Ouvrir le menu principal

Nick Saban

entraîneur de football américain
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Saban (homonymie).
Nick Saban
Description de l'image Nick Saban in 2009 (cropped).jpg.
Nom complet Nicholas Lou Saban Jr.
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (67 ans)
à Fairmont (Virginie-Occidentale)
Position Defensive back
Carrière universitaire ou amateur
1970-1972 Golden Flashes de Kent State
Carrière d'entraîneur
Équipe Crimson Tide de l'Alabama (depuis 2007)
A entraîné Rockets de Toledo (1990)
Spartans de Michigan State (1995-1999)
Tigers de LSU (2000-2004)
Dolphins de Miami (2005-2006)
Activité Depuis entraîneur principal uniquement 1990
Palmarès Champion NCAA 2003, 2009, 2011, 2012, 2015 et 2017
Bilan NFL : 15-17
NCAA : 218-62–1(fin saison 2017)

Nicholas Lou Saban Jr. (né le à Fairmont, Virginie-Occidentale[1]) est un américain, entraîneur de football américain. Il est l'entraîneur principal du Crimson Tide de l'Alabama depuis 2007, évoluant en Division I Football Bowl Subdivision de NCAA.

Saban a auparavant été l'entraîneur principal de trois autres équipes universitaires, les Rockets de Toledo, les Spartans de Michigan State et les Tigers de LSU, avant d'entraîner pendant deux saisons les Dolphins de Miami en National Football League.

Saban remporte le BCS National Championship Game en 2003 avec les Tigers de LSU ainsi qu'avec le Crimson Tide de l'Alabama en 2009, 2011 et 2012. Avec ce programme, il gagne également le College Football Championship Game en 2015 et 2017. Son bilan comme entraîneur principal au niveau universitaire est de 218 victoires, 62 défaites et 1 nul, avec 13 Bowls dont 6 titres nationaux remportés.

Son contrat portant sur huit ans (de 2017 à 2025) et d'un montant total de 65 millions de dollars fait de lui l'un des entraîneurs les mieux payé du sport américain[2].

Il est avec Pop Warner (en) et Urban Meyer l'un des trois entraîneurs à gagner le titre national avec deux équipes de Division I FBS différentes dans l'histoire du college football[3]. Saban et Bear Bryant sont les seuls entraîneurs à avoir gagné le titre de conférence SEC avec deux universités différentes[4]. En mai 2013, il a été intronisé au Hall of Fame de l'Université de l'Alabama.

Sommaire

Entraîneur assistantModifier

Saban n'avait pas l'intention de devenir entraîneur jusqu'à ce que Don James (son entraîneur à Kent State) en fait son assistant diplômé. Saban accepte tout en attendant que son épouse obtienne son graduat[5]. Plus tard, il officie comme entraîneur adjoint à Syracuse, à West Virginia, à Ohio State, à la Navy et à Michigan State en Division I (NCAA) mais également avec les Houston Oilers et les Cleveland Browns en National Football League[6].

Entraîneur principalModifier

ToledoModifier

Saban est engagé comme entraîneur principal par l'Université de Toledo le 22 décembre 1989[7]. Sortant de deux saisons (1988 et 1989) avec un bilan de 6 victoires pour 5 défaites, les Rockets de Toledo retrouvent rapidement le succès avec Nick Saban puisqu'ils réalisent en 1990 une saison avec 9 victoires pour seulement deux défaites concédées avec peu d'écart (1 point contre les Chippewas de Central Michigan et 4 points contre les Midshipmen de la Navy[8]. Toledo est co-champion de la Mid-American Conference. Saban démissionne cependant en février 1991 comme entraîneur de Toledo pour devenir le coordinateur défensif des Browns de Cleveland en National Football League sous la direction de l'entraîneur principal Bill Belichick[9].

Michigan StateModifier

Lorsque Saban arrive à East Lansing dans le Michigan avant le début de la saison 1995, MSU n'avait plus eu de saison positive de puis celle de 1990. L'équipe avait été sanctionnée par la NCAA à la suite de violations des règles de recrutement commises sous l'ère de son ancien mentor George Perles[10].

  • 1995–1997 : Lors des trois premières saisons, Saban n'améliore que modérément l'équipe qu'il parvient à qualifier pour des bowls mineurs que l'équipe perd chaque fois très largement. Entre 1995 et 1997, Michigan State termine avec des bilans de 6–5–1, 6–6, et 7–5. En comparaison, MSU avait terminé ses trois dernières saisons valables 5–6, 6–6 et 5–6 de 1992 à 1994 (avant les sanctions de la NCAA).
  • 1998 : Le 7 novembre 1998, the Spartans battent les no 1 Buckeyes d'Ohio State sur le score de 28 à 24 au Ohio Stadium. Cependant, malgré cette victoire prometteuse, les Spartans terminent la saison avec un bilan de 6–6. Il faut néanmoins souligner que trois de ces défaites le seront par un écart minime du en grande partie à des pertes de balle dans les trois dernières minutes, des erreurs défensives ou des mauvais jeux des équipes spéciales. Ils ne sont pas éligibles pour jouer un bowl.
  • 1999 : Saban conduit les Spartans à une bilan de 9–2 (y compris une victoire contre les Fighting Irish de Notre Dame, les Wolverines du Michigan, les Buckeyes d'Ohio State et les Nittany Lions de Penn State). Les deux défaites sont concédées contre des Boilermakers de Purdue et les Badgers du Wisconsin. De suite après le dernier match de la saison contre Penn State, Saban démissionne subitement pour accepter le poste d'entraîneur principal chez les Tigers de LSU. C'est son assistant et futur successeur Bobby Williams qui dirigera l'équipe lors du Florida Citrus Bowl remporté contre les Gators de la Floride. L'équipe termine la saison 1999 avec une fiche de 10-2. C'est la meilleure saison des Spartans depuis 1965 et leur meilleur classement depuis 1966[11]. Il est à signaler que le futur entraîneur de NFL, Josh McDaniels, officiait comme adjoint dans le staff de Saban en 1999.

LSUModifier

En novembre 1999, LSU désigne Nick Saban comme leur 31e entraîneur principal[12].

  • 2000 : Les Tigers terminent la saison régulière avec un bilan de 8–4 et remportent le Peach Bowl. La saison a été quelque peu marquée par plusieurs défaites déséquilibrées incluant celle 34 à 17 contre les Tigers d'Auburn, celle 13 à 10 contre les Blazers de l'UAB et celle 41 à 9 contre les Gators de la Floride.
  • 2001 : La saison régulière se termine sur un bilan de 8–3. Après une défaite contre Ole Miss, les Tigers terminent leur saison sur 6 victoires dont celle sur les no 2 Tennessee lors de la finale de conférence SEC (premier titre de conférence depuis 1986) et celle 47 à 34 contre Illinois lors du Sugar Bowl 2002 (première victoire au Sugar Bowl depuis 1968).
  • 2002 : La saison débute sur de grands espoirs mais une défaite 26 à 8 des œuvres de Virginia Tech sème le doute. Néanmoins, les Tigers rebondissent et gagnent les 6 matchs suivants. Le quarterback Matt Mauck se blesse à la mi-saison et LSU perd 4 de ses 6 derniers matchs (dont une défaite 21 à 20 contre Arkansas). Ils partagent donc le titre de la division West avec Arkansas mais ne peuvent disputer la finale de conférence SEC. Ils perdent également le Cotton Bowl Classic 35 à 20 contre Texas. Leur saison se termine sur un bilan de 8-5.
  • 2004 : LSU termine la saison avec un bilan de 9–3. Ils perdent le Capital One Bowl 30 à 25 contre les Hawkeyes de l'Iowa sur une dernière passe de touchdown. Les autres défaites sont enregistrées à Auburn (10 à 9) et à Georgia (45 à 16). À la fin de sa saison, Saban quitte LSU pour devenir entraîneur chez les Dolphins de Miami en NFL.

Miami DolphinsModifier

Saban accepte de devenir l'entraîneur principal des Dolphins de Miami le 25 décembre 2004.

