Ouvrir le menu principal

Nicolas Benois

architecte russe
(Redirigé depuis Nicholas Benois)
Cet article concerne l'architecte russe. Pour le fondateur des Éclaireurs de France, voir Nicolas Benoit. Pour le joueur de rugby français, voir Nicolas Benoît
Page d'aide sur l'homonymie Pour les autres membres de la famille, voir Famille Benois.

Nicolas Leontievitch Benois (en russe : Николай Леонтьевич Бенуа), né le 1er juillet 1813 ( dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg et décédé le 11 décembre 1898 ( dans le calendrier grégorien) à Saint-Pétersbourg, est un architecte russe actif principalement à Peterhof et dans les environs de Saint-Pétersbourg.

Sommaire

BiographieModifier

Nicolas Leontievitch Benois nait en Russie de père français, Louis Jules Benois. Nicolas étudie de 1827 à 1836 à l'école allemande Sankt Petri Schule puis à l’académie russe des beaux-arts. Après ses études, il est assistant architecte de Constantin Thon. De 1840 à 1846, il travaille à l'étranger avec Alexander Krakau et avec Alexandre Rezanov. Il se rend en Allemagne, France, Suisse, Autriche, Angleterre et vit longtemps en Italie. À son retour en Russie, il devient architecte de la cour de Nicolas Ier et supervise plusieurs projets de la ville de Peterhof, en notamment les Principales étables impériales (1847–52). En 1848, il reçoit le titre d'académicien. En 1850, il est nommé architecte en chef de Peterhof.

Il était assez connu dans la Russie du XIXe siècle pour ses architectures de style néogothique.

OuvragesModifier

Nicolas Benois conçoit quelques-unes des premières gares ferroviaires de Russie, notamment de Strelna, de Tsarskoïe Selo, et de la nouvelle Peterhof qui sera considérée comme son œuvre majeure. Il réalisa en outre, le château de Popov en Ukraine de style néogothique.

Il épouse Camilla, la fille d'Alberto Cavos l'architecte du Théâtre Mariinsky. Le couple aura trois fils Alexandre Benois, Albert Benois et Léon Benois.

Galerie d'ouvrages de Nicolas BenoisModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

RéférencesModifier