Nikolaï Kirtok

aviateur soviétique

Nikolaï Naoumovitch Kirtok (en russe : Николай Наумович Кирток) est un aviateur soviétique[1], né le . Pilote d'assaut et As de la Seconde Guerre mondiale, il fut distingué par le titre de Héros de l'Union soviétique.

Nikolaï Kirtok
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (100 ans)
Domanivka Raion (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Activité
Autres informations
Parti politique
Grade militaire
Premier-lieutenant (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conflit
Distinctions

CarrièreModifier

Né le à Marinovka, dans l'actuelle oblast de Mykolaïv, en Ukraine, dans une famille paysanne, Nikolaï Kirtok vécut à Odessa dès son enfance et y travailla comme ouvrier à l'usine « Révolution d'Octobre ». Il apprit à piloter en 1938 dans l'aéroclub de la même ville et rejoignit l'Armée rouge en 1939. En 1943, il fut breveté pilote au collège militaire de l'Air de Tambov.

Transféré au front, au 140.GuShAP (régiment d'aviation d'assaut de la garde), juste à temps pour prendre part à la bataille de Koursk, au cours de laquelle il détruisit son premier Panzer. En 1944, il combattit en Pologne, sur le front de la Vistule et d' à , nommé starchii leïtenant (lieutenant), il commanda une escadrille du 143.GuShAP. Il participa activement à la bataille de Berlin (avril-), effectuant ainsi deux missions, le 24 avril et détruisant quatre batteries allemandes.

Le , il prit part à la grande parade de la Victoire, qui se déroula sur la place Rouge à Moscou.

À l'issue du conflit, il resta dans l'armée, passa son brevet d'état-major en 1951 et devint officier au bureau des plans de l'état-major général des forces combinées. Il prit sa retraite en 1976 comme général. Il travailla ensuite jusqu'en 1987 comme ingénieur au bureau d'études OKB Yakovlev, à Moscou.

Palmarès et décorationsModifier

Tableau de chasseModifier

Nikolaï Kirtok est crédité de 5 victoires homologuées, dont 1 individuelle et 4 en coopération, obtenues au cours de 210 missions.

  • En outre il avait détruit au sol : 7 chars détruits (et 38 chars endommagés), 54 véhicules automobiles et 6 batteries de DCA.

DécorationsModifier

Au total, il reçut 29 médailles et titres de guerre.

NotesModifier

  1. De citoyenneté soviétique et de nationalité ukrainienne, selon sa fiche biographique sur le site www.warheroes.ru.

Liens externesModifier