Ouvrir le menu principal
Notes constitutives do, mi, sol, si et d'un accord de cinq notes

En théorie de la musique, et plus précisément en harmonie tonale, une note réelle ou note constitutive ou note harmonique est une note appartenant à une harmonie ou à un accord[1]. Les notes réelles s'opposent aux notes étrangères, ces dernières s'ajoutant ou se substituant à l'une des notes réelles de l'accord.

Sommaire

FondamentaleModifier

La fondamentale est la note génératrice d'un accord. Elle donne son nom à l'accord en question et chacune des autres notes réelles est désignée par le chiffre de l'intervalle ascendant qui sépare cette note de la fondamentale : la tierce, la quinte, la septième, etc.

Exemple : dans l'accord de cinq notes « do, mi, sol, si, ré », la fondamentale est do.

TierceModifier

La « tierce d'un accord » est la note réelle située une tierce au-dessus de la fondamentale de cet accord.

Exemple : dans l'accord de cinq notes « do, mi, sol, si, ré », la tierce est mi.

QuinteModifier

La « quinte d'un accord » est la note réelle située une quinte au-dessus de la fondamentale de cet accord.

Exemple : dans l'accord de cinq notes « do, mi, sol, si, ré », la quinte est sol.

SeptièmeModifier

La « septième d'un accord » est la note réelle située une septième au-dessus de la fondamentale de cet accord.

Exemple : dans l'accord de cinq notes « do, mi, sol, si, ré », la septième est si.

NeuvièmeModifier

La « neuvième d'un accord » est la note réelle située une neuvième au-dessus de la fondamentale de cet accord.

Exemple : dans l'accord de cinq notes « do, mi, sol, si, ré », la neuvième est .

Notes et référencesModifier

  1. Abromont 2001, p. 177

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

BibliographieModifier

  • Claude Abromont et Eugène de Montalembert, Guide de la théorie de la musique, Librairie Arthème Fayard et Éditions Henry Lemoine, coll. « Les indispensables de la musique », , 608 p. [détail des éditions] (ISBN 978-2-213-60977-5)