Nick Foles

joueur américain de football américain
Nick Foles
Description de cette image, également commentée ci-après
Nick Foles en 2018
Nom complet Nicholas Edward Foles
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (31 ans)
à Austin, Texas
Taille 1,98 m (6 6)
Poids 110 kg (242 lb)
Numéro 9
Position Quarterback
Carrière universitaire ou amateur
2007
2008-2011
Spartans de Michigan State
Wildcats de l'Arizona
Carrière professionnelle
Choix draft NFL Eagles de Philadelphie
(2012, 88e choix au total)
2019- Bears de Chicago
2012-2014
2015
2016
2017-2018
2019
Eagles de Philadelphie
Rams de Saint-Louis
Chiefs de Kansas City
Eagles de Philadelphie
Jaguars de Jacksonville
Super Bowl LII (MVP)
Pro Bowl 2013
Carrière pro. Depuis 2012

(en) Statistiques sur nfl.com

Nicholas Edward « Nick » Foles, né le à Austin, est un joueur américain de football américain évoluant au poste de quarterback avec les Bears de Chicago au sein de la National Football League (NFL).

Il a joué au niveau universitaire principalement chez les Wildcats de l'Arizona et a été choisi au troisième tour de la Draft 2012 par les Eagles. Il a également joué pour les Rams de Saint-Louis, les Chiefs de Kansas City, Eagles de Philadelphie et les Jaguars de Jacksonville.

Il joue son premier match pour les Eagles lors de la 10e semaine de la saison 2012, en remplacement de Michael Vick sorti sur blessure. Il débute son premier match comme titulaire la semaine suivante. En 9e semaine de la saison 2013, il devient le deuxième quarterback à obtenir une évaluation parfaite de 158,3 tout en gagnant plus de 400 yards à la passe. Il devient également le premier quarterback de la NFL à obtenir une évaluation parfaite tout en inscrivant sept touchdowns sur un seul match. C'était la 60e fois de l'histoire de la NFL qu'un quarterback obtenait une évaluation parfaite.

Après de brefs passages chez les Rams et les Chiefs, Foles revient chez les Eagles en 2017. À la suite de la blessure de Carson Wentz en cours de saison, il devient titulaire au poste de quarterback. Il qualifie les Eagles pour le Super Bowl LII, la troisième participation de la franchise à un Super Bowl. Les Eagles remportent pour la première fois de leur histoire le titre national face aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre et Foles est désigné meilleur joueur de la rencontre (MVP).

BiographieModifier

Sa jeunesseModifier

Foles est né et a grandi à Austin dans l'État du Texas. Il est le fils des restaurateurs Larry et Melissa Foles[1]. Il obtient son diplôme en 2007 au sein du lycée (high school) Westlake[2].

Titulaire pendant deux ans au sein de l'équipe de football américain de son lycée, Foles y lance pour 5 658 yards, inscrivant 56 touchdowns et décrochant le record de l'école détenu précédemment par Drew Brees (qu'il rencontre plus tard en 2013 en jouant lors des éliminatoires de la saison 2013 en NFL contre les Saints de La Nouvelle-Orléans[3],[4],[5]).

Foles excelle également au basket-ball en jouant comme titulaire pendant trois ans au sein de son lycée et y recevant le titre de « MVP » à deux reprises[5]. Il aurait pu être recruté par les équipes de Georgetown, de Baylor et du Texas pour jouer au basket-ball.

Dans son lycée, il joue également au football américain avec Justin Tucker, futur kicker des Ravens de Baltimore ainsi qu'avec Kyle Adams, ancien joueur des Buccaneers de Tampa Bay et des Bears de Chicago[6].

Foles s'engage initialement avec les Sun Devils d'Arizona State, mais décide finalement de rejoindre les Spartans de Michigan State. Il est ensuite transféré aux Wildcats de l'Arizona[7].

Carrière universitaireModifier

 
Foles lors de l'Alamo Bowl en décembre 2010.

