Nina Childress

peintre

Nina Childress, née en 1961 à Pasadena (États-Unis)[1], est une artiste peintre[2] vivant à Paris.

Nina Childress
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Nationalités
Activité

Nina Childress, issue de la scène punk alternative parisienne comme chanteuse et auteur du groupe Lucrate Milk[3], a joué avec Einstürzende Neubauten lors de la XIIe Biennale de Paris en 1982. Elle participe ensuite au collectif de peintres Les Frères Ripoulin[4] jusqu’en 1989. Elle a exposé ses peintures dans diverses galeries et institutions en France et en Europe (Mamco Musée d'art moderne et contemporain (Genève), le CRAC (centre régional d'art contemporain Languedoc-Roussillon) de Sète, galerie Bernard Jordan Paris/Zürich…). En 2011, Nina Childress peint L'enterrement, une réinterprétation personnelle[5] et toute féminine de L'enterrement à Ornans de Gustave Courbet. Depuis 2013, elle expose des corps féminins maladroits et sensuels à contre-courant des fantasmes masculins[6].

Après avoir enseigné à l’École nationale supérieure d'art de Nancy, Nina Childress est nommée professeur de peinture à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en [7].

Expositions personnellesModifier

  • 2020 - Projet 4x3 - Lendroit éditions - Rennes
  • 2020 – Lobody noves me - Fondation Paul-Ricard - Paris
  • 2019 – Dilindam - Galerie Iconoscope – Montpellier
  • 2018 – Chéryl Carpenter — Galerie Bernard Jordan — Paris
  • 2018 – Le hibou aussi trouve ses petits jolis — Le printemps de septembre — Toulouse
  • 2017 – Sylvissima — Palette Terre — Paris
  • 2016 – Elle aurait dû rester au lit — Galerie Bernard Jordan — paris
  • 2016 – Le requiem du string — le Carré — Château Gontier
  • 2016 – Peindre et acheter — le Parvis — Tarbes
  • 2015 – Good Wife — American Gallery— Marseille
  • 2015 - Magenta — CRAC — Sète
  • 2014 - Jazy, Hedy & Sissi — Centre d'art contemporain La Halle des Bouchers — Vienne
  • 2014 - Les Nudistes — Galerie Bernard Jordan — Paris
  • 2013 - Der Grüne Vorhang — Heinz Martin Gallery — Berlin
  • 2013 - Le triangle des Carpathes — Galerie Iconoscope — Montpellier
  • 2012 - Umriss — Galerie Bernard Jordan —Zürich
  • 2011 - L’effet SissiMAMCO — Genève
  • 2011 - L’enterrement — Galerie Bernard Jordan — Paris
  • 2010 - Die Grüne Kammer — Galerie Heinz-Martin Weigand — Karlsruhe
  • 2010 - La fille verte — Galerie de l'école d'art — Valence
  • 2009 - En première loge — Galerie apdv-Yvon Nouzille — Paris
  • 2009 - Détail et destinMAMCO — Genève
  • 2009 - La haine de la peintureFonds régional d'art contemporain — Limoges
  • 2009 - Tableaux / Bilder — Galerie Bernard Jordan — Zürich
  • 2008 - (RVB) — Galerie Iconoscope — Montpellier
  • 2007 - Nina Childress — Galerie Bernard Jordan — Paris
  • 2007 - Nina Childress — FRAC Limousin hors les murs —Théâtre de l’Union
  • 2005 - Peintures abstaites — Galerie Frontières — Lille
  • 2004 - Mes longs cheveux…— Galerie Artra — Gênes — Italie
  • 2003 - Mes longs cheveux…— Galerie Éric Dupont — Paris
  • 2002 - Blurriness — Galerie Artra — Milan et Gênes — Italie
  • 2001 - Blurriness — Galerie Éric Dupont — Paris
  • 2000 - Blurriness — Galerie Domi Nostrae — Lyon
  • 1998 - Hair Pieces — Galerie les Singuliers — Paris
  • 1998 - Espace Gustave Fayet — Sérignan
  • 1996 - Nina Childress — Galerie Philippe Rizzo — Paris
  • 1993 - Savons — Galerie Jennifer Flay — Paris
  • 1992 - 50 bonbons agrandis 50 fois — Galerie de l’Horloge — Paris
  • 1991 - Exposition pour chiens et pigeons — Galerie le Bail Viaud — Paris
  • 1987 - L’art aménagé — Galerie du Verseau — Paris
  • 1984 - Nina en Bretagne — Galerie Arlogos — Nantes

Expositions collectives récentesModifier

2019

  • Futur, ancien, fugitif – Palais de Tokyo - Paris
  • Crâne souple, tête entière – Open School Galerie – Beaux-Arts Nantes
  • Le Dandy des gadoues – Centre d’art contemporain - Noisy le sec
  • Opéra monde - Centre Georges Pompidou – Metz
  • Les enfants du paradis - MUBA - Tourcoing
  • Peinture d’images (imprimées) et journaux (impubliables) - Bibliothèque - Guéret            
  • Grande section - la Halle aux Bouchers - Vienne
  • Mains gantées et pieds bottés - Le cabinet du livre d’artiste - Université Rennes 2
  • Un bout de chemin… - L’Imagerie - Lannion
  • Des jeunes gens mödernes - Centre chorégraphique national - Orléans
  •   Inciser le temps - Galerie Jean Collet - Vitry

