiseau de Marrakech ; mais aussi le bassiste Marcus Miller[2] (ayant côtoyé Miles Davis) qui assure la partie basse sur Un écureuil à Central Park et Nile Rodgers[2] (guitariste et fondateur du groupe Chic).

Cet album est un succès commercial lors de sa sortie en 1987 avec 503 000 exemplaires vendus[4],[5],[6], et relance la carrière de Claude Nougaro. Pour cet opus le chanteur obtint la Victoire du meilleur album aux Victoires de la musique 1988, ainsi que celle de l'Artiste interprète masculin de l’année.

9 titres
NoTitreParolesMusiqueDurée
1.NougayorkClaude NougaroPhilippe Saisse3:57
2.Rythm'n flouzeClaude NougaroPhilippe Saisse4:20
3.Harlem (Fables of faubus)Claude NougaroCharles Mingus3:50
4.Un écureuil à Central Park : comédie musicale en 3 actes et 17 tableauxClaude NougaroClaude Nougaro - Philippe Saisse10:40
5.Lady LibertyClaude NougaroPhilippe Saisse5:15
6.Le Petit Oiseau de MarrakechClaude NougaroDaniel Goyone5:15
7.Le Gardien de phareClaude NougaroClaude Nougaro - Sébastian Santa Maria5:00
8.Nougarock (Un écureuil à Central Park) (instrumental)Claude Nougaro - Philippe Saisse7:15
9.Il faut tourner la pageClaude NougaroPhilippe Saisse4:30

Musiciens

modifier
  • Claude Nougaro : Chant
  • Philippe Saisse : Musique, programmation, arrangements, claviers,
  • Bette Sussman : Clavier
  • Nile Rodgers : Guitare électrique
  • Alan Rubin : Trompette
  • Lou Marini : Flûte, saxophone alto
  • Curtis King : Chœurs
  • Brenda King : Chœurs
  • Lani Groves : Chœurs
  • Maurice Vander : Piano et arrangements
  • Pierre Michelot : Contrebasse
  • Francis Lassus : Batterie
  • Trilok Gurtu : Batterie et percussion sur Le Petit Oiseau de Marrakech
  • Marcus Miller : Basse sur Un Écureuil à Central Park
  • Lew Soloff : Trompette
  • Tom Malone : Trombone
  • Dave Bargeron : Tuba
  • Birch Johnson : Trombone
  • Daniel Goyone : Musique du Petit Oiseau de Marrakech, arrangements, programmation, claviers
  • Sebastian Santa Maria : Musique de Le Gardien de phare, claviers, chœurs
  • John Woolloff : Guitares
  • Fred Michot : Programmation
  • Mark Egan : Basse Fretless Huit Cordes sur Il faut tourner la page
  • Daniel Abraham: Ingénieur Son et Mix

Classements et certifications

modifier

Classements

modifier
Classement (1988) Meilleure
place
  France (SNEP)[7] 2

Certifications

modifier
Pays Certification Ventes certifiées
  France (SNEP)[8]   Or 100 000
  Platine 400 000

Notes et références

modifier
  1. a b c d e et f « Claude Nougaro - Nougayork », sur Discogs (consulté le )
  2. a b et c Ludovic Perrin, « Nougaro, le taureau à terre », Libération,‎ (lire en ligne)
  3. a et b « dix ans de la mort de Claude Nougaro - Quand le jazz est là », FIP,‎ (lire en ligne)
  4. a et b Nathalie Journo, « Portrait. Claude Nougaro, 68 ans. Cassé, reconstruit, il remontera sur scène à la rentrée avec un nouveau disque «l'Enfant-phare» », Libération,‎ (lire en ligne)
  5. « Claude Nougaro, 1929-2004 - Entre jazz et ballades », Le Devoir,‎ (lire en ligne).
  6. « Claude Nougaro. Mort du gamin têtu qui s'arrachait les tripes », L'Humanité,‎ (lire en ligne).
  7. « Le Détail des Albums de chaque Artiste (lettre N) », Dominic DURAND / InfoDisc (consulté le ).
  8. « Les certifications d'albums depuis 1973 », Dominic DURAND / InfoDisc (consulté le ).

Voir aussi

modifier
  • Nougayork, chanson qui donne son nom à l'album.