Nombre premier long

En arithmétique, un nombre premier long est un nombre premier p tel que dans une base donnée b non divisible par p, l'entier soit cyclique.

Une manière équivalente de définir que p est un nombre premier long dans la base b est de dire que le groupe (ℤ/pℤ)× admet b comme générateur[1].

Sauf mention explicite, la base b considérée est la base dix.

ExemplesModifier

  • Le nombre premier p = 7 donne le nombre cyclique 142 857, ainsi 7 est un nombre premier long.
  • Le nombre premier p = 13 n'est pas long car il donne 076923076923, qui n'est pas cyclique. Dans ces cas, il y a toujours une (ou plusieurs) répétition de séquences identiques.
  • Les dix premiers nombres premiers longs sont[2] 7, 17, 19, 23, 29, 47, 59, 61, 97 et 109.

Notes et référencesModifier

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Full reptend prime » (voir la liste des auteurs).
  1. Pascal Boyer, Petit compagnon des nombres et de leurs applications, Paris, Calvage et Mounet, , 648 p. (ISBN 978-2-916352-75-6), I. Arithmétique de ℤ, chap. 2.4 (« Développement décimal de 1/p, d'après J. Germoni »), p. 28-34.
  2. Pour les 10 000 premiers, voir la suite A001913 de l'OEIS.

Articles connexesModifier