Foles intègre l'Université d'État du Michigan et joue un an pour son équipe de football américain, les Spartans de Michigan State. Lors du match contre les Blazers de l'UAB, il complète cinq des huit passes tentées et gagne 57 yards[8].

Foles est transféré chez les Wildcats de l'Arizona, mais ne peut jouer au cours de sa saison freshman 2008 en raison de son statut (redshirt)[9],[10].

Lorsque le quarterbacks des Wildcats Willie Tuitama sort diplômé de l'université, Foles entre en compétition avec le nouveau titulaire à ce poste, Matt Scott (en), ce dernier ayant montré lors des entrainements de belles aptitudes à la passe et à la course. Malgré les victoires contre les Chippewas de Central Michigan et les Lumberjacks de Northern Arizona, Scott montre ses limites contre Iowa et est placé sur le banc la semaine suivante, remplacé par Foles. À Corvallis, Foles conduit les Wildcats à la victoire contre les Beavers d'Oregon State[11]. Il devient titulaire pour le reste de la saison, complétant 260 des 409 passes tentées pour un gain global de 2 486 yards, inscrivant 19 touchdowns contre 9 interceptions[12].

Lors de son année junior en 2010, Foles est titulaire indiscutable au poste de quarterback chez les Wildcats. Il conduit les Wildcats à un bilan provisoire de sept victoires pour une seule défaite. Lors de la victoire contre les neuvièmes, les Hawkeyes de l'Iowa, durant un match retransmis à la télévision au niveau national, Foles conduit le drive gagnant qui conclut par une passe de touchdown vers Bug Wright[13]. Une blessure au genou lors du match contre Washington State le place sur le banc pendant deux semaines. Il termine sa saison junior avec un gain global de 3 191 yards, inscrivant 20 touchdowns pour 10 interceptions[14].

En 2011, Foles complète 387 des 560 passes tentées, gagnant 4 334 yards et inscrivant 28 touchdowns[15]. Il est classé premier en Pac-12 et cinquième en NCAA Division I Football Bowl Subdivision, avec une moyenne de 352,58 yards gagnés en attaque par match[16]. Il se classe également deuxième en Pac-12 et 20e de la NCAA Div. 1 FBS au total des yards gagnés[17].

Foles obtient son diplôme en communication au sein de l'Université de l'Arizona[5],[7].

Statistiques en NCAAModifier

Statistiques universitaires[18]
Année Équipe  MJ  Passes Courses
Tentées Réussies Pct. Yards  TD  Int. Éval. Tentées Yards Moy.  TD 
2007 Michigan State 1 8 5 62,5 57 0 0 122,4 - - - -
2009 Arizona 12 410 260 63,4 2 486 19 9 125,2 28 -74 -2,6 3
2010 Arizona 11 426 286 67,1 3 191 20 10 140,9 35 -113 -3,2 1
2011 Arizona 12 560 387 69,1 4 334 28 14 145,6 43 -103 -2,4 0
Totaux en NCAA 36 1 404 938 66,8 10 068 67 33 138,1 106 -290 -2,7 4

Carrière professionnelleModifier

Eagles de PhiladelphieModifier

En 2012, il est choisi en 88e position au 3e tour de la draft de la National Football League (NFL) par les Eagles de Philadelphie. Il joue son premier match avec la franchise lors de la 10e semaine de la saison à la suite de la blessure du titulaire Michael Vick. Il est ensuite maintenu titulaire par Andy Reid jusqu'en fin de la saison. Blessé lors de la 16e journée, il rate néanmoins le dernier match de la saison. Il termine la saison avec une seule victoire en sept matchs, un total de 1 699 yards lancés, inscrivant 6 touchdowns pour 5 interceptions.