2018

  • Slalom — ancien musée de peinture — Grenoble
  • Spectres ou les perspectives menaçantes - Ici gallery - Paris
  • Less is more - Bureau d’Art et de Recherche, QSP galerie - Roubaix
  • Christmas Show, collection 100% - Galerie des Multiples - Paris
  • Naturel pas naturel — Musée des beaux arts — Ajaccio
  • Fruits charmants moulés sur une seule tige (avec Guillaume Pinard) — Moments artistiques chez Christian Aubert
  • Construire une collection — Musée des beaux arts — Rennes
  • Spectres ou les perspectives menaçantes — Ici gallery — Paris
  • Biarritz 1918 & 2018 — Espace Bellevue — Biarritz
  • Oh cet echo — La villa Beatrix Enea — Anglet
  • Quelque chose de la vie, peu importe sa taille, sa texture, sa couleur.. ça débordera de toute façon — Lage egal — Berlin

2017

  • Libres figurations — Fondation Leclerc — Landerneau
  • Hotel des arts — hôtellerie sainte foy — Moissac
  • Sous le sable, le feu ! — moulin des evêques — Agde
  • Tu sais ce qu’elle te dit … ma concierge?! — MUBA — Tourcoing
  • avec Marc Antoine Fehr — galerie Bernard Jordan — Paris
  • Zeitgeist — MAMCO — Genève
  • Peindre, dit-elle 2 — Musée des beaux arts — Dôle

2016

  • La peinture à l’huile c’est bien difficile — FRAC languedoc roussillon — Montpellier
  • Galeristes — galerie Bernard Jordan — Paris
  • Œil de lynx et tête de bois — atelier Neil Beloufa — Villejuif
  • Paysages contemporains — Domaine de Kerguéhennec
  • Histoire du flou — galerie Bernard Jordan — Paris
  • Sequoia dream — atelier residence de la galerie — Noisy le sec
  • Habile beauté — FRAC languedoc roussillon — Montpellier

2015

  • Dead ringers — galerie Christophe Gaillard — Paris
  • J'aime les panoramas — MUCEM — Marseille
  • Peindre, dit-elle — musée départemental d’art contemporain — Rochechouart
  • J’aime les panoramas — musée Rath — Genève
  • Femina — pavillon vendôme — centre d’art contemporain de Clichy
  • Tableaux, conversations sur la peinture — frac limousin — Limoges
  • Un mural, des tableaux — le Plateau — Paris

2014

  • Europe, Europe — Espace Treize et Astrup Fearnley Museet — Oslo — Norvège
  • Autres Narcisses — Galerie du Théatre de l'Union — Limoges
  • Optical Sound 1,2 — Lage Egal — Berlin
  • Blanc/Childress/Gredzinski — espace Gred — Nice
  • Choices — galerie de l'ENSBA — Paris
  • Drapeaux gris — Galerie Backslash — Paris
  • Le syndrome de Bonnard — villa du Parc — Annemasse

2013

  • Le regard du bègueMAMCO — Genève
  • Nouvelles vaguesPalais de Tokyo — Paris
  • La maison des artistes — Musée des beaux arts — Limoges
  • Draw by law 2 — Espace Gred — Nice
  • À hauteur d’oreille — Galerie MAD — Marseille
  • Ricochet — Galerie municipale Jean Collet — Vitry sur Seine

2012

  • Drawing room — Carré Saint Anne — Montpellier
  • Biens communs IIMAMCO — Genève
  • Pavillon — Galerie Domi Nostrae — Lyon
  • Peinture surface — L.A.C. — Sigean
  • Le spectacle de la nature — domaine départemental de la Garenne Lemot — Clisson

2011

  • Narrative, critique, libre,... — FRAC Limousin — Limoges
  • Paillettes, prothèses, poubelles — Sala San Miguel, Fundacion Caja de pensiones — Castellon de la Palna — Espagne
  • Si loin si proche — L’imagerie — Lannion
  • Femme objet femme sujet — CAC — Maymac
  • 3 Jahre Zürich — Galerie Bernard Jordan — Zürich
  • Courbet contemporain — Musée des beaux-arts — Dole
  • Hello good bye thank you, again and again — galerie Castillo Corrales — Paris
  • Round and round and round (part 2) — parc culturel de Rentilly—Bussy Saint Martin
  • En satellite — Galerie du XXe siècle du Musée des beaux arts — Valenciennes
  • Ecce hommo ludens II — Musée Suisse du jeu — la Tour de Peilz

