Ouvrir le menu principal
Niels Vandyck
Waver - Memorial Philippe Van Coningsloo, 7 juni 2015, vertrek (B046).JPG
Niels Vandyck lors du départ du Mémorial Philippe Van Coningsloo 2015 à Wavre.
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
BoomVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Équipe actuelle
Thielemans & Co-Van Cauter Games
Spécialité
Équipes amateurs
2002-2004Sprinters Malderen
2005SD Cabling
2006-2008Thompson
2009-2011Jong Vlaanderen-Bauknecht
01.2012-06.2012[n 1]Jong Vlaanderen
06.2012-12.2012[n 2]Bofrost-Steria
2015Baguet-MIBA Poorten-Indulek
2016Cibel-Cebon
2017-Thielemans & Co-Van Cauter Games
Équipes professionnelles

Niels Vandyck (né le à Boom) est un coureur cycliste belge, membre de l'équipe Thielemans & Co-Van Cauter Games.

BiographieModifier

Niels Vandyck naît le à Boom en Belgique.

Sa mère Els Heyvaert et son père Chris Vandyck ont également été coureurs cyclistes. Cependant, il se consacre d'abord au football à l'âge de six ans au Puurs Excelsior RSK puis à la natation l'année suivante au club Willebroekse où il pratiquera la nage pendant quatre ans[1].

En 2000, il participe à plusieurs reprises à des courses de vélo tout terrain. En 2001, il commence la compétition sur route en catégorie minimes et décroche déjà plusieurs victoires dès sa première année. Il prend en 2002 une licence au sein du Sprinters Malderen avant de quitter le club en 2005 pour celui du SD Cabling, qui prend le nom de Thompson en 2006[1]. Il y reste jusqu'en 2008, année où il termine huitième du Tour d'Istrie, épreuve de l'UCI Coupe des Nations Juniors.

En 2009, il intègre l'équipe continentale Jong Vlaanderen-Bauknecht pour sa première année espoir. En 2012, l'équipe change de nom pour devenir finalement Bofrost-Steria en juin. En mai, il participe à la Ronde de l'Isard d'Ariège, course montagneuse classée 2.2U dans le calendrier de l'UCI Europe Tour et donc réservée aux coureurs de catégorie espoir. Il y remporte la quatrième et dernière étape, disputée entre Auterrive et Saint-Girons en devançant son compagnon d'échappée Pierre-Henri Lecuisinier, vainqueur de l'épreuve. Niels Vandyck termine quant à lui troisième du classement général final[2].

Pour la saison 2013, il signe son premier contrat professionnel avec l'équipe Verandas Willems[3]. En avril, lors de la course Paris-Mantes-en-Yvelines, il chute en percutant un bac de fleurs et se fracture le scaphoïde. Son indisponibilité est alors estimée à six semaines[4]. Il reprend la compétition début juin lors de la kermesse professionnelle de Verrebroek[5]. Il participe également ce mois-ci à son premier championnat de Belgique professionnel. Seulement 17 coureurs termine la course et Niels Vandyck abandonne quant à lui à quatre tours de l'arrivée[6]. En fin d'année, il dresse le bilan de sa première saison professionnelle qu'il juge malchanceuse et déclare viser principalement les courses professionnelles en 2014[7].

Non conservé par l'équipe Verandas Willems, il intègre l'effectif de l'équipe Baguet-MIBA Poorten-Indulek pour la saison 2015[8]. À l'issue de cette saison, il signe en faveur de la formation continentale Cibel-Cebon pour la saison 2016[9].

Palmarès et classements mondiauxModifier

Palmarès sur routeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2011 2012 2013 2014
UCI Europe Tour 1 222e[10] 508e[11] 818e[12] nc[13]
Légende : nc = non classé

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Du 1er janvier 2012 au 19 juin 2012
  2. Du 20 juin 2012 au 31 décembre 2012

RéférencesModifier

  1. a et b « Site officiel du coureur »
  2. Frédéric Gachet, « Ronde de l'Isard - Et. 4 : Classements », sur directvelo.com,
  3. Nicolas Gachet, « Vérandas Willems : Niels Vandyck dernier renfort », sur directvelo.com,
  4. Renaud Collette, « Niels Vandyck absent six semaines », sur directvelo.com,
  5. Renaud Collette, « Vandyck de retour après presque deux mois d'arrêt », sur directvelo.com,
  6. Renaud Collette, « Niels Vandyck a beaucoup appris au championnat de Belgique », sur directvelo.com,
  7. Renaud Collette, « Niels Vandyck : « 2013 ? Année de malchance » », sur directvelo.com,
  8. Tommy Baeyens, « Baguet-MIBA Poorten-Indulek : L'effectif 2015 », sur directvelo.com,
  9. Maxime Segers, « Trois arrivées au Team Cibel », sur directvelo.com,
  10. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  11. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2012 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  12. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)
  13. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2014 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le 15 août 2017)

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :