Nikoghayos Nikoghosyan

sculpteur arménien et russe
Nikolaï Nikogosian
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Naissance
Décès
Sépulture
Nom de naissance
Николай Никогосян
Autres noms
Николай Багратович Никогосян /arménien : Նիկողայոս Բագրատի Նիկողոսյան / Nikoghayos Nikoghosyan
Nationalité
russe, puis arménienne
Activité
sculpteur peintre et graphiste russe et arménien
Formation
Mouvement
Distinctions
Liste détaillée
Peintre émérite de la RSS d'Arménie (d) ()
Artiste honoré de la RSFSR (en) ()
Artiste du peuple de la RSS d’Arménie (d) ()
Prix d'État de l'URSS ()
Artiste du peuple de l'URSS (d) ()
Ordre polonais du Mérite culturel ()
Médaille Mesrop-Machtots (en) ()
Ordre de l'Amitié des peuples
Médaille d'argent de l'Exposition des réalisations de l'économie nationale de l'Union soviétique (d)
Ordre de l'Honneur
Ordre de l'AmitiéVoir et modifier les données sur Wikidata
Œuvres principales

Nikolaï Nikogossian (russe : Николай Багратович Никогосян), (arménien : Նիկողայոս Բագրատի Նիկողոսյան), ou Nikoghayos Nikoghosyan, né le , à Chagrar, en Arménie et mort le à Moscou en Fédération de Russie est un sculpteur, peintre, graphiste et professeur d'art soviétique, russe et arménien.

Il était membre de l'Académie russe des beaux-arts (en 2001; mais membre correspondant depuis 1983) et a obtenu le Prix d'État de l'URSS (1977)[1].

BiographieModifier

Nikogossian est né le , dans le village arménien de Chargrar (aujourd'hui dénommé Nalbandyan). En 1930, il s'installe dans la capitale de l'Arménie Erevan. De 1937 à 1940, il étudie à l'Institut Répine de Leningrad. De 1944 à 1947, il étudie à Moscou, à l'Institut des beaux-arts Vassili Sourikov, dans la section de sculpture, sous la direction du professeur puis recteur Matveev, Alexander Terentevich. Depuis 1942, il était membre de l'Union des artistes de l'URSS. Certains de ses travaux sont conservés à la Galerie Tretiakov et au Musée russe[2].

La seconde épouse de Nikogossian est décédée le lendemain de la mort de son mari, le [3].

Les funérailles de Nikogossian se sont déroulées le à Moscou, puis son corps a été inhumé à Erevan au Panthéon Komitas[4].

Expositions personnellesModifier

ŒuvresModifier

Prix et récompensesModifier

RéférencesModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier