Ouvrir le menu principal

Wikipédia β

Nomexy

commune française du département des Vosges

Nomexy est une commune française située dans le département des Vosges en région Grand Est.

Nomexy
Église Saints-Calixte-et-Julien.
Église Saints-Calixte-et-Julien.
Blason de Nomexy
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Grand Est
Département Vosges
Arrondissement Épinal
Canton Charmes
Intercommunalité CapAvenir
Maire
Mandat
Raymond Habrant
2014-2020
Code postal 88440
Code commune 88327
Démographie
Gentilé Nomexéen(ne)s
Population
municipale
2 160 hab. (2014)
Densité 272 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 18′ 25″ nord, 6° 23′ 09″ est
Altitude Min. 283 m – Max. 375 m
Superficie 7,95 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Nomexy

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Nomexy

Ses habitants sont appelés les Nomexéens.

Sommaire

GéographieModifier

LocalisationModifier

 
Situation de Nomexy.

La commune est implantée sur la rive gauche de la Moselle, en amont de son confluent avec l'Avière. Cette confluence se marque par des épaisseurs de couches alluvionnaires remarquables et étendues. L'aspect des paysages ripuaires, comportant des îles et des pâtures, des sablières et des gravières étendues, a été fortement modifié par les travaux de régularisation de la Moselle au début du XIXe siècle.

Le chef-lieu de canton Châtel-sur-Moselle lui fait face sur la rive opposée.

La commune est accessible en empruntant la route départementale 157 qui relie Épinal à Charmes et aussi la route nationale 57.

HydrographieModifier

La Moselle, le canal de l'Est, et les ruisseaux de l'Avière, d'Aubiey et de l'Héronnière sont les principaux cours d'eau qui traversent la commune.

ToponymieModifier

La toponymie historique atteste l'existence médiévale de Nomexy. Bancelinus de Nomberceis est un personnage cité en 1186. Les toponymes de village, Nombrexey en 1333 et Numbexey en 1381 sont cités dans les possessions de la seigneurie des Neufchâtel. Cette dernière maison, contrôlant cette partie locale de la vallée de Moselle depuis sa place forte et sa ville capitale de Châtel, revendique d'ailleurs une indépendance effective vis-à-vis du duché de Lorraine, en se plaçant sous l'autorité de la maison capétienne de l'apanage de Bourgogne. La défaite et la mort de leur protecteur Charles le Téméraire à la bataille de Nancy, ainsi que la ralliement de la puissante ville libre d'Épinal au duché de Lorraine à la fin du XVe siècle sonne le glas des prétentions de cette belle dynastie seigneuriale.

L'évolution du toponyme lorrain se poursuit du XVe siècle au début du XVIIe siècle, avec des formes d'écriture proches ou similaires phonétiquement, Nomexey en 1594 et Nomexy en 1613[1].

En suivant la logique de la tradition paysanne, la racine principale des toponymes Nomberceis, Aubiers (lieu-dit) ou simplement de l'hydronyme Aubiey fait référence au "lit de rivière", qui se nomme en ancien français bers, biers, ber, biet, biez ou simplement de manière ambiguë bief. Si ce lit ripuaire est qualifié de haut, il peut être percé de canaux ou de biefs sommaires pour dériver un écoulement depuis une prise d'eau en amont, par exemple pour un moulin ou un battant. Si le lit considéré est suffisamment profond ou fait office de gouttière principale ou de vallée centrale recueillant les autres eaux préalablement dérivées, il peut être qualifié de navigable ou "naucum" en latin populaire, ce qui permet de proposer deux formes hypothétiques, naucum/berceis pour le chenal collecteur principal de ce réseau hydraulique et naucum/berceis/acum pour désigner le domaine gallo-romain qui est devenu plus tard Nomexy[2]. L'aménagement hydraulique de ce secteur de confluence, apparemment aussi portuaire, est complexe depuis l'Antiquité, son origine lointaine est gauloise, probablement avant la période finale de La Tène.

HistoireModifier

Politique et administrationModifier

Tendances politiques et résultatsModifier

Liste des mairesModifier

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
    Dominique Marchal (1943-2017)   Directeur d'école
mars 2001 avril 2014 Colette Marchal DVD puis NC Infirmière libérale retraitée, conseillère générale du canton de Châtel-sur-Moselle (2008-2015)
avril 2014 en cours Raymond Habrant    

Finances localesModifier

 
La mairie de Nomexy.

En 2014, le budget de la commune était constitué ainsi[3] :

  • total des produits de fonctionnement : 1 540 000 , soit 684 par habitant ;
  • total des charges de fonctionnement : 1 460 000 , soit 648 par habitant ;
  • total des ressources d’investissement : 269 000 , soit 120 par habitant ;
  • total des emplois d’investissement : 138 000 , soit 88 par habitant.
  • endettement : 2 018 000 , soit 896 par habitant.

Avec les taux de fiscalité suivants :

  • taxe d’habitation : 12,01 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés bâties : 20,99 % ;
  • taxe foncière sur les propriétés non bâties : 23,74 % ;
  • taxe additionnelle à la taxe foncière sur les propriétés non bâties : 0,00 % ;
  • cotisation foncière des entreprises : 0,00 %.

Population et sociétéModifier

DémographieModifier

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du , les populations légales des communes sont publiées annuellement dans le cadre d'un recensement qui repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[4]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[5],[Note 1].

En 2014, la commune comptait 2 160 habitants, en diminution de -1,41 % par rapport à 2009 (Vosges : -1,78 % , France hors Mayotte : 2,49 %)

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1856
398 444 487 512 577 586 574 579 581
1861 1866 1876 1881 1886 1891 1896 1901 1906
584 620 620 747 939 1 114 1 508 1 762 2 105
1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954 1962 1968
2 195 2 190 2 200 2 395 2 454 2 640 2 907 3 001 2 772
1975 1982 1990 1999 2005 2010 2014 - -
2 748 2 682 2 242 2 283 2 193 2 220 2 160 - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique
 

SportsModifier

La commune compte un club de football, l'AS Nomexy, qui évolue en division d'honneur et joue au stade du 13e-Bataillon. Le club est double vainqueur de la coupe des Vosges en 2013 et 2014.

La commune nomexéenne pratique aussi de la pétanque.

ÉconomieModifier

Culture locale et patrimoineModifier

Lieux et monumentsModifier

Personnalités liées à la communeModifier

  • Le musicologue Philippe Olivier est né à Nomexy le 22 septembre 1952.
  • Bien que née à Épinal, la nageuse Aurore Mongel est originaire de Nomexy.
  • Philibert Joseph Blaise Bernard, peintre[16].
  • L'abbé Jean Joseph Petitpoisson (1792-1876), chanoine à la collégiale de Bonsecours à Nancy (1860), auteur du Trésor des Ménages (1859).

Héraldique, logotype et deviseModifier

  Blasonnement :
Tiercé en pal : au premier d'or à la bande de gueules chargée de trois alérions d'argent qui est de Lorraine, au deuxième burelé d'argent et de sable de dix pièces, au troisième de gueules à la bande d'argent.
Commentaires : Il s’agit des blasons des seigneurs successifs de Nomexy : le duc de Lorraine, le comte de Vaudémont et le comte de Neufchâtel[17].

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique, pour les populations légales postérieures à 1999, que les populations correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, et que les populations des années 2006, 2011, 2016, etc. pour les communes de plus de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee pour l'ensemble des communes.

RéférencesModifier

  1. Léon Louis, Le département des Vosges, opus cité
  2. Ce terme du monde gallo-romain "naucum", altération probable de navicum, a laissé en ancien français les mots de genre masculin no et noc, leurs diminutifs nolet ou nouret, ou les mots féminins noche, noge, noghe, nohe... désignant des conduites d'eau ou des installations hydrauliques souvent de faible importance ou amplitude, toujours liées à l'écoulement des eaux (égouts, baquet, réservoir, auge, noue, gouttière, tuile gouttière... ). Algirdas Julien Greimas, Dictionnaire de l'ancien français, Larousse, 1979-2001, (ISBN 2-03-532048-8)
  3. Les comptes de la commune
  4. L'organisation du recensement, sur le site de l'Insee.
  5. Calendrier départemental des recensements, sur le site de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 2011201220132014 .
  8. Leuques et Médiomatriques à La Tène moyenne et finale. Organisation sociale et territoriale de l’habitat dans deux cités du nord-est de la Gaule du IIIe au Ier siècle avant notre ère
  9. Dans l'emprise de la Z.A.C. de Nomexy, un habitat rural gallo-romain a été dégagé au cours d'une opération préventive sur une surface d'environ un hectare
  10. Journal télévisé du 23 octobre 1997 - Économie et société : modernisation du moulin de Nomexy
  11. Moulin de Nomexy : visite guidée
  12. Visite de l’église de Nomexy
  13. Association d’Étude pour la Coordination des Activités Musicales (ASSECARM), Orgues Lorraine Vosges, Metz, Éditions Serpenoise, , 677 p. (ISBN 2-87692-093-X), p. 431 à 434
    Présentation des orgues de la commune
  14. Orgue de l'église saint Julien
  15. Inventaire de l'orgue
  16. Philibert Joseph Blaise Bernard, Biographie alsacienne-lorraine / A. Cerfberr de Médelsheim
  17. Site de l'UCGL

BibliographieModifier

  • Dom Augustin Calmet, Notice de la Lorraine, qui comprend les duchés de Bar et de Luxembourg, l'électorat de Trêves, les Trois-évêchés Metz, Toul et Verdun, orné de plusieurs inscriptions antiques et figures en taille-douce, deux volumes, réédition 1840
  • Henri Lepage et Charles Charton (dir.), Annuaires statistiques des Vosges du XIXe siècle
  • Léon Louis, "Le département des Vosges, statistiques historiques et administrative", édité en 1900.
  • P. Marichal, Dictionnaire topographique des Vosges, 1923/1941. en ligne sur Gallica
  • Abbé Constant Olivier, Histoire de Nomexy et du prieuré d'Aubiey, Fricotel, Épinal, 1900.

Voir aussiModifier