  • 2006 : En début de saison, les Dolphins espèrent accéder aux playoffs. La franchise avait tenté de faire signer QB Drew Brees lequel avait été libéré par les Chargers de San Diego à la suite d'une mauvaise blessure à l'épaule et d'une mésentente au niveau de son contrat. Néanmoins, ils signent QB Daunte Culpepper lequel était en cours de revalidation à la suite d'une blessure au genou encoure la saison passée. Il ne reviendra jamais à son meilleur niveau. Après la défaite chez les Texans de Houston, soit le quatrième match de la saison, il est mis sur le banc. Affichant un bilan d'une seule victoire pour 6 défaites, les Dolphins se réveillent et gagnent 4 matchs consécutifs. Il battront notamment les Chiefs de Kansas City et les Bears de Chicago, équipe invaincue jusque-là et qui ira au Super Bowl. Avec une fiche de 5-6, les Dolphins reviennent dans la course aux playoffs mais la défaite 24 à 10 des œuvres des Jaguars de Jacksonville met fin à leurs espoirs. La victoire 21 à rien contre les Patriots la semaine suivante sera le dernier événement positif de la saison 2006 des Dolphins. QB Joey Harrington est finalement remplacé par le troisième QB, Cleo Lemon. Même si la défense n'était pas bonne, l'attaque a été anémique. RB Ronnie Brown fut le seul à tirer son épingle du jeu (+ de 1 000 yards à la course). Les Dolphins perdent leurs deux derniers matchs chez les Bills de Buffalo et les Jets de New York. Le bilan en fin de saison est de 6-10, soit la première saison négative comme entraîneur principal de Saban.

Le 27 novembre 2006, l'Université d'Alabama annonce que l'entraîneur Mike Shula a été remercié. Des rumeurs font état que Saban figure en tête de liste des entraîneurs pour lui succéder mais Saban refuse toute discussion avant que sa saison en NFL ne soit terminée[15]. Pendant le mois de décembre Saban est sans cesse questionné à ce sujet par les médias et doit à chaque conférence de presse nier les rumeurs. Il déclare le 21 décembre "I guess I have to say it. I'm not going to be the Alabama coach." (Je suppose que je dois le dire. Je ne vais pas être l'entraîneur de l'Alabama.)[16],[17]. Saban rencontre finalement les officiels d'Alabama le 1er janvier 2001 après le dernier match des Dolphins perdu chez les Colts d'Indianapolis[18].

AlabamaModifier

2007
2008
2009
2010
2011
2012
2013
2014
2015
2016

Statistiques en NFLModifier

Équipe Saison Saison régulière Playoffs
V D N % victoires Classement G P % victoires Résultat
Dolphins de Miami 2005 9 7 0 56,3 2e AFC East - - - -
Dolphins de Miami 2006 6 10 0 37,5 4e AFC East - - - -

