Ouvrir le menu principal
Noël Couëdel
FIL 2011 - Noël Couëdel A.JPG
Fonction
Président
Festival interceltique de Lorient
-
Jacques-Charles Morice (d)
Guy Gestin (d)
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Noël Couëdel, né le à Nantes[1], est un journaliste et dirigeant de presse écrite et médias français.

Sommaire

BiographieModifier

En 1964, à l'âge de 22 ans, il entre comme simple journaliste rédacteur[2] au quotidien sportif L'Équipe où il restera près de 35 ans. Il sera successivement nommé chef de la rubrique athlétisme en 1968 puis de la rubrique cyclisme en 1976. En 1982, il assume la double fonction de rédacteur en chef adjoint de L'Équipe et rédacteur en chef de L'Équipe magazine. Il est nommé rédacteur en chef de L'Équipe en 1986 avant d'en devenir le directeur de la rédaction deux ans plus tard.

En , il accède au poste de directeur de la rédaction du quotidien Le Parisien. Il supervise le changement de formule qui intervient en et pilote également le lancement en de l'édition Aujourd'hui en France, version nationale du Parisien. Un mois plus tard, il assume parallèlement les fonctions de directeur général adjoint du quotidien.

En , il devient directeur des rédactions du groupe Amaury, chargé des développements rédactionnels. Noël Couëdel est alors chargé de participer à la stratégie concernant la création d'une chaîne d'information devant être financée et contrôlée par le groupe Amaury et Canal+. Le projet est abandonné par le groupe de presse mais en 1999, Noël Couëdel choisit une orientation nouvelle vers l'audiovisuel[3]; il quitte le groupe de presse pour devenir directeur de la rédaction de la nouvelle chaîne i>Télévision.

En 2000, il produit et présente l'émission de débat Une heure avec sur i>Télévision.

En 2001, il quitte le groupe Canal+ pour assumer les fonctions de directeur général adjoint et directeur de l'information à la station de radio RTL.

En 2004, il est nommé président des Journaux de l'Ouest (Le Courrier de l'Ouest, Le Maine libre, Presse-Océan - Vendée-Matin (groupe Socpresse).

À l'automne 2008, il est rappelé par Marie-Odile Amaury[1], et devient directeur éditorial de L'Équipe et conseiller éditorial du groupe Amaury qui édite également les quotidiens Le Parisien et Aujourd'hui en France. Un an plus tard, il quitte l'ensemble de ses fonctions au sein du groupe, dénonçant « le cynisme, la brutalité et l'incompétence » de ses dirigeants[4].

En parallèle à son métier de journaliste, il s'investit dans le sport. Il a notamment été de 1998 à 2000 président du club de football de la ville de Lorient (Morbihan), le Football Club Lorient-Bretagne Sud[5]. Depuis le , il porte le projet culturel du Festival Interceltique de Lorient en tant que président de l'association. Il contribue notamment à l'assise financière du festival par des actions auprès des dirigeants politiques, à commencer par Nicolas Sarkozy[6].

Attaché au retour de la Loire-Atlantique dans la région Bretagne, ce Nantais est l'une des personnalités qui lancent l'Appel à la Bretagne Tout Entière[7] de chez Le Divellec le .

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

BibliographieModifier

  • avec Pierre Tessier, L'Année du basket, Paris
  • Maertens : Le dynamiteur, Paris, Alta sport,
  • Tour de France : La Fête de Juillet, Paris, Calmann-Lévy,
  • L'Escale, Paris, Flammarion,
  • La Vie, c'est maintenant, Paris,