Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Krioutchkov.
Nikolaï Krioutchkov
Description de l'image Kryuchkov.jpg.
Nom de naissance Nikolaï Afanassievitch Krioutchkov
Naissance
Drapeau de l'URSS Moscou, U.R.S.S
Nationalité russe puis soviétique
Décès (à 83 ans)
Drapeau de l'URSS Moscou, U.R.S.S
Profession acteur
Films notables Les Tractoristes (1938)
La Ballade du soldat (1959)

Nikolaï Afanassievitch Krioutchkov (en russe : Николай Афанасьевич Крючков), né le à Moscou et mort le (à 83 ans) dans cette même ville[1], est un acteur soviétique de théâtre et de cinéma qui fut lauréat du Prix Staline, Artiste du peuple de l'URSS (1965), Ordre de Lénine (1940, 1980) et Héros du travail socialiste.

Sommaire

BiographieModifier

Nikolaï Krioutchkov nait à Moscou dans la famille d'ouvriers. Son père est mort des suites des blessures reçues lors de la Première Guerre mondiale peu après être revenu du front. La mère a dû élever seule ses enfants. À l'âge de 14 ans Nikolaï devint l'apprenti à l'entreprise textile Manufacture Trekhgornaïa dont il a également intégré la troupe du théâtre amateur. En 1928-1930, parallèlement à son travail à l'usine il suit les études à l'école d'art dramatique du Théâtre de la jeunesse ouvrière où l'un de ses maîtres est Igor Savtchenko. Son début a lieu dans le spectacle 1905.

En 1931-1940, il travaille à Mezhrabpomfilm. Son début cinématographique a eu lieu dans le film Okraïna de Boris Barnet en 1933. La vraie célébrité lui vient avec le film Les Tractoristes d'Ivan Pyriev sorti en 1938 qui lui apportera également le prix Staline en 1941.

En 1941-1945, il travaille à Mosfilm. En 1944, on lui décerne l'Ordre de l'Étoile rouge.

En 1945-1992, c'est-à-dire jusqu'à la fin de sa carrière il travaille au Théâtre national d'acteur de cinéma à Moscou. En 1980, il est déclaré Héros du travail socialiste. L'acteur a écrit un livre autobiographique De quoi vit un homme (en russe : Чем жив человек) en 1987.

En 1990, Nikolaï Krioutchkov reçoit la principale récompense nationale de cinéma russe Nika pour l'ensemble de son œuvre.

Il reste aimé du public et jusqu'à la fin figure parmi les invitée des émissions télévisées populaires[1]. Deux biographies lui sont consacrés, en 1951 et en 1982.

Il est inhumé au Cimetière de Novodevitchi[2].

RécompensesModifier

Filmographie sélectiveModifier

Il tourna dans 94 films entre 1932 et 1993, notamment des films de guerre et films tournés dans le genre de réalisme socialiste soviétique.

Notes et référencesModifier

  1. a et b (en) Jeanne Vronskaya, « Obituary: Nikolai Kryuchkov », The Independent,‎ (lire en ligne)
  2. (ru) « Николай Афанасьевич Крючков. Биографическая справка. », sur РИА Новости,‎ (consulté le 9 mars 2015)
  3. Son nom figure au générique, quoique son rôle ait été supprimé par Romm, l'acteur ayant des problèmes d'alcoolisme

Liens externesModifier