Ouvrir le menu principal

Nicolas Senèze

journaliste français
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Senez (homonymie).
Nicolas Senèze
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Nicolas Senèze, né le , est un journaliste et essayiste français, ancien étudiant de l'École supérieure de journalisme de Lille, promotion 1999.

ParcoursModifier

Nicolas Senèze travaille au service « Religion » du quotidien catholique La Croix, de 1999 à 2009 - puis à partir d'octobre 2009 comme chef adjoint du service « Web ».

Nicolas Senèze s'est spécialisé dans ce qu'il nomme la "crise intégriste"[1], cette appellation faisant pendant à la "crise moderniste" du début du XXe siècle. Il est cité par divers médias français[2],[3],[4],[5],[6] comme un bon connaisseur de l'intégrisme catholique.

Il a présidé l'Association des journalistes d'information religieuse (AJIR) de 2004 à 2008[7].

Depuis août 2016, il est le correspondant de La Croix au Vatican[8].

Notes et référencesModifier

  1. Esprit et vieconsulté le 28-02-2010
  2. Agence Reuter juin 2009 consulté le 28-02-2010
  3. Le Monde diplomatique, mars 2009 consulté le 28-02-2010.
  4. Alpes 1, « Des prêtres intégristes rachètent un monastère dans les Hautes-Alpes », sur Alpes 1 (consulté le 5 septembre 2017)
  5. « Benoît XVI réhabilite des intégristes au nom de l'unité de l'Eglise », sur www.20minutes.fr (consulté le 5 septembre 2017)
  6. Olivier Landron, À la droite du Christ: Les catholiques tradictionnels en France depuis le concile Vatican II (1965-2015), Editions du Cerf, (ISBN 9782204108492, lire en ligne)
  7. Présentation de l'AJIR sur le site internet de l'association, en ligne.
  8. CB News, « La Croix : Nicolas Senèze succède à Sébastien Maillard à Rome », sur www.cbnews.fr (consulté le 5 septembre 2017)

PublicationsModifier

Liens externesModifier