Nicolò Rocchi

coureur cycliste italien

Nicolò Rocchi (né le à Venise) est un coureur cycliste italien.

Nicolò Rocchi
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Informations
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (30 ans)
VeniseVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Spécialité
Équipes amateurs
2007Mogliano 85
2008Giorgione Aliseo Ventilconv
2009Bianchin-Marchiol-Pizzolon
2010Marchiol-Pasta Montegrappa-Orogildo
2011Fausto Coppi Gazzera-Videa
2012Fausto Coppi Gazzera-Generali-Videa-Ballan
2013Marchiol-Emisfero-Site
2014Gaiaplast Bibanese
2015-2017Zalf Euromobil Désirée Fior
2018Viris L&L Sisal Matchpoint

BiographieModifier

Fils de Renzo, entraîneur de football, Nicolò Rocchi commence le cyclisme à l'âge de 11 ans. Il joue également au football jusqu'à 16 ans, avant de choisir le vélo[1].

Chez les juniors, il s'illustre en 2009 sur piste en devenant triple champion d'Italie en poursuite individuelle, en poursuite par équipes et dans la course à l'américaine. Sous les couleurs de l'équipe nationale d'Italie, il obtient une médaille d'argent dans l'américaine aux championnats d'Europe de Minsk. Il remporte aussi une étape du Tour de Toscane juniors sur route.

Il fait ses débuts espoirs en 2010 au club Marchiol-Pasta Montegrappa-Orogildo. Il court ensuite en 2011 et 2012 chez Fausto Coppi Gazzera, avant de signer dans l'équipe Marchiol-Emisfero-Site en 2013. Là, il se fait remarquer sur le calendrier continental par ses qualités de sprinteur en terminant quatrième d'une étape du Tour d'Autriche, cinquième du Trophée de la ville de San Vendemiano et dixième du Trofeo Banca Popolare et du Gran Premio della Liberazione.

De 2015 à 2017, il court chez Zalf Euromobil Désirée Fior, l'un des meilleurs clubs italiens. Pendant cette période, il s'illustre au sprint chez les amateurs italiens en obtenant dix victoires, devenant également vice-champion d'Italie en 2017 chez les élites sans contrat[2].

Ne parvenant pas à trouver un contrat professionnel, il met fin à sa carrière cycliste en 2019 et devient entraîneur adjoint dans un club de football à Trévise, où officie également son père[1].

Palmarès sur routeModifier

Par annéeModifier

Classements mondiauxModifier

Année 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017
UCI Europe Tour 737e[3] 791e[4] 650e[5]

Palmarès sur pisteModifier

Championnats d'EuropeModifier

Championnats d'ItalieModifier

Notes et référencesModifier

  1. a et b (it) Tina Ruggeri, « A TREVISO LA DINASTIA DEI ROCCHI », sur ilgazzettino.it,
  2. (it) Luca Alò, « CAMPIONATO ITALIANO STRADA ELITE SENZA CONTRATTO di Km. 172,070 alla media di 41,767 Km/h », sur italiaciclismo.net,
  3. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2011 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  4. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2013 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )
  5. (en) « UCI Europe Tour Ranking - 2017 - Individual », sur dataride.uci.ch, UCI (consulté le )

Liens externesModifier