Nina Gavriliouk

(Redirigé depuis Nina Gawriljuk)

Nina Gavriliouk
Image illustrative de l’article Nina Gavriliouk
Contexte général
Sport ski de fond
Période active Jusqu'en 2003
Biographie
Nationalité sportive Drapeau de l'URSS Union soviétique
Drapeau de la Russie Russie (depuis 1992)
Nationalité Union des républiques socialistes soviétiques et Russie
Naissance (55 ans)
Lieu de naissance Léningrad (Saint-Petersbourg) (RSFS de Russie, Drapeau de l'URSS Union soviétique)
Taille 1,67 m
Poids de forme 55 kg
Club Trud Leningrad/Lukoil Sportsclub
Palmarès
Compétition Or Arg. Bro.
Jeux olympiques d'hiver 3 0 1
Championnats du monde 6 3 2
Coupe du monde (globes) 0 1 1
Coupe du monde (épreuves ind.) 5 10 20

Nina Vassilievna Gavriliouk (en russe : Ни́на Васи́льевна Гаврылю́к), née le à Leningrad, est une fondeuse soviétique puis russe, active jusqu'en 2003. Elle est triple championne olympique et sextuple championne du monde (à chaque fois en relais).

BiographieModifier

Nina Gavriliouk est la femme du fondeur Igor Badamshin, avec qui elle vit au Wisconsin aux États-Unis, où elle travaille en tant qu'entraîneuse[1].

Premières années dans l'équipe soviétiqueModifier

Elle est sélectionnée dans l'équipe soviétique à partir de la saison 1986-1987, où elle marque directement ses premiers points en Coupe du monde, avec une treizième place à Ramsau[2]. Elle prend part aussi à ses premiers championnats du monde, où elle figure dans le relais médaillé d'or avec Antonina Ordina, Larisa Lazutina et Anfisa Reztsova.

Un an plus tard, elle fait ses débuts aux Jeux olympiques à l'édition de Calgary, où elle remporte le titre sur le relais avec Svetlana Nagueïkina, Tamara Tikhonova et Anfisa Reztsova. Sur le vingt kilomètres, elle est initialement huitième, mais est disqualifiée en raison de la présence d'un logo d'une marque sur son bandeau[3]. En 1989, elle s'approche du podium individuellement, obtenant une quatrième place en Coupe du monde à Campra et une cinquième place au dix kilomètres libre des Championnats du monde à Lahti.

Entre 1990 et 1992, elle absente du circuit mondial, mais remporte tout de même son premier titre national individuel d'URSS sur le trente kilomètres en 1991 et de Russie en 1992 et 1993[1].

1993-2003Modifier

En 1993, elle remporte son deuxième titre mondial sur le relais, dans lequel elle est de nouveau sacrée en 1995, 1997, 1999 et 2001.

Aux Jeux olympiques d'hiver de 1994 à Lillehammer, elle obtient sa première récompense individuelle avec la médaille de bronze sur le quinze kilomètres libre, accompagnant sa compatriote Lyubov Egorova sur le podium, avant de remporter de nouveau le titre olympique du relais.

Lors de la saison 1994-1995, elle est présente à onze reprises sur des podiums individuels, dont deux fois sur la plus haute marche, d'abord au cinq kilomètres libre de Sappada, puis au dix kilomètres classique de Falun. Ce total comprend aussi ses deux médailles d'argent aux Championnats du monde de Thunder Bay, sur le cinq et le dix kilomètres. Au bilan final, elle se classe deuxième du classement général derrière sa compatriote Elena Välbe ; les Russes occupant la totalité du top cinq[4]. En , elle ajoute une victoire prestigieuse à sa collection : le trente kilomètres d'Holmenkollen. Aux Championnats du monde 1997, elle monte sur troisième podium individuel en mondial avec la médaille de bronze au dix kilomètres. Si elle échoue à monter sur un podium individuel en Coupe du monde ou aux Jeux olympiques en 1998, où elle est notamment quatrième du cinq kilomètres, elle remporte son troisième titre olympique sur le relais avec Olga Danilova, Elena Välbe et Larisa Lazutina.

Lors de la saison 1998-1999, elle revient parmi les meilleures mondiales dès l'ouverture (3e à Muonio), avant de s'imposer le cinq kilomètres libre à Ramsau. Aux Championnats du monde 1999, toujours pas titrée individuellement, elle prend la médaille d'argent du dix kilomètres derrière Stefania Belmondo.

En fin d'année 1999, elle montre ses talents dans une nouvelle discipline, le sprint, remportant celui d'Engelberg, disputé en style classique.

En 2002, elle échoue à remporter une médaille aux Jeux olympiques de Salt Lake City, où son meilleur résultat est cinquième de la poursuite, format dans lequel elle signe son ultime podium individuel dans la Coupe du monde en fin de saison à Falun (soit son 35e). En 2003, elle est engagée dans sa dernière saison au niveau international, où elle gagne une médaille de bronze aux Championnats du monde à Val di Fiemme.

PalmarèsModifier

Jeux olympiquesModifier

Épreuve / Édition   Calgary 1988   Lillehammer 1994   Nagano 1998   Salt Lake City 2002
Sprint 20e
km 30e 11e 4e
15 km 17e   'Bronze
20 km DSQ
Poursuite 5e 7e 5e
Relais 4 × 5 km   'Or   'Or   Or

Championnats du mondeModifier

Épreuve / Édition   Oberstdorf 1987   Lahti 1989   Falun 1993   Thunder Bay 1995   Trondheim 1997   Ramsau 1999   Lahti 2001   Val di Fiemme 2003
Sprint - - - - - - 5e -
km - - 15e   Argent 4e 5e - -
10 km - 5e 7e   Argent   Bronze   Argent - -
15 km - - - 6e 5e 7e - -
30 km - - 8e 6e 13e - - 8e
Poursuite/Duathlon - - - - - - 8e 12e
Relais 4 × 10 km   Or -   Or   Or   Or   Or   Or   'Bronze

Légende :

  •  : pas d'épreuve
  • - : n'a pas participé à l'épreuve

Coupe du mondeModifier

  • Meilleur classement général : 2e en 1995.
  • 35 podiums individuels (33 en distance et 2 en sprint), dont 5 victoires (4 en distance et 1 en sprint).
  • 31 victoires en relais.

Liste des victoires individuellesModifier

# Date Lieu Discipline
1.   Sappada 5 km libre
2. 4.   Falun 10 km classique
3.   Oslo 30 km classique
4.   Seefeld in Tirol 5 km libre
5.   Engelberg Sprint classique

Différents classements en Coupe du mondeModifier

Année Classement général final
1986-1987 28e
1987-1988 36e
1998-1989 18e
1992-1993 11e
1993-1994 8e
1994-1995 2e
1995-1996 4e
1996-1997 4e
1997-1998 11e
1998-1999 3e
1999-2000 5e
2000-2001 8e
2001-2002 13e
2002-2003 18e

RéférencesModifier

  1. a et b (en) Profil olympique de Nina Gavriliouk sur sports-reference.com
  2. (en) Profil, sur skisport365.com
  3. (en) Cross Country Skiing at the 1988 Calgary Winter Games:Women's 20 kilometres, sur sports-reference.com
  4. (en) Ranking, sur skisport365.com

Liens externesModifier