Nicholas de la Beche

Nicholas de la Beche ou de la Becche (décédé en 1345) est un noble anglais qui exerce notamment la charge de sénéchal de Gascogne sur le continent, au profit du roi d'Angleterre Édouard III[1].

Nicholas de la Beche
Image dans Infobox.
Armes de Nicholas de la Beche : vairé de gueules et d'argent.
Biographie
Décès
Activité
Connétable de la Tour de Londres, Sénéchal de Gascogne, Gouverneur des enfants du roi d'Angleterre
Autres informations
Lieu de détention

BiographieModifier

Issu d'une lignée de noble connus depuis 1260[2], Nicholas de la Beche est titré chevalier de l'Hôtel du roi[3]. Il part combattre dans les guerres d’Écosse en 1322, où il fréquente des compagnons d'armes Gascons[3].

Il est nommé connétable de la Tour de Londres en , et devient l'année d'après gouverneur d'Édouard de Woodstock, héritier du roi Édouard III.

En 1339, il épouse Margery Poynings, veuve d'Edmund Bacon.

Pendant une absence du roi et de la reine Philippa de Hainault en 1340, on lui confie la garde des jeunes princesses royales Isabelle et Jeanne. Mais le roi rentré à l'improviste juge inadéquates les conditions de vie et de surveillance des princesses et le fait mettre aux arrêts.

Il part ensuite guerroyer pour les Anglais en Bretagne et en Gascogne[3]. En 1342, il se voit accorder des licences pour construire des châteaux à Aldworth (en)[4], Watlyington et Beaumys (en)[5]. Le , il est nommé sénéchal de Gascogne, charge qu'il exerce au plus tard jusqu'à la désignation de son successeur le [3]. En 1344, il est gouverneur du château de Montgomery (en), au pays de Galles.

Il est envoyé en 1345 négocier les fiançailles de la princesse Jeanne avec Pierre de Castille, le fils aîné du roi Alphonse XI de Castille et de Marie de Portugal.

Nicholas de la Beche meurt sans héritier en 1345.

RéférencesModifier

  1. Burke, p. 38.
  2. Ford, David Nash, « Aldworth », sur Royal Berkshire History, Nash Ford Publishing, (consulté le 4 octobre 2011)
  3. a b c et d Françoise Lainé et Philippe Challet, « Les sénéchaux de Gascogne : des hommes de guerre ? (1248-1453) », Actes des congrès de la Société des historiens médiévistes de l'enseignement supérieur public, vol. 29, no 1,‎ , p. 207–227 (DOI 10.3406/shmes.1998.1747, lire en ligne, consulté le 12 octobre 2019)
  4. Ford, David Nash, « La Beche Castle », sur Royal Berkshire History, Nash Ford Publishing, (consulté le 4 octobre 2011)
  5. MacKenzie, James Dixon. (1896/2009) The Castles of England: Their Story and Structure. General Books LLC. (ISBN 978-1-150-51044-1).

BibliographieModifier

  • Bernard Burke, A Genealogical History of the Dormant: Abeyant, Forfeited, and Extinct Peerages of the British Empire, Harrison,