Ouvrir le menu principal

Neuilly sa mère, sa mère !

film français de Gabriel Julien-Laferrière (2018)
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Neuilly sa mère ! (série de films).
Neuilly sa mère, sa mère !
Réalisation Gabriel Julien-Laferrière
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Comédie
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Neuilly sa mère, sa mère ! est un film français réalisé par Gabriel Julien-Laferrière, sorti en 2018. Il s'agit de la suite du film Neuilly sa mère !, sorti en 2009.

SynopsisModifier

En 2008, Sami Benboudaoud quittait la cité Maurice-Ravel à Châlon-sur-Saône pour habiter chez sa tante à Neuilly-sur-Seine[1].

Dix ans plus tard, il achève sans problème ses études de sciences politiques, mais son cousin Charles de Chazelle est dans une impasse : son camp politique est en échec et son père, à la suite d'un scandale financier, est ruiné, et doit quitter Neuilly. Les Chazelle trouvent à leur tour refuge chez leur cousin Sami, installé cité Picasso, à Nanterre, mais l'adaptation au franchissement de La Défense est pleine de rebondissements.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

  Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section peuvent être confirmées par la base de données IMDb.

Lieux de tournageModifier

Le film a été principalement tourné dans le 17e arrondissement de Paris et dans les Hauts-de-Seine, à Nanterre.

À Nanterre, les tournages se déroulent dans le quartier du parc sud, dans la cité des tours Aillaud et sur l'avenue Pablo Picasso, dans le quartier du Centre, rue des anciennes mairies, à la villa des Tourelles et à la Salle des Fêtes, sur la place Gabriel Péri, au parc nord, devant le Paris La Défense Arena puis dans le quartier du vieux-pont, boulevard national, dans la résidence du Vieux-Pont[réf. nécessaire].

ProductionModifier

CastingModifier

Tous les acteurs du premier film reprennent leurs rôles respectifs à l'exception de Rachida Brakni, qui est remplacée par Sophia Aram dans celui de Djamila.

Julien Courbey joue un rôle d'un autre personnage.

Seul Axel Boute, interprétant l'un des membres de la bande de Picasso est absent.

Box-officeModifier

La suite de Neuilly sa mère !, sortie neuf ans après et du même réalisateur Gabriel Julien-Laferrière, réalise un meilleur départ avec 525.859 entrées (chiffres de JP’s Box-office)[2] contre 432.722 pour le premier film, qui avait lui-même finalement terminé son exploitation en France à 2,5 millions de spectateurs[3],[4].

Neuilly sa mère, sa mère !

Score cumulé
SiteNote
Allociné 
Compilation des critiques
PériodiqueNote
CinéSéries 
Télérama 

RéférencesModifier

Voir aussiModifier