Nienstädt

commune allemande

Nienstädt
Nienstädt
Blason de Nienstädt
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Allemagne Allemagne
Land Flag of Lower Saxony.svg Basse-Saxe
Arrondissement
(Landkreis)
Schaumbourg
Nombre de quartiers
(Ortsteile)
4
Bourgmestre
(Bürgermeister)
Gerhard Widdel
Partis au pouvoir SPD
Code postal 31688
Code communal
(Gemeindeschlüssel)
03 2 57 026
Indicatif téléphonique 05721, 05724
Immatriculation SHG, RI
Démographie
Population 4 606 hab. (31 déc. 2013)
Densité 554 hab./km2
Géographie
Coordonnées 52° 17′ 21″ nord, 9° 10′ 07″ est
Altitude 104 m
Superficie 831 ha = 8,31 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Basse-Saxe
Voir sur la carte topographique de la Basse-Saxe
City locator 14.svg
Nienstädt
Géolocalisation sur la carte : Allemagne
Voir sur la carte topographique d'Allemagne
City locator 14.svg
Nienstädt
Liens
Site web www.nienstaedt.de

Nienstädt est une commune allemande de l'arrondissement de Schaumbourg, Land de Basse-Saxe.

GéographieModifier

SituationModifier

Nienstädt se situe au nord du Bückeberg, sur la Bundesstraße 65.

Communes limitrophesModifier

Communes limitrophes de Nienstädt
Helpsen Stadthagen
  Stadthagen
Obernkirchen

QuartiersModifier

La commune comprend les quartiers de Sülbeck, Liekwegen, Wackerfeld et Meinefeld.

HistoireModifier

Nienstädt est créé au Moyen Âge. Il est mentionné entre 1153 et 1170 comme un don de l'évêché de Minden sous le nom de « Nienstide ». En 1554, on mentionne la première extraction de charbon.

Sülbeck est mentionné entre 1055 et 1080 selon les historiens sous le nom de « Sullethe ». La première zone minière est mentionnée en 1540. Elle perd son statut de commune indépendante en pour fusionner avec Nienstädt.

Liekwegen est créé par des travailleurs de Sülbeck et Nienstädt. Le village est mentionné en 1610. Lors de la division du comté de Schaumbourg en 1640, il est rattaché à la Hesse-Cassel.

Wackerfeld et Meinefeld datent également du Moyen Âge. Ils sont mentionnés entre 1153 et 1170 comme des dons à l'évêché de Minden sous le nom de « Wackeruelde » et « Eillenuelde ».

Source, notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier