Noces

ensemble des réjouissances qui accompagnent un mariage

Les noces sont l'ensemble des réjouissances qui accompagnent un mariage.

Noces dans le vent. Mai 2020.

D'une manière familière, la noce est une partie de plaisir, parfois de débauche, généralement accompagnée d'excès de table et de boissons.

ÉtymologieModifier

« Noces » vient du latin vulgaire noptiae, forme altérée du latin classique nuptiae[1] (« mariage », « noces », « commerce charnel », « accouplement »), lui-même dérivé de nupta, participe passé féminin de nubere, « voiler », la tradition romaine voulant que la femme prenne le voile pour se marier. Nubile et nuptial en sont dérivés. Nubes, « nuage » en latin, est un autre représentant de cette racine indo-européenne et a donné nubilare et obnubilare, « couvrir d'un nuage », d'où le français « obnubiler ». Le passage de nuptiae à noptiae, avec le remplacement du U bref en O bref, est un changement de quantité vocalique fréquent dans le latin vulgaire[2]. Certains auteurs comme Walther von Wartburg y voient l'influence de novius, « nouveau marié » en latin vulgaire (de novus, « nouveau »)[3].

Au XVIe et XVIIe siècle on trouve la forme nopce ou nopces[4],[5].

Autour des nocesModifier

La « nuit de noces » est la première nuit passée ensemble par les nouveaux époux. « Épouser quelqu'un en secondes noces », signifie contracter un second mariage, « justes noces » est un mariage légitime.

La « lune de miel » est l'ensemble des fêtes qui suivent les noces, elle a pour origine l'époque babylonienne où l'on y buvait de l'hydromel, le vin de miel et s'est perpétuée grâce à la culture grecque. En effet, la mère de la mariée donnait un pot de miel au jeune couple avant de les laisser.

Dans le folklore français, on donne des noms de noces aux anniversaires de mariage, associés à une matière.

AnnexesModifier

Articles connexesModifier

RéférencesModifier

  1. Éditions Larousse, « Définitions : noce - Dictionnaire de français Larousse », sur www.larousse.fr (consulté le )
  2. Julián Santano Moreno, L'étymologie de français vignoble, Nouvelle revue d'onomastique, 1995,25-26, p.46.
  3. Walther von Wartburg, Französisches Etymologisches Wörterbuch (FEW), t.7, p.245.
  4. La Sphère des deux mondes, composée en françois, par Darinel, pasteur des Amadis, avec un Epithalame, que le mesme autheur ha faict sur les nopces et mariage de Tresillustre & Serenissime prince Don Philippe, roy d'Angleterre, &c., commenté, glosé et enrichy de plusieurs fables poéticques par G. B. D. B.(Gilles Boileau de Buillon), Anvers, 1555.
  5. Dictionnaire de l’Académie française, 1re édition,1694, nopce.