Statistiques en NCAAModifier

Université Saison Total Conférence AP Poll Bowls/Playoffs
V D N V D N Place Noms Résultats
Toledo 1990 9 2 0 7 1 0 1er ex-æquo - - -
Michigan State 1995 6 5 1 4 3 1 5e - Independence Bowl D 26-45
Michigan State 1996 6 6 - 5 3 0 5e - Sun Bowl D 00-38
Michigan State 1997 7 5 - 4 4 0 6e - Aloha Bowl D 23-51
Michigan State 1998 6 6 - 4 4 0 6e - - -
Michigan State 1999 9 2 - 6 2 0 2e ex-æquo #9 Citrus Bowl* -
LSU 2000 8 4 - 5 3 0 3e ex-æquo #22 Peach Bowl V 28-14
LSU 2001 10 3 - 5 3 0 1er #7 Sugar Bowl V 47-37
LSU 2002 8 5 - 5 3 0 2e ex-æquo - Cotton Bowl D 20-35
LSU 2003 13 1 - 7 1 0 1er #2 Sugar Bowl V 21-14
LSU 2004 9 3 - 6 2 0 2e #16 Capital One Bowl D 25-30
Alabama 2007 2 6 - 1 4 0 3e ex-æquo - Independence Bowl** V 30-24
Alabama 2008 12 2 - 8 0 0 1er #6 Sugar Bowl D 17-31
Alabama 2009 14 0 - 8 0 0 1er #1 BCS V 37-21
Alabama 2010 10 3 - 5 3 0 4e #10 Capital One Bowl V 49-07
Alabama 2011 12 1 - 7 1 0 2e #1 BCS V 21-00
Alabama 2012 13 1 - 7 1 0 1er #1 BCS V 42-14
Alabama 2013 11 2 - 7 1 0 1er ex-æquo #7 Sugar Bowl D 31-45
Alabama 2014 12 2 - 7 1 0 1er #4 Demi-finale : Sugar Bowl D 35-42
Alabama 2015 14 1 - 7 1 0 1er #2 Demi-finale : Cotton Bowl
Finale : CFP Championship Game
V 38-00
V 45-40
Alabama 2016 14 1 - 8 0 0 1er #2 Demi-finale : Peach Bowl
Finale : CFP Championship Game
V 24-07
D 31-35
Alabama 2017 13 1 - 7 1 0 1re ex-æquo #4 Demi-finale : Sugar Bowl
Finale : CFP Championship Game
V 24-06
V 26-23

Légende :

V = Victoires, D = Défaites, N = Matchs nuls
* = Saban quitte l'équipe avant le bowl, ** = À la suite de sanctions NCAA, Alabama se voit retirer plusieurs victoires (7-6 avant sanctions)
Champions BCS College Football Playoff

PalmarèsModifier

Voir aussiModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) Encyclopedia of Alabama, « Nick Saban » (consulté le 28 février 2014)
  2. (en) « Nick Saban to be paid $11.125 million this season after Alabama contract extension », USA Today, (consulté le 10 janvier 2018)
  3. (en) « Saban, Tide good for each other », ESPN, (consulté le 1er avril 2010)
  4. (en) « Tide title wave: Bama rolls over No. 1 Florida to win SEC, spot in national championship game », American Chronicle, (consulté le 6 décembre 2009)
  5. (en) « Sabanization of College Football » [archive du ], sur SI.com (consulté le 11 janvier 2012)
  6. (en) « Nick Saban – Alabama Football Coaches Profile », sur rivals.com (consulté le 15 décembre 2008)
  7. (en) John Bergener, « Saban named UT football coach », sur Google.com, Toledo, Ohio, The Blade, (consulté le 19 février 2012)
  8. (en) « Toledo Game by Game Results – 1990 », College Football Data Warehouse (consulté le 15 décembre 2008)
  9. (en) Dave Hackenberg, « UT begins the search...again », sur google.com, Toledo, Ohio, The Blade, (consulté le 19 février 2012)
  10. (en)Infractions Case: Michigan State University http://fs.ncaa.org/Docs/NCAANewsArchive/2003/Division+I/infractions%2bcase_%2buniversity%2bof%2bmichigan%2b-%2b5-26-03.html, NCAA Register, 7 octobre 1996. Consulté le 15 mai 2008.
  11. (en) « Michigan State In the Polls », College Football Data Warehouse (consulté le 16 décembre 2008)
  12. (en) « A New Leader for a New Era », sur LSUsports.net, LSU Sports Information Department (consulté en 16 décembere 2008)
  13. (en) « Remembering The Day LSU And USC Split The College Football National Title », sur ThePostGame (consulté le 21 décembre 2016)
  14. (en) « LSU Football Championship Seasons », sur LSUSports.net (consulté le 7 décembre 2015)
  15. (en) « Saban Denies Interest in the Alabama Coaching Job », Associated Press, (consulté le 16 décembre 2008)
  16. (en)After repeated denials, Saban takes Bama job, ESPN.com News Services, 4 janvier 2007
  17. (en)Saban: 'I'm not going to be the Alabama coach', Associated Press, 21 décembre 2006
  18. (en)« University of Alabama-Press Conference Transcript (4 janvier 2006) »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) http://www.rolltide.com/m/sports/m-footbl/spec-rel/010407aac.html

Liens externesModifier