Niccolò Pizzolo

Peintre italien de la Renaissance
Niccolò Pizzolo
Andrea Mantegna 052.jpg
Fresque des Docteurs de l'église, chapelle d'Ovetari, Padoue
Naissance
Décès
Activité
Lieux de travail

Niccolò Pizzolo ou Nicolò Pizolo ou même Nicolò di Pietro da Villaganzerla (Villaganzerla, frazione de Castegnero, 1421 - 1453) est un peintre italien de la Renaissance, proche d'Andrea Mantegna, plus âgé que lui et élève du même maître Francesco Squarcione.

BiographieModifier

Plus ancien élève de Francesco Squarcione, Niccolò Pizzolo étudie auprès de Fra Filippo Lippi en 1437 à Padoue, puis il côtoie et assiste Donatello lors de son séjour et ses travaux à la cathédrale pour les sculptures de l'autel (1446-1147). En 1448, Niccolò Pizzolo est appelé, avec Mantegna, également élève du même maître Squarcione, Ansuino da Forlì et deux peintres vénitiens, Antonio Vivarini et son beau-frère Giovanni d'Alemagna, à travailler à la décoration des fresques de la chapelle d'Ovetari dans l'abside de l'église des érémitiques de Padoue. Une série d’événements fortuits fait que Mantegna termine seul la plus grande partie du travail.

Ces fresques ont été détruites dans le bombardement allié de 1944 (car proche d'un quartier général allemand).

Il meurt assassiné à 32 ans dans une bagarre de rue nocturne.

ŒuvresModifier

  • Fresques de la chapelle d'Ovetari dans l'abside de l'église des érémitiques de Padoue (détruites par les bombardements de 1944).
  • Madonna col Bambino e San Giovannino, église de Vetrego
  • Fresque de Dieu le Père, chapelle du podestat de Padoue.
  • Dottori della Chiesa, chapelle Ovetari[1]
  • Saint Évêque en trône (restauré en 2008 dans les ateliers du musée Jacquemart-André)

- "Vierge à l'enfant", sculpture en terre cuite, Musée Bode, Berlin - "Le Christ sur le Mont des Oliviers", bas relief en marbre, Musée Bode, Berlin (attribué à)

BibliographieModifier

  • Alberta Da Nicolo Salmazo, Andrea Mantegna, primor pictor del mondo : Andrea Mantegna et les fresques de la chapelle Ovetari dans l'église des Eremitani à Padoue

Notes et référencesModifier

  1. exemple typique de panneggio bagnato, technique pour rendre par le clair-obscur les plissés et les drapés sur un corps humain après avoir enduit d'eau et de craie les habits du modèle ou du mannequin.