Norbert Calmels

évêque catholique
(Redirigé depuis Norbert Calmèls)
Norbert Calmèls
Naissance
Vézins-de-Lévézou (Aveyron)
Décès (à 76 ans)
Paris
Activité principale
Distinctions
Lauréat de l'Académie française
Auteur

Œuvres principales

  • L'oustal de mon enfance

Norbert Jules François[1],[2] Calmèls[3], né à La Melière sur la commune de Vézins-de-Lévézou (Aveyron) le et mort à Paris le , est un ecclésiastique français, abbé général de l'ordre des chanoines réguliers de Prémontré[4], évêque titulaire de Dusa (it)[4] et pro-nonce apostolique au Maroc[4]. Écrivain historique et biographe, il est lauréat de l'Académie française, Officier de la Légion d'honneur, commandeur de l'ordre national du Mérite, titulaire de plusieurs ordres étrangers et membre de la Société des Lettres, Sciences et Arts de l'Aveyron.

EnfanceModifier

Norbert Calmèls fut l'aîné d'une famille de dix enfants. Dès la prime enfance, il connut l'existence austère et pieuse des cultivateurs du Lévezou.

Tout en apportant une aide à ses parents à la ferme, il fréquente l'école primaire de Saint-Amans-du-Ram où ses qualités intellectuelles de jugement et de finesse attirèrent tout particulièrement l'attention de l'abbé Rouquette, curé de la paroisse.

ÉtudesModifier

  • Études secondaires au juvénat de Sainte-Foy de Conques (Aveyron).
  • 1929 : élève de l'École Militaire de Saint-Maixent où il est promu Officier.
  • Études en Belgique où le jeune prêtre séjourne pour approfondir sa science théologique.
  • Le , il entre chez les Prémontrés à l'abbaye Saint-Michel de Frigolet près de Tarascon (Bouches- du Rhône).
  • Études philosophiques et théologiques à Saint-Michel de Frigolet et à l'École théologique des Dominicains à Saint-Maximin (Var).

Vie religieuseModifier

  •  : il est ordonné prêtre.
  •  : élu abbé de Saint-Michel de Frigolet, il reçoit la bénédiction abbatiale, le . La même année, il fonde la revue Le Bélut.
  •  : vicaire de Monseigneur le général pour la France.
  • 1948 : supérieur des Norbertins de Bonlieu.
  •  : définiteur de l'Ordre.
  • 1953 : Supérieur des Norbertins d'Espagne. Il collabore à plusieurs revues et prêche plus d'une centaine de retraites en France, en Afrique du Nord et à l'étranger.
  • 1960 : nommé officier Supérieur.
  • 1962 : élu abbé général de l'Ordre des Prémontrés.
  •  : 850e anniversaire de l'Ordre des Prémontrés, à la maison généralice à Rome.
  • 1978 : nommé évêque titulaire de Dusa, ancien évêché berbère de Numidie.
  • 1982 : il se démet de sa charge de général de l'Ordre.
  • 1985 : pro-nonce apostolique au Maroc.

AmisModifier

Norbert Calmèls fut un ami de Marcel Pagnol[3]. Il célèbrera la messe lors des funérailles de celui-là.

Norbert Calmèls fut aussi l'ami de Jean Guitton[3] et de Claude Durix.

Rapprochement entre Islam et ChristianismeModifier

En 1978, le Pape Jean-Paul II désigne Monseigneur Norbert Calmèls pour le représenter avec le titre de pro-nonce auprès de Sa Majesté Hassan II, Roi du Maroc. Très vite, une grande et forte amitié unit les deux hommes. Après s'être démis de sa charge de Général des Prémontrés en 1982, Monseigneur Norbert Calmèls résida auprès du souverain, en effectuant cependant de fréquents aller retour entre le Maroc et le Vatican, en sa qualité de conseiller à la Sacrée Congrégation des Religieux.

PublicationsModifier

Sur Norbert CalmèlsModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Bishop Norbert Jules François Calmels, O. Praem. » [html], sur catholic-hierarchy.org, Catholic-Hierarchy (consulté le 28 mai 2016).
  2. (en) « Bishop Norbert Jules François Calmels, O. Praem » [html], sur gcatholic.org, GCatholic (consulté le 28 mai 2016).
  3. a b et c « Norbert Calmèls » [html], sur academie-francaise.fr, Académie française (consulté le 28 mai 2016).
  4. a b et c Calmels, Norbert (1908-1985) (notice BnF no FRBNF11894874) [consulté le 28 mai 2016].

Voir aussiModifier

Liens externesModifier