Beta Leporis

étoile
(Redirigé depuis Nihal)
β Leporis
Données d'observation
(époque J2000.0)
Ascension droite 05h 28m 14,72s
Déclinaison −20° 45′ 33,99″
Constellation Lièvre
Magnitude apparente 2,84

Localisation dans la constellation : Lièvre

(Voir situation dans la constellation : Lièvre)
Lepus IAU.svg
Caractéristiques
Type spectral G5II
Astrométrie
Distance 159 ± 7 al
(48,8 ± 2 pc)
Caractéristiques physiques

Autres désignations

Nihal, β Lep 9 Lep (Flamsteed), HR 1829, HD 36079, BD-20 1096, HIP 25606, SAO 170457, FK5 204, CCDM J05283 -2046AB, ADS 4046 AB, GC 6762, NSV 2008[1]

Beta Leporis (β Lep / β Leporis, Bêta Leporis), également nommée Nihal, est une étoile binaire[2] de la constellation du Lièvre.

Elle a une magnitude apparente de +2,81 et est à 159,2 années-lumière de la Terre. L'étoile primaire est une géante lumineuse jaune de type spectral G5II 150 fois plus lumineuse que le Soleil.

Le compagnon de Beta Leporis est une étoile de magnitude 7,5 localisée à une distance angulaire de 2,5 secondes d'arc[2].

NomsModifier

Le nom propre de l'étoile, Nihal a été approuvé par l'Union astronomique internationale le [3]. Il s'agit d'un nom traditionnel d'origine arabe, issu du terme al-Nihāl et signifiant « les [Bêtes] (= les Autruches) qui ont étanché leur soif »[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) * bet Lep -- Double or multiple star sur la base de données Simbad du Centre de données astronomiques de Strasbourg.
  2. a et b (en) P. P. Eggleton et A. A. Tokovinin, « A catalogue of multiplicity among bright stellar systems », Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, vol. 389, no 2,‎ , p. 869–879 (DOI 10.1111/j.1365-2966.2008.13596.x, Bibcode 2008MNRAS.389..869E, arXiv 0806.2878, lire en ligne)
  3. (en) « Table 1: Star Names Approved by WGSN as of 20 July 2016 », Bulletin of the IAU Working Group on Star Names, no 1,‎ (lire en ligne [PDF], consulté le 24 août 2016).
  4. « Étymologie des noms arabes d'étoiles », sur selefa.asso.fr, Société d’Études Lexicographiques et Étymologiques Françaises & Arabes (consulté le 26 septembre 2020), p. 14

Voir aussiModifier

Liens externesModifier