Normandie Air Services

Normandie Air Services (code OACI : NDS) était une compagnie aérienne française régionale basée sur l'aéroport de Caen.

Normandie Air Services - NAS
Logo de cette compagnie
IATAOACIIndicatif d'appel
NDS
Repères historiques
Date de création 1980
Date de disparition 1984
Généralités
Basée à Aéroport de Caen
Taille de la flotte 2
Siège social Drapeau de la France Caen


Histoire

modifier

La compagnie Normandie Air Services (acronyme: NAS[1]) a vu le jour en 1980 et s'est vu autoriser le transport de passagers (jusqu'à 36 passagers) et fret en Europe, bassin méditerranéen et Afrique[2].

Elle disposait d'un Douglas C-47 (DC-3) immatriculé F-BEIG[3] loué à un particulier[4],[5] en novembre 1980[2] et qui avait servi précédemment à Bretagne Air Services. Il s'agissait du seul DC-3 dans l'hexagone à être agréé transport public. Il était nommé le "Drakkar Normand"[2] .

C'est pour cette raison que la compagnie a été choisie en 1982 pour assurer le transport lourd du fameux rallye auto-moto "Paris-Dakar"[2], avec une possibilité d'emport de fret de 2 à 3 tonnes et pouvant atterrir sur des pistes dures ou semi-dures de 900 à 1000 mètres[2]. Le DC-3 a effectué le 3 janvier 1982, le vol entre l'aéroport du Bourget et celui d'Alger en 6 heures sans escale[2].

Le nom Normandie Air Services avait été pour l'évènement remplacé par "Africatours"[6],[7], une agence de voyages parisienne spécialisée dans l'Afrique, devenue co-organisateur de la course du Dakar dès 1980 et qui avait assuré pendant une quinzaine d'années, le catering pour la caravane du rallye[8].

A l'instar de feue Bretagne Air Services, elle assurait également des liaisons en DC-3 entre les côtes Bretonnes et Normandes vers les iles anglo-normandes (Guernesey et Jersey).

La compagnie a cessé ses activités en 1984[9].

Le réseau

modifier

Transports de passagers et fret sur la France, l'Europe, le bassin méditerranéen et l'Afrique.

 
Douglas DC-3 F-BEIG de Normandie Air Services sur l'aéroport de Caen

Le F-BEIG part dans la compagnie aérienne nantaise Stellair en 1984[4].

Notes et références

modifier
  1. « Etablissement NAS NORMANDIE AIR SERVICES à CARPIQUET (14650) sur SOCIETE.COM (31937119100010) », sur www.societe.com (consulté le )
  2. a b c d e et f Aéroports Magazine, Epopée africaine d'un DC3,
  3. (en) Air Pictorial, Air League of the British Empire, (lire en ligne)
  4. a et b Les aéroplanes (association loi 1901), « Compagnie aérienne STELLAIR de Nantes (44) »,
  5. « Le Dakota du « Dakota », récit d’une restauration », sur Hangar Flying, (consulté le )
  6. « legendary Douglas DC-2, DC-3, C-47 and Super DC-3s (C117) Gooney birds Survivors worldwide, nostalgic airliners, cargo haulers, show-birds », sur www.michaelprophet.com (consulté le )
  7. Caz Caswell, F-BEIG (BuNo 42-24391) C-47A Africatours, (lire en ligne)
  8. « BERNARD DIDELOT, LE FONDATEUR D’AFRICATOURS, EST DÉCÉDÉ. », sur Autonewsinfo (consulté le )
  9. « DGAC/Bureau des compagnies aériennes: Normandie Air Services (1980/1984) page 24 »
  10. (en) « Normandie Air Services - NAS - Bruce Drum (AirlinersGallery.com) », sur airlinersgallery.smugmug.com (consulté le )