2010

  • Brune/blondeCinémathèque française — Paris
  • Électro géo — FRAC Limousin — Limoges
  • Tenir debout — Musée des beaux arts — Valenciennes
  • Laisse les gondoles — Galerie Iconoscope — Montpellier
  • Le carillon de Big BenCentre d'art d'Ivry — Ivry
  • Des jeunes gens modernes — Espace art 22 — Bruxelles
  • Parade — collection du FRAC Ile de France rue les routes de France
  • Gruppenausstellung — Galerie Bernard Jordan — Zürich
  • Jeunes pousses — FRAC Languedoc Roussillon — Montpellier

2009

  • Modern young people — Galerie agnès b. — Hong Kong
  • Les réalismes — MASP — Sao Paulo — Musée de Porto Alegre
  • Les années 80 second voletLe Magasin — Grenoble
  • Galerie Bernard Jordan — Paris
  • Une exposition de peinture — Zoo galerie — Nantes

2008

  • Des jeunes gens modernes — Galerie agnès b. — Paris
  • La dégelée Rabelais / imago mundi — Galerie Iconoscope — Montpellier
  • HangART 10 — Salzburg — Autriche

BibliographieModifier

  • Fabienne Radi, Babyspeck et œufs brouillés, à paraître
  • Judicael Lavrador, Sous les "Pull" des filles, in Libération, p 32, le
  • Ramon Tio Bellido, Le good, le bad et peut-être le ugly, in catalogue Tableaux fluo, éd. galerie Bernard Jordan, Paris, 2016
  • Vanina Géré, En rouge, en rose , en vert et contre tout : les feux d’artifesses de Nina Childress, in catalogue Tableaux fluo, éd. galerie Bernard Jordan, Paris, 2016
  • Claire Moulène, Une artiste peut en cacher une autre, in les Inrockuptibles, p 65-68,
  • Interview Franck David/Nina Childress, in Optical Sound n° 2, sept 2014
  • Karine Tissot, Marjorie Lawrence, Nina Childress, in catalogue Les objets de l’art contemporain, éditions Notari et L’Apage, 2011, p50/51
  • Fabienne Radi, Textes pour Nouveaux tableaux/Neue Bilder, éd. galerie Bernard Jordan Paris/Zürich/Berlin et Heinz-Martin gallery Berlin, 2013
  • Gwilerm Perthuis, « Les bonnes photos ne font jamais de bons tableaux », in Hippocampe no 2, page 2,
  • Karine Tissot, Marjorie Lawrence, « Nina Childress », in Catalogue Les objets de l’art contemporain, éditions Notari et L’apage, 2011, pp. 50–51
  • Fabienne Radi, L’Art tiré par les cheveux de Nina Childress, in site du MAMCO, chroniques
  • Anne Dary, « Nina Childress » in Catalogue Coubet contemporain, musée des Beaux Arts de Dôle, 2011
  • Ramon Tio Bellido, « Paillettes, Prothèses, Poubelles » ; in Catalogue Sala Bancaja San Miguel, Castellon, Espagne 2011
  • Ramon Tio Bellido, « Un bon coup d’Ornans » in Multiprises no 19, Toulouse, déc. 2010
  • Vincent Labaume, « Laisse les gondoles » in Casanova forever, éd. Dilecta, Paris Frac Languedoc-Roussillon, Montpellier, 2010
  • Carole Boulbés, « Histoires universelles et motifs dérangeants » ; Véronique Pittolo, « Une vieille passion russe » ; Vincent Labaume, « Macules du temps sur un diptyque de Nina Childress » ; Yannick Miloux et Nina Childress, « Entretien » ; in Nina Childress, Tableaux, éd. Galerie Bernard Jordan et Sémiose, Paris, 2008
  • Anne Malherbe, « Nina Childress » in Catalogue Délicatesse des couleurs, éd. Red Bull Hangar-7 GmbH, Salzbourg 2008
  • Évelyne Jouanno, « Sublimation fétichiste » in Catalogue Nina Childress, Espace Gustave Fayet, Sérignan, 1998

Liens externesModifier

NotesModifier

  1. Judicael Lavrador, « la peinture en 2018 ? débordements en tout genre », Beaux-Arts magazine,‎ , p. 62
  2. Beaux Arts magazine, dossier peinture contemporaine, mars 2013, page 60
  3. Claire Moulène, « une artiste peut en cacher une autre », les Inrockuptibles, no 1003,‎ , p. 64 à 67
  4. Libération, Ripoulinez, il en restera toujours quelque chose, 17 mai 1985, couverture
  5. Anne Dary, « Nina Childress » in Catalogue Coubet contemporarain, musée des Beaux Arts de Dôle, 2011, p18-19
  6. Judicael Lavrador, « Sous les "Pull" des filles », Libération,‎ , p. 32
  7. Pedro Morais, « Beaux-Arts de Paris : la relève en 9 noms », le quotidien de l'art, no 1816,‎ , p. 8et 9 ; https://www.beauxartsparis.fr/fr/formation/professeurs/15-formation/professeurs/1823-nina-childress