Pour la saison 2013, il est en concurrence avec Michael Vick et le débutant Matt Barkley pour le poste de quarterback titulaire. Le , Chip Kelly, le nouvel entraîneur des Eagles, annonce Foles comme quarterback remplaçant derrière Vick. Profitant d'une blessure de ce dernier, il entre pour la première fois en jeu durant la 5e semaine et aide son équipe à battre les Giants de New York grâce à deux touchdowns à la passe. Maintenu titulaire la semaine suivante, il réalise un match sans faute contre les Buccaneers de Tampa Bay en complétant 71 % de ses passes pour 296 yards, trois touchdowns à la passe et un touchdown à la course. Il est nommé joueur offensif de la semaine au sein de la conférence NFC. Il se blesse la semaine suivante, au cours d'une défaite face aux Cowboys de Dallas. Il redevient titulaire lors de la 9e journée, pour une victoire face aux Raiders d'Oakland. Foles réalise alors le meilleur match de sa carrière en devenant seulement le sixième quarterback à lancer sept touchdowns en une seule rencontre, et le troisième à accomplir cette performance sans enregistrer une seule interception. Il complète également 78,6 % de ses passes pour 406 yards et obtient une évaluation parfaite de 158,3[19], ne devenant que le deuxième quarterback à avoir une évaluation parfaite après un match de plus de 400 yards. Il est ensuite nommé joueur offensif NFC du mois de novembre, après avoir complété 70,8 % de ses passes pour 932 yards, 10 touchdowns, aucune interception, trois victoires et une évaluation record de 152,8 sur le mois[20].

Rams de Saint-Louis (2015)Modifier

En , Foles est échangé aux Rams de Saint-Louis contre un tour de draft et le quarterback Sam Bradford. Durant la saison, Foles perd sa place de titulaire en faveur de Case Keenum. Après que les Rams aient sélectionné Jared Goff avec leur premier choix lors de la draft de 2016, Foles demande à être libéré de son contrat.

Chiefs de Kansas City (2016)Modifier

Le , il signe un contrat d'un an aux Chiefs, qui inclut une deuxième année en option, et y retrouve Andy Reid, son premier entraîneur principal chez les professionnels[21].

En 8e semaine, chez les Colts d'Indianapolis, Foles remplace Alex Smith, victime d'un commotion cérébrale. Il complète 16 passes sur 22 et gagne 223 yards, tout en inscrivant deux touchdowns à la passe[22]. Foles débute le match de la 9e semaine contre les Jaguars de Jacksonville car Smith n'étant pas complètement rétabli[23]. Foles remporte le match 19 à 14, complétant 20 passes sur 33 et inscrivant un touchdown[24]. Le lendemain, Smith est déclaré apte et reprend la place de titulaire en 10e semaine[25].

Le , les Chiefs lui refuse une seconde année de contrat et Foles devient agent libre[26].

Eagles de Philadelphie (2017-2018)Modifier

Le , quelques jours après avoir été libéré par Kansas City, Foles revient aux Eagles, en signant un contrat de deux ans. Il devient le remplaçant de Carson Wentz[27],[28].

Contre les Rams de Los Angeles en 14e semaine, Foles prend la relève de Wentz qui s'est gravement blessé au genou (déchirure du ligament croisé antérieur). Foles complète 6 des 10 passes tentées pour un gain de 42 yards lors de la victoire 43 à 35 qui leur donne le premier titre de leur division depuis 2013. Le , l'entraîneur principal Doug Pederson annonce que, à la suite de la blessure de Wentz, Foles est le quarterback titulaire pour le reste de la saison[29]. Débutant son premier match de la saison comme titulaire en 15e semaine, Foles lance pour un gain de 237 yards et inscrit 4 touchdowns. Les Eagles remportent le match 34 à 29 contre les Giants de New York[30].

Le , les Eagles battent les Falcons d'Atlanta 15 à 10, lors du premier match éliminatoire de la conférence NFC, avec Foles complétant 23 des 30 passes tentées pour un gain global de 246 yards. Il s'agissait de la première victoire en éliminatoires de la franchise depuis neuf ans[31]. Le , les Eagles battent les Vikings du Minnesota 38 à 7 lors du match désignant le champion de la NFC, Foles complétant 26 des 33 passes tentées pour 352 yards et inscrivant 3 touchdowns. Les Vikings avaient été désignés favoris par 3 points, leur défense étant estimée la meilleure de la ligue[32],[33],[34],[35].

