Ouvrir le menu principal
New York-Miami
Description de cette image, également commentée ci-après
Claudette Colbert et Clark Gable dans une scène du film.

Titre original It Happened One Night
Réalisation Frank Capra
Scénario Samuel Hopkins Adams (histoire)
Robert Riskin (adaptation)
Acteurs principaux
Sociétés de production Columbia Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie romantique
Durée 105 minutes
Sortie 1934

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

New York-Miami (It Happened One Night)[1], [2], [3], [4], [5], [6], [7], [8] est un film américain réalisé par Frank Capra, sorti en 1934.

Sommaire

SynopsisModifier

Ellie Andews, jeune fille gâtée, échappe à l'emprise de son père millionnaire qui veut l'empêcher d'épouser un play-boy sans avenir. En route pour New York, elle rencontre Peter Warne, journaliste au chômage. Mais le bus tombe en panne et le couple impromptu se lance dans une folle randonnée improvisée.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

 
Clark Gable et Claudette Colbert.

Note : entre parenthèses, le premier doublage. Le DVD contient un second doublage effectué dans les années 1970-1980[10].

Acteurs non crédités

RécompensesModifier

Autour du filmModifier

Cette section ne cite pas suffisamment ses sources (mars 2014)
Pour l'améliorer, ajoutez des références vérifiables [comment faire ?] ou le modèle {{Référence nécessaire}} sur les passages nécessitant une source.
Les sections « Anecdotes », « Autres détails », « Le saviez-vous ? », « Citations », « Autour de... » , etc., peuvent être inopportunes dans les articles (avril 2018).
Pour améliorer cet article il convient, si ces faits présentent un intérêt encyclopédique et sont correctement sourcés, de les intégrer dans d’autres sections.
  • Ce film est le prototype standard de la comédie romantique américaine. Il est également considéré comme le film fondateur de la Screwball comedy (« comédie loufoque »), genre qui adapte, pour le cinéma parlant, les schémas du film burlesque muet dont il continue la logique tout en proposant des dialogues vifs et une intrigue centrée sur les mœurs, le couple et le remariage.
  • Clark Gable et Claudette Colbert tournèrent le film à contrecœur et par contrat. Le premier avait été prêté à la Columbia Pictures par la Metro-Goldwyn-Mayer et la seconde par la Paramount Pictures. Malgré tout, chacun d'eux reçut un Oscar pour sa prestation. À l'origine, Myrna Loy et Robert Montgomery étaient prévus pour le film avant que Louis B. Mayer ne se rabatte sur Gable et Colbert à la suite de leur refus[11].
  • Dans le film, Clark Gable retire son maillot de corps. Les ventes de sous-vêtements chutèrent, et les fabricants essayèrent de poursuivre Columbia.
  • Le film choqua l'Amérique puritaine puisque lorsque le « mur de Jericho » tombait à la fin (terme utilisé par le personnage de Gable pour désigner une couverture suspendue à un fil, servant à séparer les deux héros dans une chambre de motel pour leur conférer un peu d'intimité), cela signifiait que les deux personnages avaient une relation sexuelle hors mariage.
  • Ce film fait partie des sept comédies repérées par le philosophe Stanley Cavell pour établir le genre du remariage[12].
  • Dans ses mémoires, le dessinateur Fritz Freleng a confié s'être inspiré de New York-Miami (son film préféré) pour créer le personnage de Bugs Bunny, en particulier la manière dont Clark Gable mange des carottes tout en parlant[13].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « It Happened One Night », sur The Dissolve (consulté le 27 mars 2019)
  2. (en-GB) Peter Bradshaw, « It Happened One Night – review », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le 27 mars 2019)
  3. (en-GB) « Criterion Review: It Happened One Night », sur CineVue, (consulté le 27 mars 2019)
  4. (en) James Berardinelli, « It Happened One Night », sur Reelviews Movie Reviews (consulté le 27 mars 2019)
  5. (en-GB) Sukhdev Sandhu, « It Happened One Night, review », The Telegraph,‎ (ISSN 0307-1235, lire en ligne, consulté le 27 mars 2019)
  6. (en) Variety Staff et Variety Staff, « It Happened One Night », sur Variety, (consulté le 27 mars 2019)
  7. (en-US) Chris Cabin, « Blu-ray Review: It Happened One Night » (consulté le 27 mars 2019)
  8. (en) « It Happened One Night, directed by Frank Capra | Film review », sur Time Out Sydney (consulté le 27 mars 2019)
  9. (en) Capra’s classic ‘It Happened One Night’ restored in 4K - postPerspective.com, 18 novembre 2013
  10. À propos des versions doublées en français de New York-Miami - Betty Serandour, L'Écran traduit no 1, printemps 2013, pp. 31-33 [PDF]
  11. (en) James Kotsilibas-Davis et Myrna Loy, Myrna Loy : Being and Becoming, éditions Knopf, 1987 (ISBN 978-1-5561-1101-3), p. 94
  12. Les Comédies de remariage sur Le Perfectionnisme (philosophique)
  13. AlloCine, « Les secrets de tournage du film New York-Miami » (consulté le 3 juin 2019)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externesModifier