Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zabaleta.
Nicanor Zabaleta Zala
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
San JuanVoir et modifier les données sur Wikidata
Sépulture
Cimetière de Polloe (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
Nicanor ZabaletaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Nicanor Zabaleta ZalaVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
Membre de
Instrument
Maître
Genre artistique
Distinctions

Nicanor Zabaleta, né à Saint-Sébastien le et mort le (à 86 ans) à San Juan (Porto Rico), est un harpiste espagnol.

BiographieModifier

Zabaleta reçoit en 1914 une harpe comme cadeau par son père. Il emménage très jeune à Madrid, où il suit les cours du Conservatoire. En 1925, il part pour Paris suivre les cours de Marcel Tournier et Jacqueline Borot. L'année suivante, il donne son premier concert dans la capitale française. En 1934, il se produit pour la première fois aux États-Unis. En 1950, il rencontre à Porto Rico sa future femme, qu'il épouse en 1952.

De 1959 à 1962, il donne des cours de harpe à l'Académie musicale Chigiana de Sienne.

Il se spécialise dans la musique du XVIIIe siècle, mais plusieurs compositeurs contemporains créeront des œuvres à son attention, tels qu'Alberto Ginastera, Darius Milhaud, Heitor Villa-Lobos, Walter Piston, Ernst Křenek ou son compatriote Joaquín Rodrigo, auteur du Concierto de Aranjuez, qui lui dédie son concerto serenata.

En 1981, il reçoit la Médaille d'or du mérite des beaux-arts par le Ministère de l'Éducation, de la Culture et des Sports[1]. En 1982, il reçoit le Prix national de Musique des mains du gouvernement espagnol.

Il donne son dernier concert à Madrid le malgré un état de santé chancelant. Il meurt le 31 mars 1993 à San Juan sur l'île de Porto Rico.

Notes et référencesModifier

  1. (es) « Real Decreto 1181/1981, de 8 de mayo, por el que se concede la Medalla al Mérito en las Bellas Artes, en su categoría de Oro, al Actor y Director don Fernando Fernán-Gómez », Boletin Oficial del Estado, Madrid, no 147,‎ , p. 14138 (lire en ligne).

Liens externesModifier