Lors du Super Bowl LII, Foles réceptionne une passe de touchdown lancée par son tight end Trey Burton (en), devenant le premier joueur à lancer et à recevoir une passe de touchdown dans un Super Bowl. Il devient également le troisième quarterback à réceptionner une passe lors d'un Super Bowl, après John Elway au Super Bowl XXII et Jim Kelly au Super Bowl XXVI[36]. Les Eagles battent les Patriots de la Nouvelle-Angleterre 41 à 33 et remportent leur premier Super Bowl. Foles complète 28 passes sur 43 tentées pour un gain de 373 yards, inscrivant trois touchdowns à la passe pour une seule interception. Il est désigné « Most Valuable Player » (MVP) du Super Bowl[37],[38].

Le , Foles et les Eagles s'accordent sur un nouveau contrat contenant un bonus de deux millions de dollars ainsi que des primes s'il était amené à devenir le quarterback titulaire de la franchise et une option pour la saison 2019[39].

Le , Foles est désigné titulaire pour le premier match de la saison régulière contre les Falcons d'Atlanta, Wentz n'étant pas suffisamment médicalement rétabli pour aller au contact[40]. Foles obtient un bilan provisoire de une victoire et une défaite avec un touchdown et une interception, ainsi qu'une évaluation de 78,9 avant que Wentz ne reprenne sa place de titulaire en 3e semaine[41],[42].

Le , la franchise annonce que Wentz, à la suite d'une blessure au dos encourue contre les Rams de Los Angeles en 15e semaine, est remplacé par Foles[43]. Foles gagne le match suivant 30 à 23 lançant pour 277 yards et 24 passes complétées sur 31 tentatives pour une seule interception[44]. En 16e semaine, Foles est de nouveau titulaire et gagne 32 à 30 contre les Texans de Houston, lançant 471 yards en 35 passes complétées et inscrivant quatre touchdowns pour une interception. Cette performance lui vaut le prix du meilleur joueur offensif NFC de la semaine[45]. Ses 471 yards gagnés à la passe battent le record de Donovan McNabb du plus grand nombre de yards gagnés à la passe par un quarterback des Eagles sur un match[46].

Le , en 17e semaine contre les Redskins de Washington, Foles égale le record NFL de passes complétées consécutives (25 passes)[47]. Il permet également aux Eagles d'atteindre la phase éliminatoire[48]. Lors du match de wild card contre les Bears de Chicago au Soldier Field, Foles conduit les Eagles au touchdown victorieux (16-15) conclu par une passe vers Golden Tate à 56 secondes de la fin du match. Cette victoire leur permet de rencontrer les Saints de La Nouvelle-Orléans au tour suivant[49]. Contre les Saints, après deux touchdowns inscrits dans le premier quart-temps, Foles se fait intercepter une potentielle passe de touchdown lancée vers Marshon Lattimore dans le quatrième quart-temps et les Eagles perdent le match 20 à 14[50].

Le , les Eagles annoncent qu'ils vont lui payer le bonus d'un million de dollars puisqu'il a effectué 33 % des jeux des Eagles lors des playoffs (même si en réalité, il lui manquait 4 jeux pour y parvenir, n'ayant effectué que 32,69 % des snaps)[51].

Jaguars de Jacksonville (2019)Modifier

Le , les Eagles annoncent qu'il vont lever l'option de 20 millions de dollars du contrat de Foles, mais le même jour, celui-ci les informe qu'il va utiliser une clause de son contrat pour éviter que cette option soit levée (par un dédommagement de 2 millions de dollars par Foles aux Eagles)[52].

Le , il s'entend avec les Jaguars de Jacksonville sur un contrat de 4 ans pour 88 millions de dollars, dont 50,1 millions garantis[53].

Bears de Chicago (2020)Modifier

Le , les Bears de Chicago annoncent avoir échangé Foles avec les Jaguars contre un choix de quatrième tour de la draft 2020[54].

Statistiques professionnellesModifier

Statistiques en saison régulière dans la NFL
Année Équipe  MJ  Passes Courses Sacks Fumbles
Tentées Réussies Pct. Yards  TD  Int. Éval. Tentées Yards Moy.  TD  Nb. Yards Nb. Perdus
2012 Eagles de Philadelphie 7 265 161 60,8 1 699 6 5 79,1 11 42 3,8 1 20 131 8 2
2013 Eagles de Philadelphie 13 317 203 64,0 2 891 27 2 119,2 57 221 3,9 3 28 173 4 1
2014 Eagles de Philadelphie 8 311 186 59,8 2 163 13 10 81,4 16 68 4,3 0 9 74 4 1
2015 Rams de Saint-Louis 11 337 190 56,4 2 052 7 10 69 17 20 1,2 1 14 98 5 2
2016 Chiefs de Kansas City 3 55 36 65,5 410 3 0 105,9 4 -4 -1,0 0 4 34 0 0
2017 Eagles de Philadelphie 7 101 57 56,4 537 5 2 79,5 11 3 0,3 0 5 44 6 3
2018 Eagles de Philadelphie 5 195 141 72,3 1 413 7 4 96,0 9 17 1,9 0 9 47 4 2
2019 Jaguars de Jacksonville Saison en cours
Totaux chez les Eagles (5 ans) 28 1 189 748 62,9 8 703 58 23 93,2 104 351 3,4 4 71 469 26 9
Totaux chez les Rams (1 an) 11 337 190 56,4 2 052 7 10 69 17 20 1,2 1 14 98 5 2
Totaux chez les Chiefs (1 an) 3 55 36 65,5 410 3 0 105,9 4 -4 -1,0 0 4 34 0 0
Totaux en carrière 54 1 581 974 61,6 11 165 68 33 88,5 125 367 2,9 5 89 601 31 14


Statistiques en matchs éliminatoires dans la NFL
Année Équipe  MJ  Passes Courses Sacks Fumbles
Tentées Réussies Pct. Yards  TD  Int. Éval. Tentées Yards Moy.  TD  Nb. Yards Nb. Perdus
2013 Eagles de Philadelphie 1 33 23 69,7 195 2 0 105,0 1 3 3,0 0 2 19 0 0
2017 Eagles de Philadelphie 3 106 77 72,6 971 6 1 115,7 5 -2 -0,4 0 2 14 2 1
2018 Eagles de Philadelphie 2 71 43 60,6 467 3 4 70,6 3 -1 -1,0 1 1 8 0 0
Totaux en carrière / Eagles 6 210 143 68,1 1 563 11 5 97,4 8 0 0,0 1 5 41 2 1

Vie privéeModifier

Foles est chrétien. Il a déclaré : « Je suis un chrétien et je crois en Dieu... et quand vous faites quelque chose de grand, vous restez humble et vous lui rendez gloire » (« I'm a Christian and I believe in God... and when you do great, you stay humble and you give Him glory. »)[55],[56]. Foles est actuellement un étudiant diplômé en ligne à l'Université Liberty tentant de gagner sa maîtrise en théologie[57].

Foles désire devenir pasteur après sa carrière en football américain, déclarant : « Je veux être pasteur dans un lycée, c'est dans mon cœur. J'ai fait un acte de foi l'an dernier et je me suis inscrit pour suivre des cours au séminaire. Je voulais continuer à apprendre et à défier ma foi. C'est un défi parce que vous écrivez des articles bibliquement corrects. Vous voulez avoir un impact sur le cœur des gens. » (« I want to be a pastor in a high school, It's on my heart. I took a leap of faith last year and signed up to take classes at seminary. I wanted to continue to learn and challenge my faith. It's a challenge because you are writing papers that are biblically correct. You want to impact people's hearts. »)[58].

Il a épousé en 2014 Tori Moore, la plus jeune sœur de l'ancien tight end Evan Moore (en) ayant évolué en NFL[59]. Ils avaient brièvement été coéquipiers chez les Eagles en 2012.

Le couple a eu une fille, Lily James, née en 2017[60].

Notes et référencesModifier

  1. (en) Bowen, Les, « Eagles rookie Nick Foles' father says his son is ready for start », Philadelphia Daily News, (consulté le 12 décembre 2013)
  2. (en) Jones, Thomas, « Nick Foles helps Westlake make history with upcoming Super Bowl appearance », sur statesmen.com (consulté le 23 janvier 2018)
  3. (en) « Foles finally meets Brees on the field », ESPN,
  4. (en) « Drew Brees vs. Nick Foles: A duel spawned by Westlake High », sur nfl.com,
  5. a b et c (en) « Nick Foles Profile » (consulté le 24 octobre 2012)
  6. (en) Wulf, Bo, « Reid Assesses QB Picture », sur PhiladelphiaEagles.com (consulté le 24 octobre 2012)
  7. a et b (en) « QB Nick Foles », sur PhiladelphiaEagles.com (consulté le 24 octobre 2012)
  8. (en) « UAB at Michigan State Box Score, September 1, 2007 », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 23 janvier 2018)
  9. (en) « Stoops endorses Nichol, Foles won't be back at MSU », sur MLive.com (consulté le 4 avril 2018)
  10. (en) « Arizona Wildcats 2009 College Football Preview », sur nationalchamps.com (consulté le 4 avril 2018)
  11. (en) « Arizona at Oregon State Box Score, September 26, 2009 », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 23 janvier 2018)
  12. (en) « Nick Foles », sur espn.com (consulté le 23 mars 2017)
  13. (en) « Iowa at Arizona Box Score, September 18, 2010 », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 23 janvier 2018)
  14. (en) « Nick Foles 2010 Game Log », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 23 janvier 2018)
  15. (en) « Nick Foles 2011 Game Log », sur College Football at Sports-Reference.com (consulté le 23 janvier 2018)
  16. (en) « Statistics – Individual (Total Offense) », sur ncaa.com (consulté le 27 novembre 2011)
  17. (en) « NCAA Division I-A Player Passing Statistics - 2011 (Passing Yards Leaders - All Players) », sur ESPN.com (consulté le 27 novembre 2011)
  18. (en) « Ryan Lindley », sur sports-reference.com, Sports Reference LLC (consulté le 2 septembre 2016)
  19. « Nick Foles ties NFL record with 7 TD passes; Eagles win », sur nfl.com,
  20. « Nick Foles, Big Ben lead NFL players of the month », sur nfl.com,
  21. (en) Chris Wesseling, « Chiefs agree to terms with former Rams QB Nick Foles », sur NFL.com, (consulté le 4 août 2016)
  22. (en) « Watch Kansas City Chiefs vs. Indianapolis Colts [10/30/2016] – NFL.com » (consulté le 23 mars 2017)
  23. (en) « Chiefs to start QB Foles; RB Charles has surgery », sur espn.com (consulté le 23 mars 2017)
  24. (en) « Watch Jacksonville Jaguars vs. Kansas City Chiefs [11/06/2016] – NFL.com », sur nfl.com (consulté le 23 mars 2017)
  25. (en) « Chiefs say Smith will start, eye Houston's return », sur espn.com (consulté le 23 mars 2017)
  26. (en) Gantt, Darin, « Chiefs officially decline Nick Foles option, making him a free agent », sur ProFootballTalk.NBCSports.com,
  27. (en) McPherson, Chris, « QB Nick Foles Returns To Eagles », sur PhiladelphiaEagles.com,
  28. (en) Orr, Conor, « Nick Foles returning to Eagles on two-year deal », sur NFL.com,
  29. (en) « Wentz has torn ACL, will miss rest of season », sur espn.com (consulté le 13 décembre 2017)
  30. (en) « Philadelphia Eagles at New York Giants - December 17th, 2017 », sur Pro-Football-Reference (consulté le 13 janvier 2018)
  31. (en) « Divisional Round - Atlanta Falcons at Philadelphia Eagles - January 13th, 2018 », sur Pro-Football-Reference (consulté le 15 janvier 2018)
  32. [1]
  33. [2]
  34. [3]
  35. (en) « NFC Championship - Minnesota Vikings at Philadelphia Eagles - January 21st, 2018 », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 23 janvier 2018)
  36. (en) Gorman, Kevin, « For Super Bowl QBs as receivers, Foles the hero and Brady the goat », sur triblive.com (consulté le 4 avril 2018)
  37. (en) « Nick Foles completes miracle playoff run with Super Bowl MVP award »
  38. (en) « Philadelphia Eagles win Super Bowl LII », sur nfl.com (consulté le 4 février 2018)
  39. (en) Bergman, Jeremy, « Nick Foles, Eagles agree to revised deal with '19 option », sur NFL.com, (consulté le 20 avril 2018)
  40. (en) Spadaro, Dave, « It's Official: Nick Foles Starts Thursday Vs. Falcons », sur philadelphiaeagles.com, (consulté le 3 septembre 2018)
  41. (en) Patra, Kevin, « Carson Wentz cleared to return, will start Sunday », sur NFL.com, (consulté le 22 septembre 2018)
  42. (en) « Nick Foles 2018 Game Log », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 22 septembre 2018)
  43. (en) « Carson Wentz (back) not expected to play vs. Rams », sur NFL.com (consulté le 23 janvier 2019)
  44. (en) McManus, Tim, « Nick Foles works magic again, leads Eagles to upset of Rams », ESPN, (consulté le 18 décembre 2018)
  45. (en) « Nick Foles, Baker Mayfield among NFL Players of the Week », sur NFL.com,
  46. (en) « Philadelphia Eagles QB Nick Foles breaks Donovan McNabb’s passing record », sur syracuse.com, (consulté le 24 décembre 2018)
  47. (en) « Nick Foles 2018 Game Log », sur Pro-Football-Reference.com (consulté le 30 décembre 2018)
  48. (en) « Eagles clinch playoff spot, with some help from their opponent next weekend », sur NBC Sports Philadelphia, (consulté le 23 janvier 2019)
  49. (en) Wilner, Barry, « Foles leads Eagles to 16–15 upset of Bears », sur AP News, (consulté le 8 janvier 2019)
  50. (en) « Eagles-Saints live updates: New Orleans escapes with 20–14 victory, will play Rams for NFC title », Washington Post (consulté le 14 janvier 2019)
  51. (en) Smith, E. J., « Eagles give Nick Foles $1 million incentive bonus he missed by just four snaps », sur http://www.philly.com (consulté le 23 janvier 2019)
  52. (en) Shook, Nick, « Nick Foles informs Eagles he'll void $20M option », sur NFL.com,
  53. (en) « Official: Foles, Jaguars agree to terms », sur www.jaguars.com (consulté le 13 juin 2019).
  54. (en-US) Lorenzo Reyes, « Chicago Bears land QB Nick Foles in trade with Jacksonville Jaguars », sur USA Today, (consulté le 18 mars 2020)
  55. (en) « Eagles' Nick Foles says he didn't choke against Dallas, trusts Kelly, God »
  56. (en) « Press Conference: Nick Foles »
  57. (en) « It’s Super Bowl time for Liberty University student Nick Foles », sur Liberty.edu (consulté le 2 février 2018)
  58. (en) WTXF, « Nick Foles plans to become a pastor after football career », sur fox29.com (consulté le 3 février 2018)
  59. (en) « Eagles QB Nick Foles marries longtime girlfriend, Tori Moore », sur NJ.com
  60. (en) Juneau, Jen, « Nick Foles' 7-Month-Old Daughter Stole the Show at Super Bowl », sur People Magazine, People Magazine (consulté le 5 février 2018)

Liens externesModifier